01/12/2015

GP d’Abu Dhabi : Rosberg clôture la saison avec une nouvelle victoire

Déjà vainqueur lors des deux précédents Grand-Prix, Nico Rosberg a récidivé lors de la dernière épreuve de la saison. Parti de la première place sur la grille, l’Allemand a dominé son coéquipier Lewis Hamilton et le Finlandais Kimi Räikkönnen. Cette fin de saison a presque de quoi lancer les premières hostilités pour le championnat 2016. Sauber termine quant à elle sa saison en roue libre.

Auteur d’un très bon départ, Nico Rosberg prend le large dès le premier virage alors que Lewis Hamilton a plus de peine qu’à son habitude à s’élancer de la grille de départ. Derrière Fernando Alonso assure le spectacle avec Pastor Maldonado, l’Espagnol étant fautif d’un accrochage qui élimine le Vénézuélien. Kimi Räikkönnen se contente lui de suivre les deux Mercedes alors que Sebsatian Vettel tente de remonter le peloton comme il le peut, partant un peu plus que son coéquipier. Après à peine 11 tours, Rosberg s’arrête déjà aux stands pour changer ses gommes alors que Lewis Hamilton attend quelques tours de plus.

F1, Abu Dhabi, GP Mercedes, course, Lewis Hamilton, Nico Rosberg, GP d'Abu Dhabi, Emirats Arabes Unis, doublé, Vettel

Avec de nouvelles gommes, Hamilton revient de plus en plus rapidement dans le sillage de Rosberg alors que les deux Sauber se trainent en que de peloton. Voyant le danger arriver au fil des tours, le leader de la course se décide finalement à rentrer plus tôt pour son deuxième changement de pneumatiques.  Pour la première fois de la saison, Hamilton est autorisé à utiliser une stratégie décalée et celui-ci décide de rester en piste. Il parvient à faire douter Rosberg jusqu’à 15 tours de l’arrivée mais doit lui aussi se résoudre à chausser de nouveau pneus. Il choisit alors les tendres au lieu des super-tendres. Un nouveau pari pour le champion du monde qui a décidé de faire le show. Cependant, il ne parviendra pas à refaire tout son retard malgré de très bons derniers tours. Quant à Kimi Räikkönnen il termine sur le podium aux côtés des deux pilotes Mercedes et devant Sebastian Vettel. C’est d’ailleurs le 12ème doublé Mercedes de la saison, un record.

Pour sa dernière course chez Lotus, Romain Grosjean se sera battu du mieux qu’il a pu afin de terminer sur une note positive son aventure au sein de l’écurie d’Enstone. Il offre ainsi une 9
ème place et quelques points supplémentaires à une équipe qui devrait s’appeler Renault l’an prochain. Le Franco-Genevois s’en ira lui du côté de la nouvelle équipe américaine Hass F1. Enfin pour Sauber il était temps que la saison se termine, tant les deux pilotes ont parus dépassés, finissant 14
ème et 15ème. Une des raisons est peut-être que l’écurie Suisse n’avait plus les moyens pour développer une voiture qui aura cependant été bien meilleure que celle de l’an dernier.

F1, Abu Dhabi, GP Mercedes, course, Lewis Hamilton, Nico Rosberg, GP d'Abu Dhabi, Emirats Arabes Unis, doublé, Vettel

Mais avant de conclure, il reste encore quelques jours d’essais dans les Emirats Arabes Unis avec les gommes Pirelli de 2016. Ensuite Sauber et ses concurrents pourront enfin  partir en vacances bien méritées. Il sera ensuite assez tôt pour penser à la préparation de la saison suivante. A moins que Rosberg ait déjà commencé à le faire avec son triomphe d’Abu Dhabi ?

01/11/2015

Un viva Mexico qui arrive une semaine trop tard pour Rosberg

En remportant le premier Grand-Prix du Mexique depuis 1992, Nico Rosberg n’a certes pas effacé sa déception de la semaine dernière aux Etats-Unis, mais il a au moins repris la deuxième place au classement général, ce qui reste une maigre consolation. Un point pour le Franco-Suisse Romain Grosjean, aucun pour Sauber.
 

F1, Formule 1, Grand-Prix du Mexique, GP, Mexique, GP Mexique, Rosberg, Hamilton, Mercedes, 1992


Partant à nouveau de la pole-position, Nico Rosberg n’a cette fois-ci pas laissé l’occasion à son coéquipier Lewis Hamilton de lui ravir la première position au premier virage. Très vigilant et à son affaire, le pilote allemand a su maitriser les attaques du nouveau triple champion du monde.  Derrière Sebastian Vettel a moins de chance, s’accrochant avec Daniel Ricciardo dès le premier freinage. Le rival de Rosberg pour le titre de vice-champion du monde peut toutefois repartir. Au fil des tours, les deux Mercedes haussent le rythme et creusent le trou par rapport à leurs poursuivants directs que sont les deux Williams et Red Bull. C’est d’ailleurs Valtteri Bottas qui effectue le premier son arrêt au stand au 8ème tour pour chausser des gommes medium. Les leaders décident quant à eux de rester 15 tours supplémentaires en piste, une stratégie qui semble en fin de compte bien plus adéquate. 

Alors qu’il tente de remonter dans le peloton, Bottas va à nouveau s’accrocher avec Kimi Räikkönnen qui l’avait sorti en Russie. Cette fois-ci c’est l’abandon pour Räikkönnen et une petite alerte seulement pour Bottas. Puis vient la sortie de piste de Sebastian Vettel qui écrase sa voiture contre les barrières de sécurité. Une course à oublier pour l’Allemand et Ferrari qui subit donc un double abandon. La Safety Car entre en piste et anéanti l’avance de Nico Rosberg. Felipe Nasr est lui victime de l’usure de ses freins et doit lui aussi renoncer à plus de 10 tours de l’arrivée.

A la reprise, les deux Mercedes qui venaient de chausser des pneus neufs offrent un beau sprint final de 10 tours aux 120'000 spectateurs présents sur le circuit. Ils passent les deux tout près d’une sortie de route en prenant tous les risques pour la victoire. Les deux Red Bull encore 3ème et 4ème ne peuvent-elles résister à la remontée puissante et limpide de Valtteri Bottas. Le Finlandais passe les deux pilotes Red Bull et s’offre la 3ème marche du podium.

F1, Formule 1, Grand-Prix du Mexique, GP, Mexique, GP Mexique, Rosberg, Hamilton, Mercedes, 1992

Devant Nico Rosberg résiste et s’offre une victoire qui lui permet de retrouver un peu le sourire après sa déconvenue du GP des Etats-Unis. Elle arrive néanmoins trop tard pour la course au titre. Pas de points pour l’équipe Sauber avec Marcus Ericsson qui termine une course très discrète à la 12ème place, derrière Romain Grosjean 10ème. Prochain Grand-Prix le 15 novembre au Brésil avec une course à domicile pour Felipe Nasr et sa Sauber.

 

Formule 1 - Grand Prix du Mexique 2015

 

Pilote

Ecurie

Temps

Pts

01

 http://www.toilef1.com/site/image/drapeaux/de.png N. Rosberg

 http://www.toilef1.com/site/image/2015/miniatures/mercedes.png Mercedes

71 tours

25

02

 http://www.toilef1.com/site/image/drapeaux/gb.png L. Hamilton

 http://www.toilef1.com/site/image/2015/miniatures/mercedes.png Mercedes

+1.9

18

03

 http://www.toilef1.com/site/image/drapeaux/fi.png V. Bottas

 http://www.toilef1.com/site/image/2015/miniatures/williams.png Williams

+14.5

15

04

 http://www.toilef1.com/site/image/drapeaux/ru.png D. Kvyat

 http://www.toilef1.com/site/image/2015/miniatures/redbull.png Red Bull

+16.5

12

05

 http://www.toilef1.com/site/image/drapeaux/au.png D. Ricciardo

 http://www.toilef1.com/site/image/2015/miniatures/redbull.png Red Bull

+19.6

10

06

 http://www.toilef1.com/site/image/drapeaux/br.png F. Massa

 http://www.toilef1.com/site/image/2015/miniatures/williams.png Williams

+21.4

8

07

 http://www.toilef1.com/site/image/drapeaux/de.png N. Hülkenberg

 http://www.toilef1.com/site/image/2015/miniatures/forceindia.png Force India

+25.8

6

08

 http://www.toilef1.com/site/image/drapeaux/mx.png S. Pérez

 http://www.toilef1.com/site/image/2015/miniatures/forceindia.png Force India

+34.3

4

09

 http://www.toilef1.com/site/image/drapeaux/nl.png M. Verstappen

 http://www.toilef1.com/site/image/2015/miniatures/tororosso.png Toro Rosso

+35.2

2

10

 http://www.toilef1.com/site/image/drapeaux/fr.png R. Grosjean

 http://www.toilef1.com/site/image/2015/miniatures/lotus.png Lotus

+37.9

1

 

 

 

 

 

 

 

 

 

25/10/2015

Hamilton gagne un Grand-Prix à spectacle et devient triple champion du monde

Victorieux d’une course complètement folle et spectaculaire, Lewis Hamilton est sacré champion du monde de Formule 2015. Avec ce deuxième titre de suite, il devient triple champion du monde. Nico Rosberg encore en tête à dix tours de l’arrivée a manqué sa dernière chance.  L’équipe Sauber récolte deux points pour son 400ème Grand-Prix.

Sous une piste mouillée et très humide, le spectacle commence déjà au premier virage avec  un Lewis Hamilton qui force Nico Rosberg de sortir de la piste et lui ravit la tête de course. Le Britannique passe au forceps mais semble légèrement toucher la voiture de l’Allemand. Beaucoup de touchettes également derrière dans le peloton, avec Alonso, Grosjean, Bottas et ainsi qu’entre les deux Sauber de Nasr et Ericcson. Le Brésilien doit d’ailleurs repasser par les stands tout comme Bottas qui abandonne. Suite à ces nombreuses casses, la Safety Car fait son entrée au 5ème tour afin de ramasser les débris. Au nouveau départ lancé, les deux Red Bull et Mercedes se livrent une intense bataille qui déstabilise Hamilton et voit Daniel Ricciardo prendre la tête. A la suite de cela, Hamilton passe au stand pour passer des pneus slicks et est suivi peu de temps après par ses concurrents.

f1-united-states-gp-2015-race-start.jpg

 

Sur piste sèche, les deux Red Bull ne sont plus aussi rapide et se font dépasser tour à tour par Nico Rosberg et Lewis Hamilton. Au 27ème tour, la Sauber de Marcus Ericcson subit une avarie et s’immobilise au milieu de la piste, obligeant la Safety Car à rentrer une deuxième fois en piste. Au deuxième départ lancé, Rosberg garde la tête devant son coéquipier alors que Vettel remonte en 3ème position lui qui partait pourtant 15ème. Sous pression et tentant de remonter sur les hommes de têtes Kvyat sort de la bonne trajectoire et va percuter le rail de sécurité. L’abandon du Russe implique une troisième entrée de la voiture de sécurité. Mais ce Grand-Prix à spectacle nous réserve encore une plus grosse surprise peu après le 3ème départ lancé. Nico Rosberg alors en tête à 8 tours de l’arrivée, commet une grosse de pilotage qui permet à Lewis Hamilton de le passe et de filer vers la victoire et le titre mondial. L’Allemand ne s’en remettra pas et voit le Britannique s’échapper en tête pour s’imposer.

f1-united-states-gp-2015-second-place-qualifying-for-lewis-hamilton-mercedes-amg-f1-team.jpg

Au terme de 56 tours de folie, Lewis Hamilton peut laisser éclater sa joie en s’imposant devant Nico Rosberg et Sebastian Vettel. Terrible désillusion pour Rosberg qui perd la course et ses dernières chances de tire dans une course qui lui restera certainement en travers de la gorge avec les tensions du premier tour. Le Britannique lui n’en a cure et s’offre un troisième titre mondial mérité sur l’ensemble de la saison. Il rejoint son idole Ayrton Senna dans la légende ou encore ses compatriotes Stewart et Brabham.

A noter les belles 4ème place de Verstappen, la 6ème place de Jenson Button et la 8ème de Felipe Nasr qui marque deux points pour le jubilé de Sauber qui fêtait son 400ème Grand-Prix. Prochaine course dimanche prochain 31 octobre pour le retour du Grand-Prix du Mexique.