08/01/2014

Conférence de presse des enquêteurs sur les circonstances de l’accident de Michael Schumacher: « Une allure normale pour un skieur confirmé »

Conférence de presse des enquêteurs sur les circonstances de l’accident de Michael Schumacher: « Une allure normale pour un skieur confirmé »

C’est aujourd’hui 8 janvier qu’avait lieu la première conférence de presse sur l’enquête du terrible accident survenu à Michael Schumacher le 29 décembre dernier.  Le procureur Patrick Quincy a pris la parole et a livré quelques informations intéressantes.  Il a notamment  indiqué que l’enquête était "bien avancée" et est revenu sur le déroulement des faits, avec quelques précisions :

On y apprend notamment que «Schumi évoluait bien au bord d’une piste rouge, plus précisément entre trois et six mètres du bord de la piste jalonnée. Les enquêteurs utilisent pourtant bien le terme de hors-pistes pour parler des circonstances de l’accident (à côté des jalons, dans un domaine qui n’était pas balisé"). En ce qui concerne le balisage de la piste de Méribel, il était bel et bien conforme à la règlementation en vigueur et la station de Méribel semble donc hors de cause. Schumi semblait  pourtant parfaitement maîtriser la situation car, il skiait à une allure normale et sa vitesse semblait adaptée à un bon skieur.La vidéo Go Pro fixée sur son casque a intégralement filmé l’accident et les secondes précédant le drame. Le matériel de l’Allemand était également neuf et fonctionnel. Toutefois aucune trace de la vidéo du touriste allemand qui aurait soi-disant filmé la scène à quelques mètres de là.

En conclusion, il s’agit donc bien d’un terrible drame, survenu dans des circonstances malheureuses et sans prise de vitesse inappropriée. Cependant, aucun indice sur la fille que Schumacher aurait tenté de secourir. Les enquêteurs ont également tenu à remercier la famille de Michael pour leur grande coopération.
Espérons que Michael Schumacher continue de son côté à se battre pour sa vie, les dernières nouvelles étant plutôt « relativement encourageantes », sa situation ne s’étant pas dégradée et restant stable mais néanmoins critique. Mardi soir, une rumeur d’un proche avait fait état d’une légère amélioration, ce qui avait été réfuté par la suite. Espérons que cela sera par contre prochainement le cas.

Quelques extraits de la conférence :
« L'exploitation de la vitesse montre une allure normale pour un skieur confirmé. »
« A un moment, ses skis affleurent un rocher, il perd l’équilibre et heurte un rocher trois mètres et demi plus bas. Les rochers qui affleurent sont à huit mètres de la piste. Il est inanimé et son positionnement est à neuf mètres de la piste. »
« La vitesse n’est pas un élément important pour nous dans les conclusions de l’enquête. »

                                                                                      Image : @AFP

Bien que décrit comme hors-piste (extérieur des jalons), on remarque bien sur cette photo, que l’accident s’est produit entre 6 et 8 mètres à côté de la piste balisée. Toutefois la sation est hors de cause.