22/12/2014

Sébastien Buemi confirmé pilote de réserve 2015 chez Red Bull

Le pilote Vaudois Sébastien Buemi a prolongé son contrat de deux ans en tant que pilote de réserve et de développement. Il fera donc à nouveau du Team du Taureau Rouge pour les saisons 2015 et 2016.

A ce poste depuis 2012, l’Aiglon passe la plupart de son temps de développement dans le simulateur de Milton Keynes, et prend part aussi à quelques séances d’essais privées pendant la saison. Bien qu’on ne s’attende pas à le voir sur un Grand-Prix l’année prochaine, Buemi serait amené, en cas de forfait d’un des deux pilotes titulaires de Red Bull et Torro-Rosso, à les remplacer au pied levé.

"On ne souhaite jamais quelque chose de mal à un collègue. La vérité est que j’adore travailler dans le simulateur", a confié Buemi à la presse. "C’est pourquoi j’ai de nouveau signé pour deux autres années."

sebastien_buemi_red_bull.jpg

A côté de son activité pour Red Bull, le Vaudois tentera de défendre son titre de champion du Monde Endurance conquis avec Toyota cette année et de remporter le premier championnat de Formule E avec l’écurie e.Dams.

Ce sont donc de belles perspectives avec une année 2015 s’annonçant chargée pour lui. Quant à son avenir en Formule 1, la situation économique est telle que sans l’apparition d’une troisième voiture dans les écuries de pointe, le Vaudois ne semble pas être en mesure de briguer un volant de titulaire. La preuve en est avec les évictions de Vergne, Magnussen ou Gutierrez. Ce choix de rester en tant que 3ème pilote dans une écurie de pointe est donc la meilleure solution possible.

14/09/2014

Le Brésilien Lucas di Grassi remporte le premier Grand Prix de Formule E. terrible crash dans le dernier tour

La première course du nouveau championnat de Formule Electrique organisé par la FIA a vu la victoire de Lucas di Grassi (Audi Sport ABT Formula E team) sur le circuit de Pékin. L’ancien pilote de Formule 1 (Virgin Racing-Marussia) a devancé le Français Franck Montagny et le Britannique Sam Bird. Alors que Nicolas Prost et Nick Heidfeld se battaient pour la victoire dans le dernier tour, le fils du quadruple champion du monde de Formule 1 a commis une manœuvre très dangereuse en coupant la route à Heidfeld lequel fera un vol plané avant de terminer sur le toit et dans les décors. C’est un miracle que le pilote Allemand se soit sorti sans mal de ce terrible accident.


Alors que la plupart des pilotes au départ étaient d’anciens coureurs de Formule 1, le Suisse Sébastien Buemi pensait pouvoir dominer le week-end et remporter cette première course historique. Il a malheureusement abandonné lors de l’arrêt aux stands synonyme de changement obligatoires de monoplace  dans ce cahmpionnat. En effet, l'aileron puis la boîte de vitesse sur la 2ème voiture du Suisse avait rompu. Une course donc à oublier pour l’ancien pilote Red Bull, puisqu’il n’avait pas non plus réussi de très bonnes qualifications en partant 9ème sur la grille.

 

0002014_S-A_lap-1-1-49.jpg

Pour conclure on pourra dire que cette première épreuve du championnat réservé à des monoplaces à propulsion électrique (moteur Renault) a été un succès puisqu’il a été suivi en direct par plusieurs chaînes de télévisions comme Skysports entre autres. Les anciens champions du monde de F1 Emerson Fittipaldi ou Alain Prost étaient également présent, eux qui ont investi dans leur propre écurie. Sans oublier les participations de Leonardo di Caprio (Venturi), Richard Branson (Virgin) ou encore Jean Todt en tant que Président de la FIA dont fait partie la Formule E.

On regrettera seulement le peu de spectateurs, puisqu’ils n’étaient que 8000 pour cette première. Pour mémoire, ce championnat de Formule E est et comprend dix courses jusqu'en juin 2015. La prochaine course aura lieu le 22 novembre dans la ville de Putrajaya en Malaisie.