22/03/2014

De nombreux anciens pilotes de Formule 1 intéressés par la Formule Electrique

Comme nous vous le présentions dans notre premier article début janvier, une nouvelle compétition de Formule verra le jour cette année, la Formule E (pour Formule Electrique). Comme son nom l’indique, les moteurs seront uniquement électriques et l’unique motoriste partenaire choisi sera Renault. Les châssis seront également tous identiques à la baseet conçus par l’Italien Dallara. 
Lien de l'article: http://f1-faninfo.blog.24heures.ch/archive/2014/01/10/une...

Alors que le début du championnat est prévu le 13 septembre en Chine avec 10 équipes de 2 pilotes chacune, un driver’s club a été  créé avec le pilotes intéressés par cette catégorie. Et le moins que l’on puisse dire, c’est que les prétendants sont nombreux et tous connus du sport automobile. En effet, pas moins de 40 pilotes ont déjà fait part de leur intérêt pour cette nouvelle compétition de Formule E et les places seront âprement disputées. Preuve en est, la liste des intéressés comprend de nombreux anciens pilotes de Formule 1 avec notamment : Sébastien Buemi, Luca Di Grassi, Takuma Sato, Vitantonio Liuzzi ou Karun Chandok mais aussi dernièrement Jarno Trulli, Jérôme D'Ambrosio, Christan Klien, Jaime Alguersuari, Sébastien Bourdais, Nick Heifeld, Bruno Senna et Frank Montagny. 

formule e,f1,formule 1,formule electrique,la formule 1 et l'éléctrique,sébastien buemi en formule e,sébastien bourdais compétition

Soit une belle brochette d'anciens pilotes de F1 et presque une grille complète devrait-on dire. Quant aux jeunes pousses qui n'ont pas ou pas encore pu goûter aux joies de la F1, ils sont aussi présent mais beaucoup moins nombreux avec Dany Clos, Alex Brundle, Sam Bird ou Nathanaël Berthon. En finalité, un bon mélange entre pilotes expérimentés et pilotes en devenir, qui cherchent vainement une place dans cette Formule 1 si difficile à obtenir. On peut donc aussi constater que vu les difficultés rencontrées par des pilotes de la trempe de Buemi, Alguersuari ou Bird, il n'a jamais été aussi difficile que maintenant de rejoindre la F1 mais surtout ensuite d'y rester sur le long terme, vu le nombre de baquets disponibles et les budgets demandés.
Dans ce sens-là, cette Formule E peut donc être non seulement une bonne vitrine et une nouvelle rampe de lancement de ces jeunes pilotes aux côtés d'anciens pilotes de F1 expérimentés, mais aussi un bon terrain d'expérimentations et de tests, afin de rendre la Formule 1 un peu plus innovante voire "plus verte et hybride ".

formule e,f1,formule 1,formule electrique,la formule 1 et l'éléctrique,sébastien buemi en formule e,sébastien bourdais compétition

Mais tout cela ne sera possible que si la Formule E trouve sa propre voie et que les nombreux anciens pilotes de Formule 1 n'utilisent et ne s’accaparent pas trop cette nouvelle catégorie pour prolonger leur carrière des quelques années, mais qu’ils se mettent au profit de celle-ci.
Réponse d'ici le mois de septembre et le début de ce nouveau championnat avec notamment comme têtes d'affiches les équipes DAMS, Mahindra et Andretti ou encore les présences d'Alain ou de Leonardo di Caprio dans les coulisses.