27/09/2015

Lewis Hamilton gagne à Suzuka et égale Ayrton Senna- Romain Grosjean dans les points

En remportant son huitième Grand-Prix de la saison, Lewis Hamilton creuse non seulement l’écart au championnat du monde, mais il égale aussi son idole Ayrton Senna. Avec  41 victoires lui aussi, le pilote Britannique entre un peu plus dans la légende. Les deux Allemands Nico Rosberg et Sebsatian Vettel finissent deuxième et troisième.

Tout semblait pourtant bien mis en place, pour que Nico Rosberg puisse reprendre de précieux points à son rival et coéquipier Hamilton. En partant de la pole-position, l’Allemand peut espérer prendre le large rapidement dès les premiers tours. Malheureusement pour lui, le vice-champion du monde manque complétement son départ et se retrouve au coude à coude avec l’Anglais au premier virage. Obligé de céder, il se fait passer par Vettel et Bottas qui profitent de la situation. Devant Lewis Hamilton a bien compris qu’il a là une occasion en or de distancer encore un peu plus son coéquipier dans la course au titre mondial. Mis à part un petit accroc entre Ricciardo et Massa qui doivent tous deux repasser par les stands, le début de course est plutôt tranquille.

f1-japanese-gp-2015-podium-race-winner-lewis-hamilton-mercedes-amg-f1-w06-second-place-nic.jpg

Dès le 11ème tour, les premiers arrêts aux stands ont lieux mais ne transforment pas véritablement le cours de la course. Hamilton continue sur sa lancée et Rosberg tente avec courage de revenir sur Vettel et Bottas intercalés derrière son coéquipier. Derrière Romain Grosjean fait une course remarquable avec sa Lotus dont l’équipe est pourtant au bord de la faillite. Pendant ce temps, Rosberg qui a passé Bottas, parvient également à rattraper Vettel à 20 tours de la fin. En ayant décalé sa stratégie d’arrêt et pu bénéficier de pneus neufs un peu plus tard dans la course, l’Allemand sauve ce qui reste à sauver, c’est-à-dire la deuxième place. Derrière eux, les deux Ferrari terminent troisième et quatrième, Räikkönnen ayant passé son compatriote Bottas cinquième à l’arrivée. Loin de la tête de la course, mais parfaitement concentré sur son travail, Romain Grosjean offre la 7ème place à Lotus.

f1-japanese-gp-2015-romain-grosjean-lotus-f1-e23.jpg

Il s’agit là peut-être bien d’un cadeau de départ puisque le Franco-Genevois devrait signer pour la nouvelle équipe Haas Racing dans les prochaines heures.
Quant aux pilotes Sauber, ils se sont battus avec les Mclaren et Torro-Rosso pendant trois-quarts de la course, avant de lâcher prise sur la fin et de terminer 14ème pour Ericsson et 20ème pour Nasr rentrant au stand à quatre tours de la fin. Fait marquant de cette course, tous les pilotes sont classés pour la première fois de la saison. Prochain Grand-Prix le 11 octobre en Russie avec un Lewis Hamilton confortablement installé dans son fauteuil de leader. A cinq courses de la fin, le Britannique possède 48 points d’avance au classement général.

Formule 1 - Grand Prix du Japon 2015

 

Pilote

Ecurie

Temps

Pts

01

 http://www.toilef1.com/site/image/drapeaux/gb.png L. Hamilton

 http://www.toilef1.com/site/image/2015/miniatures/mercedes.png Mercedes

53 tours

25

02

 http://www.toilef1.com/site/image/drapeaux/de.png N. Rosberg

 http://www.toilef1.com/site/image/2015/miniatures/mercedes.png Mercedes

+18.9

18

03

 http://www.toilef1.com/site/image/drapeaux/de.png S. Vettel

 http://www.toilef1.com/site/image/2015/miniatures/ferrari.png Ferrari

+20.8

15

04

 http://www.toilef1.com/site/image/drapeaux/fi.png K. Räikkönen

 http://www.toilef1.com/site/image/2015/miniatures/ferrari.png Ferrari

+33.7

12

05

 http://www.toilef1.com/site/image/drapeaux/fi.png V. Bottas

 http://www.toilef1.com/site/image/2015/miniatures/williams.png Williams

+36.7

10

06

 http://www.toilef1.com/site/image/drapeaux/de.png N. Hülkenberg

 http://www.toilef1.com/site/image/2015/miniatures/forceindia.png Force India

+55.5

8

07

 http://www.toilef1.com/site/image/drapeaux/fr.png R. Grosjean

 http://www.toilef1.com/site/image/2015/miniatures/lotus.png Lotus

+72.2

6

08

 http://www.toilef1.com/site/image/drapeaux/ve.png P. Maldonado

 http://www.toilef1.com/site/image/2015/miniatures/lotus.png Lotus

+73.5

4

09

 http://www.toilef1.com/site/image/drapeaux/nl.png M. Verstappen

 http://www.toilef1.com/site/image/2015/miniatures/tororosso.png Toro Rosso

+95.3

2

10

 http://www.toilef1.com/site/image/drapeaux/es.png C. Sainz

 http://www.toilef1.com/site/image/2015/miniatures/tororosso.png Toro Rosso

+ 1 tour

1

05/07/2015

Victoire de Lewis Hamilton dans un GP de Grande-Bretagne à rebondissements. Occasion manquée pour Sauber

Lewis Hamilton retrouve le sourire deux semaines après sa 2ème place en Autriche. Il remporte à Silverstone pour la 3ème fois son Grand-Prix à domicile et reprend une avance plus conséquente au classement du championnat du monde.

Grand-Prix d’une rare intensité ce dimanche en Angleterre pour cette 9ème corse de la saison. Dès le départ, les spectateurs ont d’ailleurs eu droit au premier acte d’un scénario fou. Lewis Hamilton qui part en tête manque son départ et voit Massa prendre la tête de la course et Bottas le serrer de près devant Nico Rosberg. Quelques virages plus loin, les deux Lotus se percutent et emmènent avec eux Jenson Button et Fernando Alonso. Le Britannique, Maldonadao et Romain Grosjean abandonnent et l’Espagnol repart pendant que la Safety Car fait son apparition. Au nouveau départ lancé, Bottas passe devant Hamilton et les deux Williams mènent devant les deux Mercedes. Quelle surprise pour tout le public.

f1,formule 1,rosberg,lewis hamilton,mercedes angleterre,lewis hamilton gagne en grande-bretagne,hamilton mercedes,vettel ferrari

Arrivent les arrêts aux stands et Lewis Hamilton décide de rentrer un peu plus tôt afin de réussir l’uper-cut et profiter de pneus plus frais afin de reprendre du temps sur les deux pilotes Williams. Pari réussi puisque le Britannique repart en tête sous les clameurs de la foule et devant Felipe Massa, Valtteri Bottas et Nico Rosberg. On se dit alors que plus rien ne peut perturber le Britannique d’une grande victoire dans son jardin mais voici que la pluie fait son apparition autour du 40ème tour. Nico Rosberg très habile en profite pour repasser les deux Williams et s’apprête à mettre la pression sur l’Anglais. Lequel choisit finalement de rentrer aux stands pour chausser des gommes intermédiaires tout comme les deux Ferrari de Vettel et Raikönnen. Un grand risque qui aurait pu se terminer sur un échec comme au Grand-Prix de Monaco voici un mois, mais la pluie redoublant d’intensité donne raison à Lewis Hamilton et ses poursuivants sont eux aussi obligés de chausser les pneus intermédiaires.  

Il ne reste donc plus qu’une dizaine de tours à Hamilton pour ramener sa monoplace sur la plus haute marche du podium devant Nico Rosberg et Sebastian Vettel qui profite de l’erreur stratégique des Williams pour s’offrir une belle 3ème place. Au classement du championnat, Lewis Hamilton reprend donc 17 points d’avance avant le GP de Hongrie prévu le 28 juillet, celui d’Allemagne ayant été annulé pour raisons financières.

f1,formule 1,rosberg,lewis hamilton,mercedes angleterre,lewis hamilton gagne en grande-bretagne,hamilton mercedes,vettel ferrari

Côté Sauber, c’est une course et une opportunité manquée puisque Felipe Nasr n’a pas pu s’élancer suite à un problème électrique. Longtemps 10ème suite à de nombreux abandons, Marcus Ericcson fiit finalement 11ème juste derrière Fernando Alonso et manque les points pour une place. Semblant pourtant plus rapide que l’Espagnol, le Suédois a dû s’arrêter deux fois dans les 15 derniers tours, la stratégie face aux abruptes averses n’ayant aussi peut-être pas été l’une de meilleures du côté de Sauber.

 GP de Grande-Bretagne

01   L. Hamilton   Mercedes 52 tours 25
02   N. Rosberg   Mercedes +10.9 18
03   S. Vettel   Ferrari +25.4 15
04   F. Massa   Williams +36.8 12
05   V. Bottas   Williams +63.1 10
06   D. Kvyat   Red Bull +63.9 8
07   N. Hülkenberg   Force India +78.7 6
08   K. Räikkönen   Ferrari + 1 tour 4
09   S. Pérez   Force India + 1 tour 2
10   F. Alonso   McLaren + 1 tour 1

21/06/2015

GP d’Autriche : Nico Rosberg en tête du début à la fin – Pas de points pour Sauber

Victoire méritée pour Nico Rosberg en Autriche. Il devance son coéquipier Lewis Hamilton et Felipe Massa sur Williams. A noter encore une fois la grande domination des écuries équipées de moteurs Mercedes. Les deux Sauber terminent à la porte des points.

En profitant du mauvais départ de Lewis Hamilton et  en s’emparant de la tête de la course dès le premier virage, Nico Rosberg s’est offert une voie royale vers le 11ème succès de sa carrière. Toutefois les spectateurs présents au circuit du Spielberg auront droit à leurs émotions, puisque Fernando Alonso et Kimi Räikkönnen s’accrochent spectaculairement au premier tour, la McLaren montant sur la Ferrari jusqu’à ce que les deux voitures s’immobilisent. Les deux champions du monde abandonnent bien évidemment suite à cet incident et la Safety Car entre en piste, le temps de dégager toutes les pièces et dégâts de cet accident.

f1-austrian-gp-2015-race-winner-nico-rosberg-mercedes-amg-f1-celebrates-on-the-podium.jpg

Au 7ème tour, le nouveau départ lancé profite à nouveau à Rosberg qui a su mieux négocier la rentrée du Safety Car. Pendant les 10 tours suivants, l’écart entre les deux Mercedes ne dépasse pas 2 secondes et Lewis Hamilton peut encore y croire. Derrière les deux flèches d’argent, on retrouve la Ferrari de Sebastian Vettel 3ème et Felipe Massa 4ème. Un beau peloton formé des Force India, des Lotus avec Romain Grosjean et de la Williams de Massa se battent pour les points,  juste devant la Sauber de Felipe Nasr.

Les arrêts aux stands qui interviennent entre le 30ème et 40ème tour, ne changent finalement rien à la donne. Pire, Hamilton qui tentait de réaliser un undercut et de passer son coéquipier avec des pneus plus frais commet l’erreur de franchir la ligne blanche à la sortie des stands et se voit pénalisé de 5 secondes à la fin de la course. Dès lors, l’Anglais s’appliquera à maintenir sa deuxième place, alors que Nico Rosberg malgré des vibrations gênantes sur l’aileron avant file tout droit vers la victoire. Pendant ce temps, Romain Grosjean est obligé d’abandonner sur un problème de boîte à vitesse. Le Franco-Genevois était d’ailleurs très déçu à la fin de la course :
C'est à nous de réagir. Il va falloir, parce que sinon, nous abandonnerons encore. Il faut que nous comprenions ce qui se passe et que nous réagissions.

Déception aussi du côté de Vettel, puisque l’Allemand perd plus de 10 secondes lors de son arrêt au stand, les mécaniciens de la Sucderia ayants quelques ennuis avec l’écrou de la roue arrière gauche. Le quadruple champion du monde ressortira 4ème derrière Felipe Massa et reviendra dans le sillage du Brésilien pour 4 derniers tours d’un beau combat. Néanmoins, il ne parviendra pas à reprendre sa place sur le podium.  Bottas et Hülkenberg terminent 5ème et 6ème dans un peloton disputé te confirment la suprématie du moteur Mercedes.

f1-austrian-gp-2015-daniil-kvyat-red-bull-racing-rb11.jpg

Difficile et cruel résultat pour Sauber, puisque Felipe Nasr parti 8ème et longtemps dans les points termine 11ème à quelques secondes de Daniel Ricciardo. Quant à Marcus Ericcson, c’est une course à oublier pour le jeune Suédois, qui a volé son départ et connu plusieurs soucis techniques. Il termine 13ème. Grosse désillusion également pour Red Bull et son propriétaire autrichien Dieter Mateschitz, puisque le meilleur représentant est Max Verstappen 8ème  sur une Toro-Rosso alors que Ricciardo ne marque qu’un seul point supplémentaire avec la 10ème place.
Prochain Grand-Prix le 5 juillet à Silverstone, pour ce qui sera la course à domicile pour de nombreux concurrents du paddock. On pense notamment à Lewis Hamilton et Jenson Button ou aux écuries Williams, McLaren, Lotus qui essaieront de briller chez eux.