21/01/2014

Tous les pilotes de la saison 2014 connus : Caterham annonce ses pilotes et…menace de quitter la Formule 1

La grille de la saison de Formule 2014 est maintenant complète. En effet avec l’annonce des pilotes titulaires de Caterham par Tony Fernandes aujourd’hui, les 2 derniers baquets libres pour cette saison ont donc été attribués. Sans surprise et comme déjà évoqué sur le blog précédemment, c’est bien le Japonais Kamui Kobayashi et le Suédois Marcus Ericsson qui ont eu la chance de décrocher les deux dernières places. Pour le Japonais, c’est un retour en Formule 1 inespéré et mérité, après son éviction chez Sauber en 2013, l’écurie suisse préférant miser sur Esteban Gutirerrez et sa valise de sponsors mexicains. Après une saison en endurance aux couleurs de Ferrari, le « kamikaze » revient donc en F1 grâce à un budget de près de 8 millions de francs, récolté et financé par ses fans et soutiens japonais. Il a d’ailleurs précisé qu’il piloterait gratuitement pour Caterham cette saison. Peut-être que cette annonce ouvrira des portes, comme quelques sponsors japonais ou une éventuelle collaboration avec Honda pour 2016.
Quant à Marcus Ericsson, le Suédois sort d’une saison moyenne de GP2 avec peu d’éclats et de grandes performances. Ce choix a clairement été dicté par les généreux sponsors qu’il a pu apporter et dont l’équipe avait besoin, et le pilote de 24 ans assez inexpérimenté, risque de beaucoup souffrir cette saison. C’est bien dommage pour Charles Pic, qui a été remercié lundi soir tout comme Diego Van der Garde. Cependant ce-dernier a retrouvé un poste de 2ème pilote chez Sauber qui lui permettra de participer à quelques essais du vendredi. Notons que le 3ème pilote de Caterham-Renault sera un autre néerlandais, le jeune et talentueux Robert Frijns qui a remporté le titre en Formule Renault 3.5 en 2012.

1786309_3_079f_le-multientrepreneur-tony-fernandes-qui-a-fait_4600e85239daecb05e554a9bc9300b68.jpg
                                                                                        Photo : AFP, F.Guillot/Le Monde

Mais avant de conclure, Tony Fernandes ne serait pas Tony Fernandes, s’il n’avait pas lancé une petite pique non moins sérieuse et bluffé tout son monde après la présentation de ses pilotes. En effet, le Malais a clairement indiqué qu’il exigeait pour cette 5ème saisons des résultats beaucoup plus significatifs et voire de marquer des points. Sous peine de quitter la Formule 1 ou plutôt de remercier tous les membres de son équipe. Car investir autant d’argent sans un minimum de succès n’est ni rentable, ni viable ni glorifiant. Ses hommes sont donc prévenus.