27/05/2014

Nico Rosberg s'impose dans son jardin pour la 2ème année consécutive

A Monaco, la coutume veut que le pilote ayant réussi la pole-position a déjà fait plus de la moitié du chemin vers la victoire avant la course.
Et au terme des 78 tours d'un Grand Prix de Monaco couvert sous le sec, c'est bien à Nico Rosberg qu'est revenu le privilège d'inscrire son nom pour la deuxième fois au palmarès de la Principauté Monégasque.
En tête de bout en bout, le pilote Allemand n'a pas laissé l'ombre d'une chance à Lewis Hamilton, son coéquipier qui n'en avait hier que le nom. En effet, le seul sourire de l'Anglais dépité, fut pour le couple Princier avec une Princesse Charlène rayonnante et un prince Albert en pleine forme pour l'occasion. Impuissant face à la maîtrise de Nico Rosberg à domicile, on comprend toutefois mieux la mine de l'Anglais, lorsque l’on se rappelle que la pole position a été acquise dans des circonstances pour le moins ambiguës (une sortie de piste de Rosberg empêchant Hamilton de finir son tour).

f1,gp de monaco,formule 1,rosberg s'impose dans son jardon,rosberg gagne à monaco,lewis hamilton; marussia,bianchi,sauber

Revenons cependant à la course, avec donc un nouveau doublé Mercedes, le 5ème de la saison et une superbe 3ème place de Daniel Ricciardo qui est à nouveau parvenu à faire oublier un Sebastian Vettel en proie à des soucis techniques et obligé d'abandonner après moins de 5 tours. Si la suprématie des Mercedes ne faisait aucun doute, tout le mérite de ce podium revient au jeune Australien qui après avoir été passé par Räikkönen au départ, a su repasser devant le Finlandais et ensuite résister à Fernando Alonso.
Mais Monaco ne serait pas Monaco, sans quelques touchettes contre les rails et des interventions de la Safety Car. Ce fut d’ailleurs tout de suite le cas au premier tour, avec un accrochage entre Pérez et Button qui condamna le Mexicain à l’abandon. Ce fut à nouveau le cas au 25ème tour, avec une sortie de piste de Sutil, un peu trop optimiste dans son freinage à la sortie du Tunnel et qui partit à la faute et donc à l’abandon. Cette deuxième entrée de la Safety Car fut d’ailleurs fatale à Kimi Räikönnen qui se retrouva pris dans le traffic suite à un arrêt au stand trop tardif et qui termina par s’accrocher non seulement avec Chilton mais aussi avec Magnussen.

Outre les accrochages et dépassements difficiles, les rues de la Principauté sont aussi connues pour mener la vie dure aux moteurs de Formule 1. Ce ne sont d’ailleurs ni Jean-Eric Vergne et Daniil Kvyat ou encore Valteri Bottas, tous en course pour marquer de bons points mais trahis par leur propulseur qui nous contrediront.

f1,gp de monaco,formule 1,rosberg s'impose dans son jardon,rosberg gagne à monaco,lewis hamilton; marussia,bianchi,sauber

Ainsi plusieurs places dans les points se libérèrent au fil de tours, jusqu’à voir Gutierrez, Grosjean et Bianchi frapper à leur porte. Malheureusement pour le Mexicain, il partit bêtement à la faute en touchant le rail à 20 tours de l’arrivée, laissant la voie libre à Grosjean et Bianchi. A la fin du Grand-Prix les deux Français profiteront encore de l’accrochage de Räikönnen et Magnussen pour marquer respectivement 4 et 2 points. Premiers points donc pour Bianchi et Marussia, qui avec cette performance incroyable et historique dépassent Sauber et Caterham au classement constructeurs. Les Suisses réalisent ainsi une très mauvaise opération, qui s’apparent à une catastrophe au niveau comptable. Quant à Grosjean, sa belle course est récompensée par 4 points mérités, Alonso et Hülkenberg (belles prestations des deux pilotes) étant hors de sa portée.   
 
La 72ème édition de ce Grand Prix de Monaco a donc tenu toutes ses promesses, avec une cascade d’abandons (huit), des premiers points (Bianchi) et de nombreuses stars du showbiz saluant la victoire de Rosberg à coups de sirènes et bouteilles de champagnes depuis leurs luxueux yachts alignés sur le port. Et la fête continua comme à son habitude encore tard dans la nuit aux abords du Casino et du port de la principauté Monégasque.

 

Classement du GP de Monaco

01

N. Rosberg

Mercedes

 

02

L. Hamilton

Mercedes

 

03

D. Ricciardo

Red Bull

 

04

F. Alonso

Ferrari

 

05

N. Hülkenberg

Force India

 

06

J. Button

McLaren

 

07

F. Massa

Williams

 

08

R. Grosjean

Lotus

 

09

J. Bianchi

Marussia

 

10

K. Magnussen

McLaren

 

Classement Général Pilotes

01

N. Rosberg

                   

     122

02

L. Hamilton

                   

     118

03

F. Alonso

                   

       61

04

D. Ricciardo

                   

       54

05

N. Hülkenberg

                   

       47

06

S. Vettel

                   

       45

Classement Général Constructeurs

01

Mercedes

 

 

 

 

 

                   

240

02

Red Bull

 

 

 

 

 

                   

99

03

Ferrari

 

 

 

 

 

                   

78

04

Force India

 

 

 

 

 

                   

67

05

McLaren

 

 

 

 

 

                   

52

06

Williams

 

 

 

 

 

                   

52

 

 

 

 

22/05/2014

6 ème GP de la saison en principauté de Monaco : Starlettes et pailletes au rendez-vous

Ce mercredi a marqué le début du GP de Monaco avec le traditionnel match de foot entre pilotes dans la Principauté. Et c’est ce jeudi qu’auront lieu, tradition oblige, les premiers essais libres en vue des qualifications de samedi, les F1 ne roulant pas le vendredi dans les allées monégasques.
Si ce Grand-Prix est également l’occasion pour plusieurs pilotes d’évoluer « à domicilie » comme par exemple Nico Rosberg, ou Jenson Button, c'est aussi le rendez-vous de la saison pour les stars de tous horizons et autres personnalités de la Formule 1. Gageons que ce sera à nouveau le cas cette année, puisque le festival de Cannes se déroule en ce moment à quelques kilomètres de là également.

gp de monaco,ferrari attend la victoire,rosberg à domicile,stars à monaco,prince albert,monégasque

Côté météo, le temps s’annonce clément, de quoi réjouir tout ce beau monde qui terminera certainement cette étape monégasque sur l’un ou l’autre des luxueux yachts stationnés sur le magnifique port de Monaco ou tout près du Casino.

Côté sportif, si Ferrari n’a pas gagné depuis 13 ans dans la principauté, on voit mal les rouges monter cette année sur la plus haute marche du podium à côté du prince Albert. Mercedes F1 AMG reste le grandissime favori, avec un Nico Rosberg qui sera motivé comme jamais, après sa victoire de l’an dernier. Quant aux horaires, la course et les qualifications auront lieu à 14 heures, comme habituellement en Europe.

Bon GP de Monaco à tous

gp de monaco,ferrari attend la victoire,rosberg à domicile,stars à monaco,prince albert,monégasque
Photos:Ludovic Chevalier @http://f1-faninfo.blog.24heures.ch/ 

28/02/2014

La dernière voiture pour 2014 est connue : Lotus présente enfin sa E22 à Bahreïn

Profitant de la deuxième série d’essais de présaison, Lotus a enfin présenté sa nouvelle monoplace E22 pour cette saison 2014, motorisée par le nouveau V6 Turbo Renault. L’équipe basée à Enstone n’a d’ailleurs pas perdu de temps, puisque la E22 a directement roulé sur la piste de Sakhir, avant de faire la présentation officiellement un peu plus tard dans la journée. Mais connaissant Lotus, cette petite originalité ou improvisation de protocole n’étonnera pas grand monde

Pour revenir à cette Lotus F1 Team E22 que piloteront les deux pilotes titulaires Romain Grosjean et Pastor Maldonado, elle peut être décrite comme la plus asymétrique des monoplaces. Avec cette particularité que la Lotus est la seule équipe à avoir choisi un type de « double nez » avec une séparation entre chacune des deux pointes du museau. En effet, l’écurie basée à Enstone est ainsi une des rares équipes à ne pas avoir opté pour un nez « fourmilier » ou y ressemblant et a donc joué là très certainement un joli coup de poker, qui pourrait d’ailleurs s’avérer gagnant au vu des premiers essais…

Au niveau sponsor, notons aussi l’arrivée sur l’aileron avant et arrière du pétrolier vénézuélien PDVSA grâce au recrutement de Pastor Maldonado. Autre sponsor de poids, la société de téléphonie japonaise Yota, Rexona et Genii. Burn est lui bien sûr encore présent et apportera une somme non négligeable au budget de l’équipe du Luxembourgeois Gérard Lopez, puisque Total a considérablement réduit son sponsoring au vu de la présence de PVDSA.
A noter que Charles Pic a lui trouvé refuge en tant que pilote de réserve (rôle qu’il se partagera avec le Danois Marco Sorensen) dans l’écurie qui portera encore les couleurs or et noir cette saison.

Pilotes_-_Lotus_F1_Team-56fa7.jpg
 













Avis personnel

Si ce nez et museau avant de la Lotus semble à première vue un petit coup de poker, je suis plutôt d’avis qu’après mûre réflexion, les ingénieurs d’Enstone ont peut –être trouvé une petite faille technique dans le règlement. Ce que le génie Newey en personne ne pensait d’ailleurs pas réalisable…
Si le niveau de fiabilité  semble correct selon les premières sorties, la performance de Lotus dépendra réellement des progrès du moteur Renault et des moyens disponibles en cours de saison pour le développement de la monoplace. Sans oublier que Lotus ne pourra plus compter sur un homme d’expérience et aussi rapide que Kimi Raikonnen. Selon moi, son départ devrait d’ailleurs se faire cruellement sentir, Grosjean étant capables d’aligner quelques belles performances, au contraire de Maldonado sur lequel j’ai de sérieux doutes sur ses performances… A vérifier en cours de saison.