15/10/2014

Ferrari-Fernando Alonso : divorce imminent? Quel avenir pour l’Espagnol ?

Alors que les rumeurs se faisaient de plus en plus insistantes sur un changement d’équipe de Fernando Alonso l’année prochaine, c’est Sébastian Vettel qui avait surpris son monde y compris son équipe à Suzuka. En effet, l’Allemand était le premier à annoncer son départ de l’écurie Red Bull, prenant tout le monde de court. En effet, ni Alonso, ni Ferrari et encore moins le si influent Dr Helmut Marko (conseiller pilote Red Bull) n’avaient été capables d’anticiper l’annonce du quadruple champion du monde. Autant dire qu’au niveau du Grand-Prix de la stratégie, Sébastian Vettel semblait avoir plusieurs longueurs d’avance.
Sauf que, ce que Vettel n’a pas dit ou révélé c’est bien quelle sera sa prochaine écurie. N’avait-il pas le droit de le révéler, ou sa signature était-elle liée d’une manière ou d’une autre liée au départ de Fernando Alonso de chez Ferrari ?

Selon certaines indiscrétions, des journalistes italiens auraient vu l’Espagnol claquer la porte furieusement au Team Manager Marco Mattiachi en Russie. Ce qui ne laisse d’ailleurs plus beaucoup de doute à la question à savoir si Fernando partira que l’on devrait plutôt tourner quand Fernando partira…
Et apparemment les choses ne semblent pas si faciles pour casser le contrat que Luca di Montezemolo (lui aussi sur la sortie) avait conclu avec lui. Alonso semble donc avoir un coup de retard sur Vettel qui n’attend lui que son départ pour prendre les choses en mains au sein de la Scuderia. Espérons pour Ferrari et le pilote Espagnol qu’un arrangement amiable sera trouvé, lui qui a depuis tellement longtemps clamé son amour et attachement à la marque d’Enzo Ferrari. Qui sait d’ailleurs ce qu’il serait arrivé s’il avait remporté ce titre avec Domenichalli qui lui tendait les bras en 2012.

alonso chez mclaren,vettel chez ferrari,mercedes,fernando alonso

Quoiqu’il en soit, cette décision de quitter Ferrari serait un véritable coup de poker pour un Alonso plutôt sur la fin de carrière, ce d’autant plus que rien ne lui garantit un avenir meilleur chez McLaren qui semble être sa prochaine écurie. A moins que ce ne soit qu’un leurre pour rejoindre la meilleure équipe du monde en ce moment à savoir Mercedes ou plus fou encore à savoir rester une dernière saison avec Vettel chez Ferrari. Auquel cas, ce serait alors Alonso qui remporterait le coup de poker menteur et serait dans la position de force. Malheureusement pour lui, cela ne semble pas vraiment être le cas, mais Alonso aura au moins droit à un nouveau challenge et défi l’année prochaine avec McLaren et Honda.

Risqué mais pas impossible, le pari de Fernando Alonso avec Honda est certainement le dernier de sa carrière, mais aussi un aveu d’échec pour lui et Ferrari. Reste à savoir quel coéquipier il aura l’an prochain (Jenson Button ou Kevin Magnussen?) et surtout s’il est vraiment prêt pour relever cet énorme défi. Rien n’est moins sûr toutefois en cas de succès dans l’écurie de Ron Dennis, le triomphe pour l’Espagnol ne sera que plus beau, l’amenant alors définitivement dans les légendes de la Formule 1.

 

08/10/2014

Le classement spécial du blog : « Driver of the Race Japon»

Best of du GP du Japon

casque or.jpg
1.Lewis Hamilton: 5 points et casque d’or
Malgré sa 2ème position sur la grille et un départ sous le régime de la Safety Car, Lewis Hamilton est parvenu à refaire son retard face à Nico Rosberg sous la pluie. Bien plus efficace et rapide, une mérite sa victoire par sa grande domination tout au long de la course. Il augmente ainsi son avance au championnat..

casque argrent.jpg
2. Sébastian Vettel: 3 points et casque d’argent
Avec l’annonce de son départ de Red Bull chez Ferrari, Vettel a réussi à surprendre tout son monde. Y compris chez Red Bull. Il a néanmoins réussi une magnifique course, remontant les positions une par une pour finalement terminer sur le podium et devant son coéquipier Ricciardo. Est-il libéré d’un poids? Dommage qu’il ne lance sa saison que si tard...

casque bron.jpg
3. Jenson Button: 2 points et casque de bronze
Pour ce Grand-Prix très important pour lui, Jenson Button n’a pas failli. Il lui aura finalement seulement manqué du temps pour revenir sur les Red Bull et peut-être se battre pour le podium. Il a su tirer le maximum avec la voiture et les conditions qui se présentaient à lui. Dommage simplement que cette belle course n’ait pas abouti sur une belle récompense.

Les Malus du GP :
flèche.jpg
-5pts: Adrian Sutil
Le pauvre Adrian Sutil n’y est évidemment pour rien dans le tragique accident de Jules Bianchi. Il était d’ailleurs le premier à se dire extrêmement choqué par ce qui est arrivé au Français. Néanmoins, sa course et sa prestation ne furent à nouveau pas digne d’un pilote de son rang. Surtout qu’il semblait dominé par son coéquipier Gutierrez fortement menacé par les Caterham. Il s’agissait très certainement de son dernier GP du Japon.

-3pts : Kamui Kobayashi:
Le Japonais est passé complétement à côté de son GP à domicile. Avec une course très discrète, et avec le sentiment d’avoir été dominé par son coéquipier et les Marussia, Kamui Kobayashi n’a certainement pas marqué des points en vue de la saison 2015. Il est vrai que sa voiture n’est pas vraiment le meilleur de toutes, mais une petite performance sous la pluie aurait pu l’aider en vue de son futur. Pour lui aussi c’était peut-être son dernier GP du Japon...

-2pts : Kimi Raikkonnen:
Le Finlandais, peut-être perturbé par l’annonce de Vettel, n’a en tous cas pas fait une très belle course sous la pluie, lui qui est normalement assez doué dans de telles circonstances. Une course très discrète et très en retrait qui marque la fin d’une longue série de  GP avec à chaque fois des points marqués pour la Scuderia. Heureusement que sa place semble assurée pour 2015.

Classement Général Driver of the Race 15/19

1. Hamilton 42 pts
2. Rosberg 23 pts
3. Ricciardo 21 pts
4. Bottas 11 pts
5. Alonso 10 pts
6. Vettel 8 pts
7. Hülkenberg 3pts
8. Button 2 pts
9. Magnussen 1 pt

10. Kvyat 0pt
11. Bianchi 0pt
12 Ericsson 0 pt

13. Grosjean -5 pts
14. Perez -4pts
15.Massa- 6 pts
16. Vergne – 6 pts
17. Kobayashi – 7ts
18. Chilton - 8pts
19. Raikonnen -13pts
20. Maldonado - 15pts
21. Gutierrez – 27pts
22. Sutil - 30 pts