07/06/2015

Lewis Hamilton s’impose sans trembler au Canada- Les Sauber loin des meilleurs

En partant de la pole-position, Lewis Hamilton avait mis toutes les chances de son côté pour s’imposer à nouveau après sa déconvenue de Monaco. Et cette fois-ci, rien n’est venu empêcher le Britannique de signer une victoire méritée, tant il a dominé ce Grand-Prix.

Après deux victoires de suite pour Nico Rosberg (Espagne et Monaco), Lewis Hamilton avait à cœur de renouer avec la plus haute marche du podium à Montréal. Programmé comme à son habitude, enclavé au milieu de la tournée européenne, le circuit Gilles Villeneuve n’aura donc  pas causé de mésaventures au Britannique.  Et au bout des 70 tours parcourus, c’est bien le champion du monde en titre qui s’impose de la plus belle des manières.
Ne commettant aucune faute au départ, l’Anglais s’envole et garde pendant les 20 premiers tours une marge confortable sur son coéquipier Nico Rosberg. Bien que relégué à 2 voire 3 secondes tout au long de la course, l’Allemand n’a pourtant pas ménagé ses effort et tenté de mettre son coéquipier sous pression.

f1-canadian-gp-2015-lewis-hamilton-mercedes-amg-f1-w06.jpg

 

 

Derrière les flèches d’argent on retrouve le deux Finlandais Kimi Räikkönnen et Valtteri Bottas à la lutte pour la 3ème place du podium. Les deux compatriotes possèdent une marge suffisante sur les deux Lotus de Romain Grosjean et Pastor Maldonado qui suivent en 5ème et 6ème position. Parti en fond de grille, Sebastian Vettel tente lui de remonter le peloton en misant sur une stratégie décalée à 2 arrêts. Il prend notamment le meilleur sur les Red Bull, les Torro Rosso et les deux Sauber bien décevantes qui se battent autour de de la 14ème place seulement.

Peu après le premier arrêt au stand, Kimi Räikkönnen part en tête à queue et offre la 3ème place à Valtteri Bottas qui ne la quittera plus. Un peu plus tard, c’est au tour de Romain Grosjean de se rabattre trop tôt sur le pauvre pilote Will Stevens  (Manor F1) alors qu’il devait simplement lui prendre un tour. Suite à cet incident, les deux pilotes doivent passer par les stands pour rechausser de nouvelles gommes et le Franco-Genevois terminera finalement dixième marquant un petit point.
Quant à Fernando Alonso, il abandonne pour la 3 eme course de suite alors qu’il se débattait avec sa monoplace en fin de peloton.

f1-canadian-gp-2015-fernando-alonso-mclaren-mp4-30.jpg

Sur la fin de la course, Nico Rosberg est bien revenu à une seconde de Lewis Hamilton, laissant penser au public et téléspectateurs qu’ils auraient enfin droit à un peu de spectacle, mais l’Anglais reprendra vite son matelas de protection de 3 secondes pour s’imposer sans trembler et ne pas répéter le scénario hitchcockien  de Monaco. Bottas sur Williams complète le podium et devance les deux Ferrari de Räikkönnen et Vettel (qui s’est fait l’auteur d’une superbe remontée).  Journée difficile pour Red Bull avec Kvyt seulement 9ème et Ricciardo hors des points qui devance de justesse le deux Sauber de Marcus Ericcson (14ème) et Felipe Nasr (16ème). Vous l’aurez compris une course donc à oublier au plus vite pour l’écurie d’Hinwill.

 

Prochain Grand-Prix, le 21 juin en Autriche sur le circuit du Spielberg.

 

01

 http://www.toilef1.com/site/image/drapeaux/gb.png L. Hamilton

 http://www.toilef1.com/site/image/2015/miniatures/mercedes.png Mercedes

70 tours

25

02

 http://www.toilef1.com/site/image/drapeaux/de.png N. Rosberg

 http://www.toilef1.com/site/image/2015/miniatures/mercedes.png Mercedes

+2.285

18

03

 http://www.toilef1.com/site/image/drapeaux/fi.png V. Bottas

 http://www.toilef1.com/site/image/2015/miniatures/williams.png Williams

+40.666

15

04

 http://www.toilef1.com/site/image/drapeaux/fi.png K. Räikkönen

 http://www.toilef1.com/site/image/2015/miniatures/ferrari.png Ferrari

+45.625

12

05

 http://www.toilef1.com/site/image/drapeaux/de.png S. Vettel

 http://www.toilef1.com/site/image/2015/miniatures/ferrari.png Ferrari

+49.903

10

06

 http://www.toilef1.com/site/image/drapeaux/br.png F. Massa

 http://www.toilef1.com/site/image/2015/miniatures/williams.png Williams

+56.381

8

07

 http://www.toilef1.com/site/image/drapeaux/ve.png P. Maldonado

 http://www.toilef1.com/site/image/2015/miniatures/lotus.png Lotus

+1:06.664

6

08

 http://www.toilef1.com/site/image/drapeaux/de.png N. Hülkenberg

 http://www.toilef1.com/site/image/2015/miniatures/forceindia.png Force India

+1 tour

4

09

 http://www.toilef1.com/site/image/drapeaux/ru.png D. Kvyat

 http://www.toilef1.com/site/image/2015/miniatures/redbull.png Red Bull

+1 tour

2

10

 http://www.toilef1.com/site/image/drapeaux/fr.png R. Grosjean

 http://www.toilef1.com/site/image/2015/miniatures/lotus.png Lotus

+1 tour

1

 

11/06/2014

Le classement spécial du blog : « Driver of the Race Canada»

Best of du GP du Canada
 

casque or.jpg
1.Daniel Ricciardo : 5 points et casque d’or
Daniel Ricciardo a remporté le premier Grand-Prix de sa carrière de manière amplement méritée. Parti de la 6ème position, il a su combler son retard d’abord sur Vettel et les Force India, puis revenir sur Rosberg. Certes, il a profité des problèmes de freins des Mercedes, mais la manière avec laquelle il pilote depuis le début de l’année ne laisse aucun doute. Ce sera un sérieux rival pour Vettel à l’interne et dès que la Red Bull sera à son meilleur niveau. La prolongation de son contrat pour 2015 ne trompe d’ailleurs personne.

casque argrent.jpg
2. Nico Rosberg 3 points et casque d’argent
Parti de la pole, le pauvre Nico avait pour une fois maîtrisé son coéquipier Lewis Hamilton, avant que Mercedes ne lui fasse perdre de sérieuses secondes lors de son arrêt au stand. Pire, alors qu’il héritait à nouveau de la première place suite à l’abandon de celui-ci, il allait être privé de la victoire suite à des problèmes techniques sur sa monoplace. Il finira 2ème et marque de précieux points au Championnat. 

casque bron.jpg
3. Sebsatian Vettel: 2 points et casque de bronze 
Sebastian Vettel n’avait certainement pas imaginé une saison aussi difficile pour lui. En effet, non seulement il est battu à la régulière par des Mercedes survolant le championnat mais aussi par son jeune coéquipier, deuxième pilote seulement de la filière Red Bull à être promu en équipe première. Nous lui attribuerons toutefois ce point, pour sa persévérance dans les difficultés et son agréable attitude envers Ricciardo sur le podium. Ne soyons pourtant pas naïfs, ce n’était certainement que des sourires de façades pour un guerrier comme lui…
 
Les Malus du GP :
flèche.jpg
-5pts: Max Chilton
Le Britannique s’est permis le luxe d’éliminer à lui seul Marussia dans le premier tour. En manquant son freinage et heurtant son coéquipier Jules Bianchi, il a ensuite ruiné tous les efforts de son équipe pour le rendez-vous Canadien et remis les pieds sur terre à tout le staff Marussia. Pire, le jeune Chilton ne se sentait pas si responsable que cela à lire les interviews d’après course. Un accrochage qui devrait pourtant le faire méditer…
 

-3pts : Sergio Pérez :
Alors que Pérez et Massa se livraient une superbe bataille pour la 3ème place avec Vettel, les deux Sud-Américains ont semblé perdre leurs nerfs sur le dernier tour et après la course. En effet, Massa aurait peut-être pu gagner s’il avait passé Pérez avant. Sauf qu’il ne l’a pas fait et au lieu de cela a tenté le tout pour le tout lors du dernier tour pour ravir une…4ème place à Pérez. Quand on sait que le Checo le Méxicain est prêt à tout pour défendra sa position, le Brésilien ne peut s’en prendre qu’à lui seul…Sauf que Pérez a encore une fois changé plusieurs fois de trajectoire, ce qui a valu à Massa une grosse frayeur et le crash. Bien que les deux pilotes soient impliqués, Pérez a été puni pour sa grosse prise de danger et ce changement de ligne par la FIA. Chez nous aussi, il est puni de 3pts, car ce n’est pas la première fois qu’il s’adonne à ce gendre de risques. Massa aurait dû être averti.

-2pts : Kimi Raikonnen:
Le Finlandais a certes marqué un point, mais il le doit plus au crash et double abandon du dernier tour de Pérez et Massa qu’à son talent et sa fougue. En effet, bien que la Ferrari paraisse dépassée et difficile à piloter ou devrait-on dire à manœuvrer, Iceman est depuis le début de la saison écrasé par Alonso, qui s’attendait d’ailleurs  certainement à une plus grande concurrence. Il n’est de loin pas un renfort de poids face à Massa, si bien que le nouveau Manager de l’équipe Marco Mattiaci se poserait la question d’une séparation dès 2015 et d’un remplacement par Jules Bianchi. Sauf que voilà, c’est une question à 30 millions d’euros…
 
Classement Général Driver of the Race 7/19

1. Hamilton 18 pts
2. Rosberg 18 pts
3. Ricciardo 9 pts
4. Vettel 4 pts

5. Hülkenberg 3pts
6. Alonso 3 pts
7. Kvyat 2pts
8. Grosjean 2 pts

9. Magnussen 1 pt

10. Bianchi 0pt
11. Bottas 0pt
12. Button 0pt
13 Ericsson 0 pt 

14. Pérez -1 pt
15.Massa- 2pts
16. Chilton - 5pts
17. Vergne – 5pts
18. Kobayashi – 5pts
19. Raikonnen -6pts
20. Gutierrez – 9pts
21. Maldonado - 10pts
22. Sutil -17pts

09/06/2014

GP Canada : Ricciardo met fin à l’hégémonie Mercedes et remporte son premier Grand-Prix

Alors que les deux Mercedes partaient de la première ligne et étaient clairement les deux favorites, c’est le jeune australien Daniel Ricciardo qui a remporté le GP du Canada à Montréal. Pourtant les deux Mercedes avaient fait tout juste en étant en tête d’une course assez calme et paisible jusqu’au 48ème tour. Puis arriva tout d’abord l’arrêt au stand de Rosberg lors duquel il perdit la tête au profit d’Hamilton. Mais celui-ci devait finalement abandonner à 20 tours de l’arrivée, le Britannique ne parvenant plus à tenir sa voiture en piste avec des freins défaillants. On se dirige alors en tout droit vers une victoire de Nico Rosberg se dit-on. Que nenni, car Ricciardo, Pérez, Vettel et Massa vont se mener une véritable bataille pour les places d’honneurs avant que l’Australien ne parvienne à se détacher et fondre sur Rosberg. Le pilote Red Bull s'emparant de la tête, Vettel s’empare de la 3ème place au détriment de Pérez qui terminera sa course finalement dans les décors, harponné par Felipe Massa. Les deux Sud-Américains ne seront heureusement pas blessés, mais Sergio « Checo » Pérez sera puni par la FIA, celle-ci estimant que le Mexicain avait changé de trajectoire plusieurs fois et que Massa alors en passe de le dépasser ne pouvait l’éviter. Erreur de Pérez ou pas, le Brésilien était en tous cas très remonté.

GP du Canada, première victoire pour Daniel Ricciardo, Red Bull remporte sa première victoire, abandon pour Lewis Hamilton, problèmes de freins pur les Mercedes

C’est ainsi que la course se termina avant un dernier tour sous Safety Car et avec pour la première fois une victoire d’une autre écurie que Mercedes et d’un autre moteur que le propulseur Allemand. Daniel Ricciardo pouvait laisser éclater sa joie sur le podium, et savourer une victoire qu’il a pleinement méritée, se battant et y croyant de bout en bout tout en maitrisant une fois de plus son coéquipier et quadruple champion du monde Sebstian Vettel. Quant à Mercedes, Rosberg se contentera de sa deuxième place, car lui aussi eut droit à ses problèmes de freins et consommation pendant la course. De plus, il creuse encore plus l’écart au championnat et prend l’ascendant psychologique face à son coéquipier Lewis Hamilton.

Du côté du reste du plateau, les courses se suivent et ne se ressemblent pas pour les Marussia, puisque Max Chilton a envoyé son coéquipier dans le mur au premier tout déjà, la course se terminant ainsi après moins d'un demi-tour pour les deux coéquipiers. Pour le Franco-Genevois Romain Grosjean, cela ne fut guère mieux, puisqu’il dut abandonner sur problème technique peu avant la fin de la course alors qu’il était à une décevante 13ème place.

GP du Canada, première victoire pour Daniel Ricciardo, Red Bull remporte sa première victoire, abandon pour Lewis Hamilton, problèmes de freins pur les Mercedes

Venons-en enfin aux Sauber, encore battues et larguées à plus d’un tour des meilleurs. Après l’abandon des Marussia et Caterham, elles ne purent suivre le rythme de tous les autres concurrents. Pire encore, les deux pilotes parurent totalement dépassés et sans solutions alors que pour une fois ils n’avaient commis aucune erreur. Les monoplaces Suisses seront finalement classées derrière Felipe Massa et Sergio Pérez aux deux dernières places (abandon pour Gutierrez à 6 tours de l’arrivée et dernière place pour Sutil).

Alors que le prochain GP se déroulera en Autriche sur le Red Bull Ring le 24 juin prochain, le Taureau Rouge a ainsi envoyé un premier avertissement à Mercedes au Canada.