19/10/2015

Formule 2.0 catégorie V de V : David Droux remporte le titre- Interview du nouveau champion 2015

Lors du dernier meeting du championnat de Formule 2.0 du V de V disputé à Magny-Cours, David Droux le pilote suisse de l’équipe luxembourgeoise RC Formula a encore brillé de mille feux. Pratiquement assuré du titre avant les trois courses se disputant du 9 au 10 octobre sur l’ancien circuit de Formule,  le Lausannois n’a pas fait dans le détail et s’est brillamment imposé lors des trois épreuves pour être sacré champion de sa catégorie

1.png

Désireux de montrer que son titre et sa domination tout au long de la saison étaient le fruit d'un travail sur le long terme, David Droux n’a pas relâché la pression malgré l’absence de son plus sérieux rival lors des ultime épreuves.
En tête dès les qualifications, il officialise le vendredi soir le titre de champion pilote et écuries avec la première victoire du weekend. La suite elle n’est que plus belle. Après avoir dignement fêté la victoire au championnat avec toute son équipe le vendredi soir, le pilote RC Formula repart au combat samedi matin. En tête à nouveau du début à la fin lors des deux courses du jour, il termine avec un bilan de 15 victoires en 17 courses disputées. Mieux encore, puisque au  classement final du championnat les deux moins bons résultats sont supprimés, David Droux termine avec le maximum de 15 victoires et 660 points. Un record dans la catégorie.

Pour sa deuxième saison dans cette catégorie V de V, l’équipe RC Formula a donc dominé de la tête et des épaules le championnat et permit à David Droux d’atteindre l’objectif fixé en début d’année.
Une chose est sûre, le duo suisso-luxembourgeois aura marqué les esprits et le choix d’Yves Richer et de David Droux de collaborer ensemble en début de saison était donc bien plus qu’une combinaison gagnante tant l’alchimie au sein du Team se lisait sur tous les visages.
Fort de ses succès et de beaux souvenirs, le jeune pilote suisse s’apprête donc  non sans émotions à quitter une équipe qu’il gardera certainement dans son cœur.

Retour sur le triomphe de l’équipe RC Formula avec une interview  de David Droux et Yves Richer.
 

David, 3 victoires encore ce weekend et le titre de champion, que demander de plus ?
Je suis bien évidemment très content de mes performances et d’avoir remporté le titre. C’était d’ailleurs clairement mon objectif cette saison et tout autre résultat aura été un échec pour moi. D’un autre côté, cette saison est passée presque trop vite. Les premiers jours où  j’arrive dans l’équipe pour effectuer les journées de test me semblent encore si proche et me voilà champion avec RC Formula. Nous avons fait un travail remarquable, l’équipe a été irréprochable, et mes mécaniciens et ingénieurs de course m’ont offert des conditions parfaites.

15 victoires sur 17 courses possibles, on a l’impression que vous n’avez jamais douté cette saison ?
Dès le début, je me suis senti en pleine confiance dans l’équipe. Tout a été mis sur pied pour réussir cette belle saison avec RC Formula et la voiture était parfaite pour moi. Finir toutes les courses sans un seul abandon est également un beau gage de performance.

235623.png

Après une si belle saison, quels sont vos plans pour 2016 ?
C’est sûr qu’avec toutes ces victoires, j’ai envie de continuer sur ma lancée. Concrètement je n’ai encore rien décidé et rien signé pour 2016. Par contre j’ai effectivement reçu plusieurs propositions intéressantes pour l’an prochain.  Je vais tout d’abord prendre le temps d'analyser cela afin de prendre la meilleure décision possible, car c’est un choix important pour mon avenir. De plus, cela dépendra également du budget que j’aurai à disposition, la partie financière ayant un rôle crucial de nos jours dans toute décision.  Je profite d’ailleurs de remercier tous mes sponsors et soutiens cette saison, notamment TAG Heuer, Karting Vuiteboeuf et ma famille.

Entre deux cours du championnat, vous avez pu participer à une épreuve de Formule NEC 2.0 à Hockenheim, satisfait de cette course?
Oui c’était un très bon test, bien qu’il soit souvent difficile de tout apprendre en un seul week-end de course. J’ai dû découvrir la voiture, l’équipe et une multitude de réglages en peu de temps. En plus, j’ai malheureusement eu quelques soucis en qualifications. J’étais rapide mais je pense qu’il y a avait moyen de faire encore mieux, vu le potentiel.

Concernant votre préparation physique et mentale, est-ce que vous allez continuer à travailler avec votre coach personnel, puisque j’ai cru entendre que vous aviez un peu lancé la mode dans votre catégorie ? 
Oui mon coach Fabien est d’une grande aide. Il m’apporte un certain cadre ainsi que de précieux conseils. A haut niveau chaque détail compte aussi bien avant qu’après la course. En effet, on l’a vu au fil de la saison, certains coureurs ont essayé de reprendre mon modèle, mais il faut savoir que pour moi c’est un entrainement durant toute l’année et pas seulement le jour de la course, ce qui fait une grande différence.

s34.png

Vous  quittez donc l’équipe luxembourgeoise  RC Formula non sans émotions j’imagine ?
Oui c’est certain, après une telle saison, c’est souvent difficile de quitter une telle écurie. Je remercie encore le team Manager Yves ainsi que Ruben, Batista et toutes les personnes de cette formidable équipe. J’ai vraiment l’impression de faire partie d’une famille et c’est d’autant plus émouvant. Néanmoins je suis convaincu qu’ils accueilleront un autre futur grand champion l’an prochain. Je leur souhaite de continuer sur cette bonne lancée et on sait jamais peut-être qu’on se recroisera prochainement.  

Une dernière question sur votre coach. Je sais qu’il vous interdit de manger les frites du cuisinier de l’équipe qui s’occupe aussi de l’hospitalité officielle du championnat V de V. Est-ce que ce soir vous aurez droit aux frites ?
Oui ce soir et peut-être demain aussi… J’ai reçu son feu vert pour quelques jours de liberté. Mais pas beaucoup plus.

 

Interview avec Yves Richer, patron de l'équipe luxembourgeoise RC Formula

gsdgth.png

Yves Richer, votre équipe RC Formula remporte le titre pilote et écurie dès la 2ème saison de participation en Formule 2.0 V de V. Une belle performance ?
Oui je suis très satisfait de cette saison. Nous avions un bon ensemble et un bon équilibre cette année. David s’est aussi très vite intégré dans le Team et une relation de confiance s’est très vitre développée. C’est important car dans la vie d’équipe il y a des règles et des obligations et je crois que nous avions tous suivis celles-ci pour atteindre notre bel objectif, le titre.

Justement pour l’an prochain, quels seront les objectifs ?
En tant que champion, notre objectif sera clairement la défense de nos deux titres. L’idée est de réaliser déjà plusieurs tests dès le mois prochain afin de pouvoir rapidement avoir une vision sur notre duo ou trio de pilotes. En effet, nous espérons pouvoir aligner trois voitures au départ l’an prochain.

Ce titre de champion augmente aussi encore un peu plus la réputation de votre équipe ?
Oui, avoir la réputation d’une équipe qui gagne va nous permettre d’une certaine manière de pouvoir choisir nos pilotes. Nous voulons d'ailleurs le meilleur pilote pour regagner le titre.
La concurrence est aussi rude et il y a certainement des pilotes des autres écuries qui désirent venir chez nous l’an prochain. De plus, nous aurons la voiture Numéro 1 en 2016 et je tiens à ce que notre équipe et le pilote qui aura ce privilège fassent honneur à ce rang. Pourquoi pas d’ailleurs un pilote Suisse, cela nous a assez bien réussi jusqu’ici…

Vous l’aurez donc compris, au moment de terminer cette saison 2015, Yves Richer et le Team RC Formula doivent déjà penser à la saison prochaine, David Droux ayant lui sans aucun doute fixé la barre très haute cette année. Mais la voiture numéro est à prendre et, alors avis aux champions intéressés.
En guise de conclusion un grand merci à Yves Richer et David Droux pour cette interview de fin de saison au cœur de l’équipe RC Formula. Merci également à tout le Team pour son chaleureux accueil et bonne chance pour la préparation 2016.

3ttre.png

Plus d’informations sur le Team RC Formula :http://rcformula.lu/
Plus d’informations sur David Droux :https://www.facebook.com/pages/David-Droux-Official/225752960809966

 

11/03/2015

Mauvaise surprise pour Sauber qui se retrouve avec 3 pilotes pour 2 monoplaces

Alors que les essais de présaison semblaient s’être déroulé parfaitement bien pour Sauber, avec une monoplace en constante progrès notamment par rapport à l’an dernier, l’équipe Suisse vient de recevoir une drôle de nouvelle. En effet, en marge du Grand-Prix d’Australie, l’ancien pilote essayeur de l’écurie de Peter Sauber, le Néerlandais Giedo Van der Garde a attaqué son ancienne équipe en justice. Il leur reproche de ne pas avoir respecté le contrat qu’il avait signé comme pilote titulaire 2015. Ledit contrat avait été négocié par son manager puis remis en cause par les Suisses lorsqu’ils signèrent coup sur coup Felipe Nasr et Marcus Ericcson et les millions supplémentaires qu’ils promettaient d’amener. Dans un premier temps Monisha Kaltenborn et son Team pensaient pouvoir casser le contrat du pilote néerlandais mais celui-ci contre attaqua en justice. Et c’est finalement ce mercredi matin au tribunal de de l’état du Victoria (région de Melbourne) que la mauvaise nouvelle est tombée, les juges obligeant Sauber à titulariser Van der Garde. Les avocats des Suisses avaient beau répliquer que donner le volant à un pilote sans préparation pouvait être très dangereux, la cour n’en a pas tenu rigueur.

F1, Formule 1, Sauber, Van der Garde, Felipe Nasr, Ericcson, Monisha Kaltenborn, suisse, Sauber avec 3 pilotes pour 2 voitures

Incroyable mais vrai, le Team de Hinwill se retrouve donc obligée de se passer d’un de ses deux pilotes officiels et…peut-être des millions qu’ils amènent puisque ceux-ci n’accepteront également pas facilement cette décision que Monisha Kaltenborn prendre bien malgré elle. Et la situation aurait encore pu être pire avec 4 pilotes pour 2 places puisque Adrian Sutil avait lui aussi clamé avoir un contrat valable avant de préférer chercher un arrangement financier avec Sauber.

Quoiqu’il en soit, cette décision montre bien que les Suisses se retrouvent pris dans leur propre piège. Obligés de chercher des financements à travers leurs pilotes pour  survivre, ils n’ont pas hésité à faire monter les enchères quitte à signer plus de pilotes que nécessaires et à trouver un arrangement financier ensuite si nécessaire.

F1, Formule 1, Sauber, Van der Garde, Felipe Nasr, Ericcson, Monisha Kaltenborn, suisse, Sauber avec 3 pilotes pour 2 voitures

Dernière chance pour Sauber de faire rouler ses deux pilotes officiels, la décision en appel du tribunal de l’état de Victoria ce jeudi. Sinon il faudra procéder au tirage au sort ou plutôt à de nouvelles négociations…

14/10/2014

Le classement spécial du blog : « Driver of the Race Russie»

Best of du GP de Russie

casque or.jpg
1.Lewis Hamilton: 5 points et casque d’or
Le Britannique signe sa 4ème victoire de suite et semble dans une forme étincelante. Brillant en qualification, impeccable durant toute la course, Hamilton a non seulement prit un avantage psychologique sur Rosberg, mais également un avantage comptable non négligeable au championnat. Le freinage « fou » de Rosberg au premier virage témoigne de la supériorité du Britannique et de la situation dans laquelle se trouve maintenant l’Allemand, qui semble prêt à tout risquer sur ces derniers Grands-Prix

casque argrent.jpg
2. Valtteri Bottas: 3 points et casque d’argent
Le Finlandais s’offre son 5ème podium de sa saison et le meilleur tour en course (réalisé lors du dernier tour). Remarquable tout au long du week-end, Valtteri Bottas a su tirer profit de sa 3ème place sur la grille pour maintenir la pression sur Hamilton au cours de la première moitié de la course. Voyant Rosberg revenir sur lui, le pilote Williams n’est pas parvenu à garder cette 2ème place mais a prouvé sur la fin de la course qu’il était bel et bien un candidat sérieux pour la victoire l’année prochaine.

casque bron.jpg
3. Jenson Button: 2 points et casque de bronze
L’Anglais réussit sa 2ème belle course de suite en dominant son coéquipier Magnussen. Si Rosberg n’était pas parvenu à réaliser sa folle remontée, il serait par ailleurs enfin parvenu à remonter sur le podium. On dira d’ailleurs que c’était le maximum qu’il pouvait faire avec une McLaren pas encore au top de sa forme. Espérons pour Button que ce ne soit pas ses dernières courses, la rumeur Alonso enflant de plus en plus dans l’écurie de Woking.

Les Malus du GP :
flèche.jpg
-5pts: Romain Grosjean
Pour Le Franco-Genevois ce premier Grand-Prix de Russie est à oublier au plus vite. A la peine durant toutes les séances, il a confirmé lors de la course la mauvaise forme de son équipe et de sa voiture. Déjà loin des points après 25 tours, il a finalement accroché l’Allemand Adrian Sutil et fut pénalisé de 5 secondes étant responsable de la collision selon les commissaires. Il faudra se ressaisir au plus vite pour les 3 dernières courses, pour terminer la saison sur une note positive

-3pts : Adrian Sutil:
Dominé par son coéquipier Gutierrez tant en qualifications qu’en course, l’Allemand a encore une fois prouvé que la Sauber n’était pas à la hauteur et que sa grande taille était malheureusement un énorme handicap pour rivaliser avec les autres pilotes lorsque l’on ne possède pas une Mercedes…
Accroché par Romain Grosjean peu après la mi-course, il termine à une faible et anonyme 16ème place.

-2pts : Pastor Maldonado:
Avant-dernier et juste devant Marcus Ericcson sur sa Caterham, le Vénézuélien connaît une saison vraiment très difficile. Hors des points depuis le début de la saison, il s’apprête à boucler une saison vierge de tout résultat positif. Heureusement pour lui que PDVSA (son sponsor pétrolier) veille au grain ou plutôt au baril pour lui assurer son baquet pour l’année prochaine avec une somme importante que Lotus ne peut refuser. Dans le cas contraire, soyons certains que son sort serait déjà scellé depuis belle lurette.

Classement Général Driver of the Race 16/19

1. Hamilton 47 pts
2. Rosberg 23 pts
3. Ricciardo 21 pts
4. Bottas 14 pts
5. Alonso 10 pts
6. Vettel 8 pts
7. Button 4 pts

8. Hülkenberg 3pts
9. Magnussen 1 pt

10. Kvyat 0pt
11. Bianchi 0pt
12 Ericsson 0 pt

13. Perez -4pts
14.Massa- 6 pts
15. Vergne – 6 pts
16. Kobayashi – 7ts
17. Chilton - 8pts
18. Grosjean - 10pts

19. Raikonnen -13pts
20. Maldonado - 17pts
21. Gutierrez – 27pts
22. Sutil - 32 pts