15/11/2015

Victoire paisible de Nico Rosberg au Brésil

Au terme d’un Grand-Prix du Brésil peu impressionnant, Nico Rosberg remporte la cinquième victoire de sa saison. Il devance son coéquipier Lewis Hamilton et l’Allemand Sebastian Vettel. Les deux Mercedes ont une fois encore semblé bien supérieures à leurs adversaires. Aucun point pour Sauber, Romain Grosjean ramène un point.

Une nouvelle fois en pole-position, Nico Rosberg a su pleinement profiter de cet avantage, passant toutefois à quelques centimètres de l’accrochage avec Lewis Hamilton au premier virage. Mis à part cette grosse frayeur, l’Allemand négocie bien la première partie de la course et construit rapidement une petite avance sur son coéquipier. Derrière eux, les deux Ferrari de Vettel et Räikkönnen contiennent leurs adversaires mais ne peuvent suivre le rythme des Mercedes.

GP, Brésil, Grand-Prix du Brésil, Hamilton, Interlagos, Rosberg, Mercedes, championnat, Ferrari

Dès le 15ème tour les leaders doivent s’arrêter au stand pour chausser de nouveaux pneumatiques, les gommes Pirelli se dégradant plus rapidement que prévu. Au total ce sera une stratégie à 3 arrêts pour la plupart des pilotes, mis à part Räikönnen qui tente une tactique sur deux arrêts. Hamilton implore aussi son stand de décaler sa stratégie, mais l’équipe lui demande de suivre les instructions prévues à la lettre. L’Anglais tentera bien une fois de se montrer dans les rétroviseurs de Rosberg mais sans grande crainte pour l’Allemand. Plus loin derrière les Sauber se battent avec les McLaren et les Lotus entre la 12ème et 15ème place, malheureusement mais sans possibilité réelle d’intégrer le Top 10.

GP, Brésil, Grand-Prix du Brésil, Hamilton, Interlagos, Rosberg, Mercedes, championnat, Ferrari

Pendant que Vetel assure sa 3ème place, Rosberg contrôle lui la fin de course pas très impressionnante faut-il le souligner. Bottas, Hülkenberg et Kvyat terminent derrière le duo Mercedes et les deux Ferraris marquant de précieux points pour le classement final du championnat. Avec cette cinquième victoire de l’année Rosberg est assuré du titre de vice-champion du monde derrière Lewis Hamilton. Enfin, remercions Pastor Maldonado et Max Verstappen pour les quelques dépassements et prises de risques qu’ils ont offerts aux spectateurs d’Interlagos. Prochain et dernier Grand-Prix de cette saison 2015 le 28 novembre à Abu-Dhabi.

24/11/2014

Le classement spécial du blog : « Driver of the Race Brasil»

Best of du GP do Brasil

casque or.jpg
1.Nico Rosberg: 5 points et casque d’or
Avec sa pole-position et sa victoire au Brésil, Nico Rosberg a enfin réalisé un sans-faute après plusieurs courses où il s’était vu dominer par son coéquipier Lewis Hamilton. Sûr de lui et aussi rapide du début à la fin, il a le mérite de relancer le suspense pour la dernière course qui s’annonce déjà passionnante. Tout reste jouable pour le titre et personne n’est à l’abri d’un coup de tonnerre.

casque argrent.jpg
2. Felipe Massa 3 points et casque d’argent
Le petit Brésilien (par sa taille) a réalisé une course que l’on qualifiera d’émotionnelle. Après un très bon départ, il a malheureusement écopé d’une pénalité de 5 secondes dans les stands. Ne se laissant pas déstabiliser par cet incident, le Pauliste a maintenu son rythme et sa course pour brillamment chercher la 3ème marche du podium, devant des fans conquis. Une belle récompense pour lui.

casque bron.jpg
3. Jenson Button: 2 points et casque de bronze
L’ « ancien » de chez McLaren a une nouvelle fois prouvé, qu’il avait les capacités de régater avec les meilleurs lorsqu’il a une voiture le lui permettant. Dominant son coéquipier Kevin Magnussen tout au long de la course, il semblerait pourtant que ses belles performances n’aient plus aucune influence sur la décision de Honda et Ron Dennis. On lui souhaite le meilleur pour Abu Dhabi en espérant que ce ne soit pas le dernier Grand-Prix de sa carrière.

Les Malus du GP :
flèche.jpg
-5pts: Adrian Sutil
Le pilote Allemand a réalisé une course désastreuse, en terminant dernier et n’étant jamais dans le coup. Très loin des points et également loin de son coéquipier Gutierrez, il termine bon dernier de ce Grand-Prix et ne semble pas en mesure de sauver la saison de Sauber. Une difficile fin de carrière pour quelqu’un qui vient de perdre son volant pour l’année prochaine…

-3pts : Romain Grosjean:
Des qualifications difficiles, une course compliquée, des négociations pour 2015 pas encore abouties, le voyage Brésilien n’était pas des plus concluants pour le Franco-Suisse. Il lui reste une course pour espérer oublier une saison 2014 difficile et conclure son avenir chez Lotus. Car on ne voit pas bien où il pourrait aller en cas de clap de fin chez l’écurie d’Enstone.

-2pts : Daniel Ricciardo:
LeL’Australien qui est d’habitude si habile et rapide, a connu une course particulièrement compliquée. Jamais dans le rythme et une fois n’est pas coutume dominé par Sebastian Vettel, le pilote Red Bull s’est longtemps traîné autour de la 10ème place, avant de finalement devoir abandonner sur problème technique. Cela ne devrait toutefois aps l’empêcher de terminer 3ème du championnat

Classement Général Driver of the Race 17/19

1. Hamilton 52 pts
2. Rosberg 28 pts
3. Ricciardo 22 pts
4. Bottas 14 pts
5. Alonso 10 pts
6. Vettel 8 pts
7. Button 6 pts

8. Hülkenberg 3pts
9. Magnussen 1 pt

10. Kvyat 0pt
11. Bianchi 0pt
12 Ericsson 0 pt

13.Massa- 3 pts
14. Vergne – 4 pts

15. Kobayashi – 7ts
16. Chilton - 8pts
17.Perez -9pts
18. Grosjean - 13pts

19. Raikonnen -16pts
20. Maldonado - 17pts
21. Gutierrez – 29pts
22. Sutil - 37 pts

09/11/2014

Rosberg s’impose au Brésil et maintient le suspense et la pression

Sur une piste sèche et dans un Grand-Prix du Brésil un peu plus calme qu’à son habitude, Nico Rosberg qui s’élançait encore une fois de la pole-position a cette fois pu parfaitement tirer profit de cet avantage pour remporter son 5ème succès de la saison, le 8ème de sa carrière. Son coéquipier Lewis Hamilton termine 2ème devant Felipe Massa qui complète le podium devant son public.

Dès les premiers tours, on sent l’Allemand appliqué et sûr de soi. Après un très bon départ, il a déjà creusé un petit écart sur son coéquipier et le reste du peloton emmené par les Williams et les McLaren. Tous les pilotes de tête s’étant élancés avec les gommes tendres  ayant une longévité réduite, les premiers arrêts aux stands ont lieu dès le 7ème tour. A ce moment-là, on se dit que Nico Rosberg gérait parfaitement sa course et que Lewis Hamilton se contentera de gérer sa 2ème place virtuelle (ils sont à ce moment-là 5ème et 6ème tous les pilotes ne s’étant pas encore arrêtés).

F1, Grand-Prix du Brésil, Interlagos, Felipe Massa, course pour le titre, Lewis Hamilton, Nico Rosberg, Mercedes

Peu avant le 25ème tour, Rosberg et Massa ouvrent la 2ème vague d’arrêts aux stands, les pneus médiums n’ayant finalement pas une si longue vie que prévu. Alors que l’Allemand semble en difficulté avant son entrée au stand, on se dit que Lewis Hamilton qui vise deux tours supplémentaires va parvenir à passer en tête grâce à deux excellents tours. Sauf que le Britannique se rate  dans le troisième virage et part en tête-à-queue en dehors de la piste. Il reprend sans difficulté la piste, mais il perd près de 10 secondes dans cet incident. On se dit que la magie ou les coups de sorts d’Interlagos sont à nouveau au rendez-vous comme souvent ici au Brésil.

Le 3ème changement de pneumatiques qui a lieu autour du 50ème tour ne changera pas la donne de la course et Rosberg conserve son avantage, malgré un superbe rapprochement de Lewis Hamilton qui est revenu à sa hauteur. Derrière eux, Felipe Massa malgré une pénalité de 5 secondes pour vitesse excessive dans les stands, tient bon à une belle 3ème place devant Button, Vettel et les Ferrari. Pour Bottas et Ricciardo (abandon) tous les deux en proies de grands problèmes, c’est une course à oublier.

Les derniers tours ne changeront plus rien à la tête de la course et malgré une dernière pression de Lewis Hamilton, Nico Rosberg remporte le Grand-Prix devant son coéquipier et le régional de l’étape Felipe Massa.
Gutierrez 14ème et Sutil 16ème ont à nouveau brillé par leur manque de performance pour l’équipe Sauber. A une course de la fin de la saison, l’écurie Suisse n’a encore pas marqué le moindre point cette saison. Le scénario risque bien de se répéter, tant les deux pilotes ont semblé dépassés en fin de course. Pour le Franco-Genevois Romain Grosjean (Lotus-Renalt), le Brésil n’a pas non plus rimé avec Samba, puisqu’il a abandonné au 66ème tour sur casse moteur, alors qu’il était classé hors des points.

F1, Grand-Prix du Brésil, Interlagos, Felipe Massa, course pour le titre, Lewis Hamilton, Nico Rosberg, Mercedes

Ce succès de l’Allemand après les 5 consécutifs de Hamilton, lui permet revenir à 17 points du Britannique, et tout se jouera à Abu Dhabi lors de la dernière course, où les points seront doublés. Avantage toutefois à Lewis, puisqu’il sait qu’une 2ème place lui assurera le titre.
Rendez-vous le 23 novembre pour l’explication finale, qui devrait être un peu plus virile qu’aujourd’hui à Interlagos. Et la tension sera certainement montée à son apogée d’ici-là.

GP du Brésil

01   N. Rosberg   Mercedes 71 tours 25
02   L. Hamilton   Mercedes +1.4 18
03   F. Massa   Williams +41.0 15
04   J. Button   McLaren +48.6 12
05   S. Vettel   Red Bull +51.4 10
06   F. Alonso   Ferrari +61.9 8
07   K. Räikkönen   Ferrari +63.7 6
08   N. Hülkenberg   Force India +63.9 4
09   K. Magnussen   McLaren +70.0 2
10   V. Bottas   Williams +1 tour 1