21/03/2016

Rosberg remporte le premier Grand-Prix de la saison. Romain Grosjean héroïque, les Sauber loin du compte

Disputée sur le circuit de Melbourne en Australie, la première course du championnat du monde 2016 a tenu toutes ses promesses. Suspense, stratégie, dépassements et frayeurs ont été au rendez-vous de l’épreuve courue autour de l’Albert Park. Nico Rosberg s’est finalement imposé devant son coéquipier Lewis Hamilton et l’Allemand Sebastian Vettel. Déjà en difficultés lors des essais de présaison, l’équipe Sauber termine un weekend laborieux avec une 15ème et avant dernière place. Beaucoup plus de réussite pour Romain Grosjean avec une incroyable 6ème place.

 

En partant de la première place sur la grille de départ, Lewis Hamilton ne pensait pas avoir une course aussi compliquée et un premier tour catastrophique. A l’issue des premiers virages il se retrouve en 6ème position,  la faute à un départ complètement manqué et à un Nico Rosberg qui l’avait un peu enfermé il est vrai sur la première courbe. Le malheur des uns faisant le bonheur des autres, c’est Sebastian Vettel sur sa Ferrari qui mène le bal dans les premiers tours grâce à un magnifique et à un choix de gommes plus agressif. Mieux encore, l’Allemand est suivi par son coéquipier Kimi Räikkönnen qui a devancé lui aussi Rosberg. Deux Ferrari aux deux premières places, quelle surprise pour ce début de course. Dès le 12ème tour, les premiers pilotes dont Rosberg s’arrêtent pour changer de pneumatiques, Vettel et Räikkönnen attendent quelques tours de plus et repartent à nouveau avec des pneus supertendres afin d’attaquer au maximum. Néanmoins Rosberg a pu entretemps revenir en deuxième position, ce qui n’est pas le cas du triple champion du monde Lewis Hamilton encore 4ème.

Alors que la course s’anime un peu plus, frayeur et effroi s’emparent soudainement du public australien au 17ème tour lorsque Fernando Alonso percute Esteban Gutierrez avant de partir en tonneaux à grande vitesse. Un choc violent avec une McLaren complétement détruite font craindre le pire mais Alonso sort miraculeusement indemne de sa voiture. La commission de course agite néanmoins à juste titre le drapeau rouge. Peu après le nouveau départ, c’est à Kimi Räikkönnen d’abandonner, son moteur rendant l’âme alors que le Finlandais était en course pour le podium. Et Finalement dans les 25 derniers tours, ce se sont bien les deux Mercedes qui vont finir par mener la course, les deux pilotes profitant d’une voiture supérieure et de gommes bien gérées pour faire la différence. Nico Rosberg ne sera plus inquiété et remporte la première course de la saison. Quant à Lewis Hamilton il termine second après avoir passé Vettel non sans avoir dû lutter jusqu’au bout  de l’épreuve. Derrière le trio de tête, on retrouve Daniel Ricciardo, le régional d’étape finissant 4ème sur sa Red Bull.

Romain Grosjean peut lui être fier de sa performance. Pour la première participation de l’histoire de la nouvelle écurie américaine Haas Racing, le Franco-Genevois est parvenu à tirer son épingle du jeu en finissant 6ème au terme d’une magnifique et intelligente course. Il a notamment résisté aux assauts des deux pilotes Torro Rosso en folie et à Nico Hülkenberg. Il ne se trompait pas en déclarant lors du tour d’honneur à ses mécaniciens : « Cette 6ème place est comme une victoire pour nous ». Pour conclure, quelques lignes sur l’écurie Suisse Sauber pour qui ce weekend est à oublier. Loin des meilleurs en qualifications et ne parvenant à devancer que les Manor avec la 15ème place de Nasr et un abandon pour Ericsson, le Team de Monisha Kaltenborn a de sérieux soucis à se faire pour la suite de la saison. Et beaucoup de travail comme le soulignait les deux pilotes au terme de l’épreuve australienne. Prochaine course le 10 avril à Bahreïn.

09/01/2016

Un nouveau pilote suisse en Formule 2.0 V de V : le Jurassien Grégoire Saucy rejoint le Team RC Formula

Le jeune pilote Jurassien roulera en 2016 dans le Team luxembourgeois RC Formula. Vainqueur du championnat de Formule 2.0 en V de V avec l’excellent David Droux l’an dernier, l’équipe d’Yves Richer misera donc à nouveau sur un pilote suisse pour 2016. Quels sont ses objectifs, quel est son parcours et pourquoi avoir choisi d’intégrer les tenants du titre en V de V ? Voici quelques éléments de réponse et une présentation de Grégoire Saucy.

Originaire du canton du Jura et âgé de tout juste 16 ans, Grégoire Saucy habite dans le village de Develier près de Bassecourt. Dès son très jeune âge, il commence à rouler en karting, sa famille ayant un circuit à Develier. Sous l’impulsion notamment de ses frères, il se retrouve rapidement à la porte de ses premières coures, débutant la compétition dès l’âge de 7 ans. Il participe notamment aux séries de super-mini ou à diverses courses sur glaces. Toutefois faute de budget, Grégoire n’a malheureusement pas pu participer à autant de championnats qu’il aurait voulu dans sa jeunesse.

Gregoire Saucy

Lors de la saison 2015, le jeune pilote était engagé en championnat Suisse Rotax où il a pu briller sur plusieurs courses. N’ayant pu concourir à toutes les courses, ses chances au championnat étaient donc assez minces. Cela ne l’a pourtant pas empêché de signer de très belles performances avec plusieurs podiums et une victoire. A côté de la compétition, Grégoire a également réalisé différents tests en Formule 4 et en Formule Renault 2.0 en vue de cette saison 2016. Initialement il était d’ailleurs prévu qu’il rejoigne la filière Birel Art en karting, mais après de très belles performances en essais avec le Team RC Formula sur le circuit de Chambley (en Lorraine), il a décidé d’intégrer le Team d’Yves Richer. Il perpétue ainsi la tradition des pilotes suisses au sein de l’équipe basée au Luxembourg.

Afin de faire plus ample connaissance avec ce jeune pilote jurassien, nous avons donc demandé à Grégoire ce qu’il attend de sa première saison au sein de l’équipe RC Formula

Grégoire, quels sont tes objectifs pour ta première saison en monoplace ?
Il s'agira tout d'abord d’apprendre le plus possible et de comprendre au mieux comment fonctionne ma voiture. Après mes tests concluants au circuit de Chambley, je sais que je suis capable d’aller très vite avec cette monoplace et j’espère réaliser de très bons résultats. Je suis clairement ambitieux mais il faudra aussi rester raisonnable et garder la tête sur les épaules pour une première saison. Je suis conscient que j’ai encore tout à prouver.

Gregoire Saucy

Justement l’équipe RC Formula est tenante du titre pilotes et écuries en Formule 2.0 V de V. Est-ce une pression supplémentaire ?
"Oui et non. Bien sûr que lorsque l’on rejoint l’équipe championne qui a de surcroit la monoplace la plus rapide du plateau la pression est élevée. Ce sera comme une sorte de saison de vérité pour moi. Néanmoins, je sais que l’on ne me demande pas de remporter le championnat dès ma première saison. Je dois par contre absolument viser le haut du tableau avec plusieurs podiums ou top 5. Gagner une course est également un des objectifs de ma saison."

Souhaitons donc bonne chance au Jurassien qui débutera sa saison le 18 mars à Barcelone après quelques tests de préparation en vue de cette première course en Catalogne. Et qui sait, peut-être que Grégoire parviendra à marcher sur les traces de David Droux et ramener quelques victoires au Team RC Formula. Alors le pilote suisse sera-t-il la bonne surprise d’Yves Richer pour 2016 ? Réponse prochainement.

25/10/2015

Hamilton gagne un Grand-Prix à spectacle et devient triple champion du monde

Victorieux d’une course complètement folle et spectaculaire, Lewis Hamilton est sacré champion du monde de Formule 2015. Avec ce deuxième titre de suite, il devient triple champion du monde. Nico Rosberg encore en tête à dix tours de l’arrivée a manqué sa dernière chance.  L’équipe Sauber récolte deux points pour son 400ème Grand-Prix.

Sous une piste mouillée et très humide, le spectacle commence déjà au premier virage avec  un Lewis Hamilton qui force Nico Rosberg de sortir de la piste et lui ravit la tête de course. Le Britannique passe au forceps mais semble légèrement toucher la voiture de l’Allemand. Beaucoup de touchettes également derrière dans le peloton, avec Alonso, Grosjean, Bottas et ainsi qu’entre les deux Sauber de Nasr et Ericcson. Le Brésilien doit d’ailleurs repasser par les stands tout comme Bottas qui abandonne. Suite à ces nombreuses casses, la Safety Car fait son entrée au 5ème tour afin de ramasser les débris. Au nouveau départ lancé, les deux Red Bull et Mercedes se livrent une intense bataille qui déstabilise Hamilton et voit Daniel Ricciardo prendre la tête. A la suite de cela, Hamilton passe au stand pour passer des pneus slicks et est suivi peu de temps après par ses concurrents.

f1-united-states-gp-2015-race-start.jpg

 

Sur piste sèche, les deux Red Bull ne sont plus aussi rapide et se font dépasser tour à tour par Nico Rosberg et Lewis Hamilton. Au 27ème tour, la Sauber de Marcus Ericcson subit une avarie et s’immobilise au milieu de la piste, obligeant la Safety Car à rentrer une deuxième fois en piste. Au deuxième départ lancé, Rosberg garde la tête devant son coéquipier alors que Vettel remonte en 3ème position lui qui partait pourtant 15ème. Sous pression et tentant de remonter sur les hommes de têtes Kvyat sort de la bonne trajectoire et va percuter le rail de sécurité. L’abandon du Russe implique une troisième entrée de la voiture de sécurité. Mais ce Grand-Prix à spectacle nous réserve encore une plus grosse surprise peu après le 3ème départ lancé. Nico Rosberg alors en tête à 8 tours de l’arrivée, commet une grosse de pilotage qui permet à Lewis Hamilton de le passe et de filer vers la victoire et le titre mondial. L’Allemand ne s’en remettra pas et voit le Britannique s’échapper en tête pour s’imposer.

f1-united-states-gp-2015-second-place-qualifying-for-lewis-hamilton-mercedes-amg-f1-team.jpg

Au terme de 56 tours de folie, Lewis Hamilton peut laisser éclater sa joie en s’imposant devant Nico Rosberg et Sebastian Vettel. Terrible désillusion pour Rosberg qui perd la course et ses dernières chances de tire dans une course qui lui restera certainement en travers de la gorge avec les tensions du premier tour. Le Britannique lui n’en a cure et s’offre un troisième titre mondial mérité sur l’ensemble de la saison. Il rejoint son idole Ayrton Senna dans la légende ou encore ses compatriotes Stewart et Brabham.

A noter les belles 4ème place de Verstappen, la 6ème place de Jenson Button et la 8ème de Felipe Nasr qui marque deux points pour le jubilé de Sauber qui fêtait son 400ème Grand-Prix. Prochaine course dimanche prochain 31 octobre pour le retour du Grand-Prix du Mexique.