27/09/2015

Lewis Hamilton gagne à Suzuka et égale Ayrton Senna- Romain Grosjean dans les points

En remportant son huitième Grand-Prix de la saison, Lewis Hamilton creuse non seulement l’écart au championnat du monde, mais il égale aussi son idole Ayrton Senna. Avec  41 victoires lui aussi, le pilote Britannique entre un peu plus dans la légende. Les deux Allemands Nico Rosberg et Sebsatian Vettel finissent deuxième et troisième.

Tout semblait pourtant bien mis en place, pour que Nico Rosberg puisse reprendre de précieux points à son rival et coéquipier Hamilton. En partant de la pole-position, l’Allemand peut espérer prendre le large rapidement dès les premiers tours. Malheureusement pour lui, le vice-champion du monde manque complétement son départ et se retrouve au coude à coude avec l’Anglais au premier virage. Obligé de céder, il se fait passer par Vettel et Bottas qui profitent de la situation. Devant Lewis Hamilton a bien compris qu’il a là une occasion en or de distancer encore un peu plus son coéquipier dans la course au titre mondial. Mis à part un petit accroc entre Ricciardo et Massa qui doivent tous deux repasser par les stands, le début de course est plutôt tranquille.

f1-japanese-gp-2015-podium-race-winner-lewis-hamilton-mercedes-amg-f1-w06-second-place-nic.jpg

Dès le 11ème tour, les premiers arrêts aux stands ont lieux mais ne transforment pas véritablement le cours de la course. Hamilton continue sur sa lancée et Rosberg tente avec courage de revenir sur Vettel et Bottas intercalés derrière son coéquipier. Derrière Romain Grosjean fait une course remarquable avec sa Lotus dont l’équipe est pourtant au bord de la faillite. Pendant ce temps, Rosberg qui a passé Bottas, parvient également à rattraper Vettel à 20 tours de la fin. En ayant décalé sa stratégie d’arrêt et pu bénéficier de pneus neufs un peu plus tard dans la course, l’Allemand sauve ce qui reste à sauver, c’est-à-dire la deuxième place. Derrière eux, les deux Ferrari terminent troisième et quatrième, Räikkönnen ayant passé son compatriote Bottas cinquième à l’arrivée. Loin de la tête de la course, mais parfaitement concentré sur son travail, Romain Grosjean offre la 7ème place à Lotus.

f1-japanese-gp-2015-romain-grosjean-lotus-f1-e23.jpg

Il s’agit là peut-être bien d’un cadeau de départ puisque le Franco-Genevois devrait signer pour la nouvelle équipe Haas Racing dans les prochaines heures.
Quant aux pilotes Sauber, ils se sont battus avec les Mclaren et Torro-Rosso pendant trois-quarts de la course, avant de lâcher prise sur la fin et de terminer 14ème pour Ericsson et 20ème pour Nasr rentrant au stand à quatre tours de la fin. Fait marquant de cette course, tous les pilotes sont classés pour la première fois de la saison. Prochain Grand-Prix le 11 octobre en Russie avec un Lewis Hamilton confortablement installé dans son fauteuil de leader. A cinq courses de la fin, le Britannique possède 48 points d’avance au classement général.

Formule 1 - Grand Prix du Japon 2015

 

Pilote

Ecurie

Temps

Pts

01

 http://www.toilef1.com/site/image/drapeaux/gb.png L. Hamilton

 http://www.toilef1.com/site/image/2015/miniatures/mercedes.png Mercedes

53 tours

25

02

 http://www.toilef1.com/site/image/drapeaux/de.png N. Rosberg

 http://www.toilef1.com/site/image/2015/miniatures/mercedes.png Mercedes

+18.9

18

03

 http://www.toilef1.com/site/image/drapeaux/de.png S. Vettel

 http://www.toilef1.com/site/image/2015/miniatures/ferrari.png Ferrari

+20.8

15

04

 http://www.toilef1.com/site/image/drapeaux/fi.png K. Räikkönen

 http://www.toilef1.com/site/image/2015/miniatures/ferrari.png Ferrari

+33.7

12

05

 http://www.toilef1.com/site/image/drapeaux/fi.png V. Bottas

 http://www.toilef1.com/site/image/2015/miniatures/williams.png Williams

+36.7

10

06

 http://www.toilef1.com/site/image/drapeaux/de.png N. Hülkenberg

 http://www.toilef1.com/site/image/2015/miniatures/forceindia.png Force India

+55.5

8

07

 http://www.toilef1.com/site/image/drapeaux/fr.png R. Grosjean

 http://www.toilef1.com/site/image/2015/miniatures/lotus.png Lotus

+72.2

6

08

 http://www.toilef1.com/site/image/drapeaux/ve.png P. Maldonado

 http://www.toilef1.com/site/image/2015/miniatures/lotus.png Lotus

+73.5

4

09

 http://www.toilef1.com/site/image/drapeaux/nl.png M. Verstappen

 http://www.toilef1.com/site/image/2015/miniatures/tororosso.png Toro Rosso

+95.3

2

10

 http://www.toilef1.com/site/image/drapeaux/es.png C. Sainz

 http://www.toilef1.com/site/image/2015/miniatures/tororosso.png Toro Rosso

+ 1 tour

1

14/12/2014

McLaren-Honda annonce ses pilotes : Alonso et Button titulaires en 2015

Alors que toutes les équipes ont déjà confirmé leurs pilotes pour la prochaine saison depuis maintenant plus de 10 jours, McLaren a été la dernière a lever le voile sur un mystère qui n’en était qu’un à moitié…
En effet, si la signature de Fernando Alonso était attendue comme une évidence, celle de Jenson Button l’était beaucoup moins, le Britannique était en concurrence avec son jeune coéquipier Danois Kevin Magnussen.

Si c’est finalement Button qui a été choisi pour accompagner Alonso dans cette nouvelle aventure « Honda » pour McLaren, on peut certainement parier que l’expérience, la connaissance du motoriste et la réduction de salaire (de moitié ?) n’y sont certainement pas étranger.  Quoiqu’il en soit, la décision a été longue à venir et « JB » pourra certainement mettre en avant  sa connaissance de l’équipe et du motoriste Japonais pour briller aux côtés de Fernando Alonso. On se dit d'ailleurs que le duo de l’équipe de Woking devrait être parmi les plus forts du plateau, n'ayant rien à envier à Mercedes (Rosberg-Hamilton) ou Ferrari (Vettel-Raikkönnen).

mclaren,honda,button,japon,fernando alonso,button mclaren honda,magnusen,ron dennis

Cependant, comme dans presque tous les choix, il y a un perdant et celui-ci se nomme malheureusement Kevin Magnussen. Toutefois le Danois pourra se consoler avec le rôle de 3ème pilote et de pilote réserviste. Nul doute que par son intermédiaire, Ron Dennis n’hésitera pas à mettre la pression sur ses deux pilotes titulaires en cas de mauvais résultats en cours de saison. Mais pour ceci il faudra que la voiture qui n’était que peu réussie ces deux dernières années soit enfin à la hauteur des exigences et des objectifs du Team Britannique.

Finalement, on peut tout de même dire qu’il s’agit d’un sacré coup sur le marché et d’une petite révolution de palais, lorsque l’on sait que Ron Dennis le patron en personne s’était séparé en mauvais termes de Fernando Alonso  en 2007 et qu’il privilégiait l’option Magnussen pour 2015. Néanmoins, McLaren a donc fait preuve d’une certaine forme d’intelligence en mettant toutes ses chances de son côté, avec deux champions du monde qui se sont engagés pour respectivement 3 ans (Fernando Alonso) et 2 ans (Jenson Button). Suffisant pour un titre mondial ? 

mclaren,honda,button,japon,fernando alonso,button mclaren honda,magnusen,ron dennis


06/10/2014

Drame au Grand-Prix du Japon: Hamilton gagne- Jules Bianchi dans un état critique

C’est à un Grand-Prix chaotique que l’on a assisté dimanche en direct de Suzuka. Alors que le typhon Phanfone menaçait toute la région et le déroulement de la course, les organisateurs ont toutefois décidé de donner le départ sous d’énormes trombes d’eau. A tel point que le départ se fit sous le régime du Safety Car pendant 3 tours, avant que la direction de course ne décide d’immobiliser les concurrents pendant plusieurs longues minutes. Alors que les conditions semblaient s’améliorer quelque peu et les gouttes se faire moins nombreuses, un second départ une nouvelle fois derrière le Safety Car est donné. Au bout de 9 tours, les pilotes sont enfin autorisés à lancer véritablement la course sans la voiture de sécurité et ils en profitent rapidement pour changer de pneus et passer en intermédiaires.

Japon, Grand-Prix, drame, Jules Bianchi accidenté, Hamilton gagne au Japon, Bianchi Marussia

Jusqu’ici, les positions n’avaient pas évolué, étant donné que la première partie de course avait été faite sous Safety Car. Il fallait attendre le 18ème tour et voir Vettel et Ricciardo commencer une belle remontée, passant chacun leur tour les deux Williams de Massa et Bottas qui les précédaient. Devant, les deux Mercedes sont presque roues dans roues et au 26ème tour Lewis Hamilton décide de mettre la pression à Nico Rosberg. Entre temps, la pluie avait redoublé d’intensité et les trombes d’eau se refaisaient de plus en plus nombreuses. Finalement Hamilton passe son coéquipier d’une superbe manœuvre au 29ème tour. Derrière, les deux Red Bull et les Williams maintenaient leurs positions. Hamilton lui ne relâchera plus la tête de course jusqu’à la fin malheureuse au 43ème tour. Il s’impose devant Rosberg et Vettel. Ricciardo finit 4ème devant Button et Bottas.

Japon, Grand-Prix, drame, Jules Bianchi accidenté, Hamilton gagne au Japon, Bianchi Marussia

Revenons à la fin de ce Grand-Prix dramatique. Suite à la sortie de piste d’Adrian Sutil, le pauvre Jules Bianchi percutait à vive allure  une grue qui évacuait la Sauber de l’Allemand. La violence du choc est telle, que la grue se soulève et la voiture semble écrasée sous l’engin. Alors que la direction de course arrête immédiatement le Grand-Prix avec le drapeau rouge, la confusion règne dans le paddock, car l’information concernant le pilote Marussia n’est pas encore très claire. Le podium sera finalement très sobre et le Niçois sera transporté à l’hôpital le plus proche, dans un état critique, avec d'un hématome à la tête. Il a été opéré dimanche soir. Toutes nos pensées et nos vœux de rétablissements vont auprès de Jules Bianchi et sa famille et espérons bientôt revoir le Français à nouveau sur pied.

 

GP du Japon

01   L.Hamilton   Mercedes 44 tours 25
02   N.Rosberg   Mercedes +9.1 18
03   S. Vettel   Red Bull +29.1 15
04   D. Ricciardo   Red Bull +38.8 12
05   J. Button   McLaren +67.5 10
06   V. Bottas   Williams +113.7 8
07   F. Massa   Williams +115.1 6
08   N. Hülkenberg   Force India +115.9 4