15/03/2015

Gp d’Australie : Hamilton et Mercedes dans un autre monde- Les deux Sauber dans les points

Pour ce premier Grand-Prix de la saison 2015 disputée dans le magnifique cadre de l’Albert Park, Hamilton et Mercedes ont continué sur leur lancée de la saison dernière. Ils ont tout simplement survolé cette course qui n’a vu que 11 voitures rallier l’arrivée. Sebastian Vettel complète le podium pour sa première course chez Ferrari

Ce dimanche, en effet personne n’a semblé un seul instant pouvoir mettre en doute la suprématie des Mercedes et les deux pilotes des flèches d’argent se sont livrés un petit duel à distance comme on en a déjà connu l’an dernier. Sauf que cette-fois Hamilton a clairement maîtrisé son coéquipier Rosberg ne le laissant jamais s’approcher à moins d’une seconde et menant donc ainsi la course de bout en bout.
GP d'Australie, Down Under, Australie, Hamilton remporte le GP d'Australie, Hamilton, Sauber dans les points, Felipe Nasr,Jenson Button, Alonso
Le départ a d’ailleurs été donné avec seulement 15 voitures, une première depuis 10 ans et le GP d’Indianapolis où seules 6 voitures au départ. A Melbourne les deux bolides Manor F1 (ex Marussia) déclaraient tout d’abord forfait avant de se voir rejoints par Valtteri Bottas blessé au dos et interdit de départ par les médecins de la FIA. Puis dans les tours de formations, ce sont Kvyat et Magnussen qui ont vu leur moteur exploser et les obliger à regarder la course depuis les stands.
L’hécatombe continue dans le premier tour avec une touchette entre Sainz, Räikkönen et Maldonado. Le Vénézuélien abandonne après quelques virages seulement. Il est rejoint par le Franco-Genevois Grosjean qui voit son moteur rendre l’âme avant la fin du 1er tour. Course donc à oublier pour Lotus. La Safety-Car entré en piste pour évacuer la voiture de Maldonado se retire au 5ème tour et c’est une course un peu plus calme qui reprend. Etonnant cinquième le jeune pilote Sauber Felipe Nasr devance Ricciardo et Räikkönen alors qu’à l’arrière Pérez et Button remettent quelques débris sur la piste sans conséquence.

GP d'Australie, Down Under, Australie, Hamilton remporte le GP d'Australie, Hamilton, Sauber dans les points, Felipe Nasr,Jenson Button, Alonso

Autour du 24ème tour, ce sont les premiers et seuls arrêts aux stands pour la plupart de pilotes. Felipe Massa ouvre le bal et Sebastien Vettel en profite pour s’emparer de la 3ème place qu’il ne quittera plus. Les deux pilotes Toro Rosso se mêlent aussi à la bataille et semblent meilleurs que la Red Bull de Ricciardo, chose surprenante. Malheureusement pour eux, Sainz aura des problèmes avec ses gommes en fin de course qui le relègueront en 9ème place et Max Verstappen abandonnera sur problème mécanique. Quant à Kimi Räikkönen, un des seuls à avoir tenté 2 arrêts aux stands, il abandonne à 15 tours de l’arrivée, étant apparemment parti trop tôt lors de son 2ème arrêt et voyant sa roue arrière gauche mal fixée l’obliger à s’immobiliser.

Devant, Rosberg se rapprochera bien à moins de 2 secondes d’un Lewis Hamilton impérial mais pas assez pour empêcher le double champion du monde de remporter ce GP Down Under. Vettel offre un podium mérité à la Scuderia Ferrari et Felipe Nasr une superbe cinquième place inespéré à Sauber devant le local Daniel Ricciardo. Marcus Ericsson termine lui à une belle huitième place ce qui offre déjà un total de 14 points à Sauber. C’est la fête pour les Suisses qui n’avaient marqué aucun point la saison dernière. Les Suisses paraissent d’ailleurs un cran meilleur que les McLaren pour qui Jenson Button a terminé à la 11ème et dernière place. Le Britanique ne pouvait cependant faire mieux.
Prochain Grand-Prix en Malaisie le 29 mars sur le circuit de Sakhir pour ce qui est un peu la deuxième course à domicile pour Mercedes et son sponsor Petronas.

GP d’Australie 1/20

 

01

 http://www.toilef1.com/site/image/drapeaux/gb.png L. Hamilton

 http://www.toilef1.com/site/image/2015/miniatures/mercedes.png Mercedes

58 tours

25

02

 http://www.toilef1.com/site/image/drapeaux/de.png N. Rosberg

 http://www.toilef1.com/site/image/2015/miniatures/mercedes.png Mercedes

+1.300

18

03

 http://www.toilef1.com/site/image/drapeaux/de.png S. Vettel

 http://www.toilef1.com/site/image/2015/miniatures/ferrari.png Ferrari

+34.500

15

04

 http://www.toilef1.com/site/image/drapeaux/br.png F. Massa

 http://www.toilef1.com/site/image/2015/miniatures/williams.png Williams

+38.100

12

05

 http://www.toilef1.com/site/image/drapeaux/br.png F. Nasr

 http://www.toilef1.com/site/image/2015/miniatures/sauber.png Sauber

+95.100

10

06

 http://www.toilef1.com/site/image/drapeaux/au.png D. Ricciardo

 http://www.toilef1.com/site/image/2015/miniatures/redbull.png Red Bull

+1 tour

8

07

 http://www.toilef1.com/site/image/drapeaux/de.png N. Hülkenberg

 http://www.toilef1.com/site/image/2015/miniatures/forceindia.png Force India

+1 tour

6

08

 http://www.toilef1.com/site/image/drapeaux/se.png M. Ericsson

 http://www.toilef1.com/site/image/2015/miniatures/sauber.png Sauber

+1 tour

4

09

 http://www.toilef1.com/site/image/drapeaux/es.png C. Sainz

 http://www.toilef1.com/site/image/2015/miniatures/tororosso.png Toro Rosso

+1 tour

2

10

 http://www.toilef1.com/site/image/drapeaux/mx.png S. Pérez

 http://www.toilef1.com/site/image/2015/miniatures/forceindia.png Force India

+1 tour

1

11

 http://www.toilef1.com/site/image/drapeaux/gb.png J. Button

 http://www.toilef1.com/site/image/2015/miniatures/mclaren.png McLaren

+2 tours

 

 

11/03/2015

Mauvaise surprise pour Sauber qui se retrouve avec 3 pilotes pour 2 monoplaces

Alors que les essais de présaison semblaient s’être déroulé parfaitement bien pour Sauber, avec une monoplace en constante progrès notamment par rapport à l’an dernier, l’équipe Suisse vient de recevoir une drôle de nouvelle. En effet, en marge du Grand-Prix d’Australie, l’ancien pilote essayeur de l’écurie de Peter Sauber, le Néerlandais Giedo Van der Garde a attaqué son ancienne équipe en justice. Il leur reproche de ne pas avoir respecté le contrat qu’il avait signé comme pilote titulaire 2015. Ledit contrat avait été négocié par son manager puis remis en cause par les Suisses lorsqu’ils signèrent coup sur coup Felipe Nasr et Marcus Ericcson et les millions supplémentaires qu’ils promettaient d’amener. Dans un premier temps Monisha Kaltenborn et son Team pensaient pouvoir casser le contrat du pilote néerlandais mais celui-ci contre attaqua en justice. Et c’est finalement ce mercredi matin au tribunal de de l’état du Victoria (région de Melbourne) que la mauvaise nouvelle est tombée, les juges obligeant Sauber à titulariser Van der Garde. Les avocats des Suisses avaient beau répliquer que donner le volant à un pilote sans préparation pouvait être très dangereux, la cour n’en a pas tenu rigueur.

F1, Formule 1, Sauber, Van der Garde, Felipe Nasr, Ericcson, Monisha Kaltenborn, suisse, Sauber avec 3 pilotes pour 2 voitures

Incroyable mais vrai, le Team de Hinwill se retrouve donc obligée de se passer d’un de ses deux pilotes officiels et…peut-être des millions qu’ils amènent puisque ceux-ci n’accepteront également pas facilement cette décision que Monisha Kaltenborn prendre bien malgré elle. Et la situation aurait encore pu être pire avec 4 pilotes pour 2 places puisque Adrian Sutil avait lui aussi clamé avoir un contrat valable avant de préférer chercher un arrangement financier avec Sauber.

Quoiqu’il en soit, cette décision montre bien que les Suisses se retrouvent pris dans leur propre piège. Obligés de chercher des financements à travers leurs pilotes pour  survivre, ils n’ont pas hésité à faire monter les enchères quitte à signer plus de pilotes que nécessaires et à trouver un arrangement financier ensuite si nécessaire.

F1, Formule 1, Sauber, Van der Garde, Felipe Nasr, Ericcson, Monisha Kaltenborn, suisse, Sauber avec 3 pilotes pour 2 voitures

Dernière chance pour Sauber de faire rouler ses deux pilotes officiels, la décision en appel du tribunal de l’état de Victoria ce jeudi. Sinon il faudra procéder au tirage au sort ou plutôt à de nouvelles négociations…

08/02/2015

La Formule 1 à nouveau de sortie : Premiers essais de la saison 2015 à Jerez

Vous avez manqué quelques mois de l’actualité de la Formule 1 ? Vous avez préféré hiberner quelque temps ? Ne vous inquiétez pas, nous allons vous résumer en quelques mots la pause d’intersaison. Mais où en étions-nous restés au juste ? Aux feux d’artifices d’Abu Dhabi, au titre de champion du monde de Mercedes et Lewis Hamilton, aux larmes de joies de Nicole Scherzinger ou encore aux tergiversations de Fernando Alonso quant à son avenir et à la faillite de Marussia…

Oui soudain tout vous redevient plus clair, mais attention car en Formule 1 tout  va encore plus vite qu’ailleurs et les changements sont souvent nombreux. Ainsi, entre-temps, toutes les écuries ont présenté leurs nouvelles voitures 2015, Fernando Alonso a signé avec Jenson Button chez McLaren Honda poussant Magnussen en réserviste, Vettel réalise de belles performances avec Ferrari, Sauber est passé de la couleur noire au bleu et jaune, Marussia tente de renaître de ses cendres pour participer au championnat 2015 et…Lewis Hamilton ne semble pas encore totalement concentré sur 2015. Le champion du monde n’a d’ailleurs non plus pas signé de nouveau contrat pour 2016, laissant le doute s’installer, lui qui semble connaître un début d’année difficile avec une nouvelle séparation avec la jolie Nicole Scherzinger.

formule 1,ferrari,lewis hmailton,nicole scherzinger,mclaren,mercedes,jerez,test saison,pressaison,essais,f1

Mais revenons au soleil andalou du circuit de Jérez où toutes les écuries (sauf Force India et Marussia) ont parcouru pendant les 4 jours d’essais de nombreux kilomètres pour tester leurs nouvelles monoplaces 2015. Au programme, fiabilité, vitesse ou simulation d’incidents de course.
Et au final, c’est Ferrari qui a le plus impressionné avec de réels progrès aérodynamiques et surtout moteurs. En effet, leur nouveau V6 semble avoir été nettement amélioré et pourrait offrir de belles surprises aux tifosi cette année. Cela leur a d’ailleurs permis de réaliser le meilleur tour de ces 4 jours d’essais, juste devant Sauber qui a aussi fait preuve d’une belle performance d’ensemble en plaçant ses pilotes à chaque fois aux avant-postes.

formule 1,ferrari,lewis hmailton,nicole scherzinger,mclaren,mercedes,jerez,test saison,pressaison,essais,f1

Mais ne nous y trompons pas,  l’essentiel était aussi de comptabiliser un maximum de kilomètres afin de pouvoir tester tout le nouveau matériel. Et dans cette optique-là, c’est bien Mercedes qui a marqué le plus de points. Tout l’inverse de McLaren-Honda qui a eu énormément d’ennuis tout au long du séjour andalou, Jenson Button et Fernando Alonso ne faisant pas plus de 40 tours par jour. Williams et Lotus sont quant à elles revenues très satisfaites de leur test, leurs voitures et le moteur Mercedes semblant performants et fiables comme le confirme Romain Grosjean : « Mes premières impressions sur la nouvelle voiture sont bonnes. Autant le moteur que le châssis semblent aller dans la bonne direction et l’équipe a fait des progrès considérables. Le développement ne fait que commencer mais je pense que notre saison sera bien meilleure que l’an dernier. »

Optimisme également du côté des moteurs Renault avec Red Bull et Torro Rosso qui ont accumulé un nombre de tours et de données importantes. Tout ceci dans une tenue spéciale « camouflage» pour Red Bull, afin de préserver le plus possibles leurs évolutions des concurrents et de créer un effet marketing comme la marque de boissons énergisante a le secret.

 formule 1,ferrari,lewis hmailton,nicole scherzinger,mclaren,mercedes,jerez,test saison,pressaison,essais,f1

Les prochains essais auront lieu à Barcelone le 19 février et d’ici là, McLaren et Force India auront certainement beaucoup de travail pour revenir au niveau de leurs concurrents qui semblent déjà bien lancés dans cette saison 2015.

Synthèse des meilleurs temps :

1) K. Räikkönen (Ferrari) 1:20.841 (200 tours)
2) S. Vettel (Ferrari) 1:20.984 (149 tours)
3) F. Nasr (Sauber) 1:21.545 (197 tours)
4) N. Rosberg (Mercedes) 1:21.982 (308 tours)
5) M. Ericsson (Sauber) 1:22.019 (185 tours)
6) L. Hamilton (Mercedes) 1:22.172 (208 tours)