01/02/2015

La nouvelle Sauber C34 dévoilée au public : une livrée en bleu et jaune

Alors que plusieurs équipes avaient décidé de dévoiler leur nouvelle monoplace soit lors d’évènements promotionnels soit à Jérez pendant les premiers essais de présaison, Sauber a elle choisit la sobriété. En effet, l’équipe Suisse a présenté sa nouvelle livrée 2015 sur Internet. Nommée Sauber C34 et unique équipe à être propulsée par le moteur V6 Ferrari aux côtés de la Scuderia Ferrari, l’équipe basée à Hinwill tentera de faire oublier une saison 2014 catastrophique. Pour rappel l’équipe dirigée par Monisha Kaltenborn avait connu la pire année de son histoire, ne marquant aucun point au championnat et terminant à l’avant-dernière place  en se faisant devancer par la défunte Marussia. Sans oublier des gros problèmes financiers et des pilotes pas à la hauteur sur plusieurs courses qui auraient bien pu se terminer par une faillite et disparition à la fin de l’année dernière.

sauber,f1,sauber f1,peter sauber,monisha kaltenborn,felipe nasr,marcus ericsson,suède,ericcson,sudéois,banco do brasil,sauber c34,sponsor,oerlikon,nec

Néanmoins pour la grande joie des fans Suisses et du fondateur Peter Sauber, l’écurie zurichoise sera bel et bien sur la grille cette saison. Les deux nouveaux pilotes, le Brésilien Felipe Nasr et le Suédois Marcus Ericsson ayant amené une somme de près de 45 millions qui permit de terminer le développement de cette Sauber C34. Et pour l’occasion, changement total de couleurs puisque du gris anthracite très triste on passe à un bleu et jaune plus vivant. Ceci certainement afin de contenter les généreux sponsors brésiliens comme Banco do Brasil ou pour rappeler le drapeau Suédois patrie de Marcus Ericsson. Après avoir perdu NEC et les sponsors Mexicains, l’écurie peut aussi heureusement encore compter sur Oerlikon et sur un nouveau partenariat avec HP qui devrait bientôt s’ajouter parfaitement dans cette livrée résolument tournée vers le bleu.

 Monisha Kaltenborn se veut d’ailleurs résolument positive :
2014 fut une année très difficile". Mais c’est du passé, et nous nous concentrons désormais sur ce qui arrive. Nous avons appris la leçon, et nous sommes confiants pour cette nouvelle saison. Nous devons nous améliore et être capables de nous battre pour les points. Je suis heureuse d’accueillir nos deux nouveaux pilotes, qui nous apporteront un bol d’air frais.

sauber,f1,sauber f1,peter sauber,monisha kaltenborn,felipe nasr,marcus ericsson,suède,ericcson,sudéois,banco do brasil,sauber c34,sponsor,oerlikon,nec

Côté technique, toutes les pièces 2015 ne sont pas encore terminées suite aux problèmes de liquidités fin 2014. Il y a donc encore des pièces de l’an dernier qui devraient être remplacées après les essais de Jerez. Quant au nez plongeant en extension a lui aussi légèrement évolué avec une nouvelle version 2014.

Espérons que tous ces changements et nouveautés permettront à l’écurie Suisse de marquer autant de points qu’en 2013 où Nico Hülkenberg avait propulsé l’équipe en 7ème place du championnat. Dans le cas contraire, Monisha Kaltenborn et ses hommes risquent de connaître une saison très pénible, étant déjà vu comme le petit-poucet de cette saison.
Première partie de réponse dès mi-février avec plusieurs séances d’essais à Jerez et Barcelone.

21/01/2014

Tous les pilotes de la saison 2014 connus : Caterham annonce ses pilotes et…menace de quitter la Formule 1

La grille de la saison de Formule 2014 est maintenant complète. En effet avec l’annonce des pilotes titulaires de Caterham par Tony Fernandes aujourd’hui, les 2 derniers baquets libres pour cette saison ont donc été attribués. Sans surprise et comme déjà évoqué sur le blog précédemment, c’est bien le Japonais Kamui Kobayashi et le Suédois Marcus Ericsson qui ont eu la chance de décrocher les deux dernières places. Pour le Japonais, c’est un retour en Formule 1 inespéré et mérité, après son éviction chez Sauber en 2013, l’écurie suisse préférant miser sur Esteban Gutirerrez et sa valise de sponsors mexicains. Après une saison en endurance aux couleurs de Ferrari, le « kamikaze » revient donc en F1 grâce à un budget de près de 8 millions de francs, récolté et financé par ses fans et soutiens japonais. Il a d’ailleurs précisé qu’il piloterait gratuitement pour Caterham cette saison. Peut-être que cette annonce ouvrira des portes, comme quelques sponsors japonais ou une éventuelle collaboration avec Honda pour 2016.
Quant à Marcus Ericsson, le Suédois sort d’une saison moyenne de GP2 avec peu d’éclats et de grandes performances. Ce choix a clairement été dicté par les généreux sponsors qu’il a pu apporter et dont l’équipe avait besoin, et le pilote de 24 ans assez inexpérimenté, risque de beaucoup souffrir cette saison. C’est bien dommage pour Charles Pic, qui a été remercié lundi soir tout comme Diego Van der Garde. Cependant ce-dernier a retrouvé un poste de 2ème pilote chez Sauber qui lui permettra de participer à quelques essais du vendredi. Notons que le 3ème pilote de Caterham-Renault sera un autre néerlandais, le jeune et talentueux Robert Frijns qui a remporté le titre en Formule Renault 3.5 en 2012.

1786309_3_079f_le-multientrepreneur-tony-fernandes-qui-a-fait_4600e85239daecb05e554a9bc9300b68.jpg
                                                                                        Photo : AFP, F.Guillot/Le Monde

Mais avant de conclure, Tony Fernandes ne serait pas Tony Fernandes, s’il n’avait pas lancé une petite pique non moins sérieuse et bluffé tout son monde après la présentation de ses pilotes. En effet, le Malais a clairement indiqué qu’il exigeait pour cette 5ème saisons des résultats beaucoup plus significatifs et voire de marquer des points. Sous peine de quitter la Formule 1 ou plutôt de remercier tous les membres de son équipe. Car investir autant d’argent sans un minimum de succès n’est ni rentable, ni viable ni glorifiant. Ses hommes sont donc prévenus.