11/07/2014

Caterham vendue : Tony Fernandes tient parole et passe la main à un consortium d’investisseurs suisses et du Moyen Orient

Tony Fernandes est un homme de parole, et pour ceux qui en doutaient encore, sa dernière action aura donc fini de les convaincre. En effet, en début d’année, il avait annoncé la couleur en clamant lors de la présentation de la voiture que si l’équipe effectuait une nouvelle fois une saison décevante sans marquer de points, il n’hésiterait pas à se retirer et vendre son équipe. En d’autres termes, arrêter d’injecter des millions dans une équipe qui n’a jamais vraiment évolué ces dernières années.
Cependant, beaucoup espéraient finalement que ce n’était qu’une sortie afin de motiver son équipe et pilotes.
Mercredi 2 juillet dernier, l’homme d’affaire malaisien est donc passé de la parole aux actes, en vendant l’équipe Caterham entière à un consortium d’investisseurs en provenance de Suisse et du Moyen Orient. Si on ne connaît pas le prix exact (autour des 400-500 millions euros), une autre question intrigue grandement tous les observateurs de la Formule 1. Mais qui sont donc des investisseurs venus de Suisse et du Moyen-Orien ? Sont-ils sérieux ? Parle-ton là de ceux qui avaient déjà essayé de racheter Sauber voici quelques années (au moment du retrait de BMW) ?
Vous le constaterez beaucoup de questions et de zones d’ombres restent encore à éclaircir, malgré le fait que la vente ait déjà été effectuée et validée par la FIA.

Tony-Fernandes-007.jpg

En ce qui concerne la direction de l’équipe, elle est nouvellement prise par Colin Kolles et l’ancien pilote de F1 Christijan Albers. Là aussi une nouvelle surprenante, puisque l’on attendait plutôt Kolles sur un autre projet, celui de la création d’une 13ème équipe en Formule 1, avec son projet Forza Rossa (projet Roumain). Sauf que, après vérification il s’agit ici bien de son projet Forza Rossa et que le l’homme d’affaires qui a déjà dirigé HRT, Midland et Jordan a finalement préféré racheter une équipe existante, plutôt que de créer et mettre sur pied une nouvelle équipe. Cela enterre donc le projet d’une 13ème équipe en F1, mais il économise au passage 20 millions de frais administratifs et d’inscriptions. De plus, cela montre les difficultés et les liites pour une nouvelle équipe d’arriver en Formule 1, le fait de déjà pouvoir conserver 11 équipes étant un exploit…

sdtgs.png
Colin Kolles

Quant à la dénomination de l’équipe, il reste pour le moment sous le nom de Caterham, un changement en course de saison étant très difficile. L’usine basée à Leafield sera aussi maintenue au moins jusqu’au terme de la saison (la Monoplace 2015 devant aussi y être conçue), le but avoué étant de récupérer cette fameuse 10ème place au classement constructeur synonyme de 30 millions d’euros de droits distribués par la FOM. Nul doute que la bataille sera rude et difficile avec Marussia et Sauber, Collin Kolles ayant déjà mis la pression sur ses pilotes après un GP de Grande-Bretagne compliqué.

arton35062.jpg

Pour conclure, revenons encore une fois au sujet des investisseurs et de Christijan Albers. Le rôle du Néerlandais est-il si important qu’il en a l‘air sur l’organigramme ? A-t-il apporté une fortune personnelle dans l’aventure ? Enfin au niveau Suisse, pourquoi ces obscurs investisseurs venus de Suisse et n’ont préféré soutenir uen équipe historique et déjà en palce depuis plus de 10 ans, de surcroît avec une soufflerie des plus moderne ? Le mystère reste énorme, à moins que ce soit Monisha Kaltenborn trop tournée vers ses investisseurs Russes qui sont annoncés pour la énième fois sur le retour qui n’ait pas daigné s’intéresser à eux ? Les prochains jours et la pause estivale nous délivreront certainement des éléments de cette énigme...

 

09/07/2014

Le classement spécial du blog : « Driver of the Race Grande-Bretagne»

Best of du GP de Grande-Bretagne

casque or.jpg
1.Lewis Hamilton : 5 points et casque d’or
Great Victory. Lewis Hamilton est de retour, et de quelle manière...
Après avoir manqué la pole-position samedi et se retrouvant seulement 6ème sur la grille suite à un relâchement coupable dans son dernier tour alors que la piste semblait encore immergée d’eau, le Britannique a brillamment répondu dimanche lors de la course. Certainement déçu, vexé et dépité, Lewis n’est jamais aussi fort que lorsqu’il semble sur le point de capituler. Auteur d’un premier départ remarquable, il se retrouve rapidement 4ème puis 3ème, avant de passer Valtteri Bottas en piste et de se préparer au combat final contre son coéquipier Rosberg. Cette lutte fratricide n’aura toutefois pas lieu, puisque l’Allemand devra abandonner après 29 tours suite à un problème de boîte de vitesse. Nul ne sait si Hamilton aurait vraiment remporté ce GP à domicile si Rosberg était resté en piste, mais l’Anglais a maîtrise la fin de course et toutes ses émotions pour revenir à 4 points de Nico au championnat. Lequel se retrouve du coup complètement relancé. Pour le plus grand bonheur du vainqueur du jour, qui s’amusera du fait que le trophée reçu sur le podium soit en plastique (sponsor olbige). Rassurez-vous, il recevra toutefois bien le trophée en or un peu plus tard dans la journée. Well done Lewis

casque argrent.jpg
2. Valtteri Bottas 3 points et casque d’argent
Seulement 14ème sur la grille, après des qualifications totalement ratées, le jeune finlandais se rapproche de plus en plus de sa première victoire en Grand-Prix. Auteur d’une folle remontée, et très rapidement revenu à la hauteur des Red Bull et des autres poursuivants des Mercedes, Bottas a prouvé que sa Williams était rapide et surtout qu’il avait le talent que Sir Frank Williams a depuis plusieurs années détecté en lui. S’il ne pouvait rien faire cette fois face aux Mercedes, il est clairement l’une des révélations de ce début de saison 2014 et sa superbe remontée de 12 places à travers le peloton en Grande-Bretagne le témoigne. La Finlande a un nouveau talent et Iceman Raikkonen n’a qu’à bien se tenir.

casque bron.jpg
3. Fernando Alonso 2 points et casque de bronze
L’Espagnol a lui aussi totalement manqué ses qualifications en n’étant que 16ème  sur la grille de départ de ce GP de Grande-Bretagne. Pourtant à l’image de bottas et Hamilton, il a lui aussi mis à profit tout son talent pour parvenir à remonter dans les points et réussir quelques beaux dépassements. Et quels dépassements. En effet, Alonso a gratifiée le public de Silverstone et tous les spectateurs de magnifiques passes d’armes avec les Mercedes, force India et Red Bull. Mieux, on peut le remercier ainsi que Sebstian Vettel d’avoir animé ce GP pendant plus de 20 tours avec une bagarre dans les limites de l’acceptable, avec un « à toi à moi » d’une rare intensité et une passe d’armes digne des plus grands. Dommage toutefois qu’il ait écopé d’une pénalité de 5 secondes pour s’être mal immobilisé sur la grille. L’Espagnol terminera 6ème juste derrière Vettel et le méritant Jenson Button 4ème.
 

Les Malus du GP :
flèche.jpg
-5pts: Estéban Gutierrez
Les GP se suivent et se ressemblent pour le Mexicain. Ah vous avez déjà lu cette phrase cette saison à son sujet ? Rien d’étonnant, tant on  a l’impression qu’il n’apprend pas de ses erreurs et que la Sauber est extrêmement difficile à conduire. Non satisfait d’avoir déjà raté ses qualifications en sortant de la piste, Gutierrez a encore sacrifiée toutes ses chances de points en course, en s’accrochant avec l’inévitable (lui aussi) Pastor Maldonando. Cependant, cette fois-ci les commissaires de course estimeront que le pilote Sauber est le seul et unique responsable de l’incident et il a déjà écopé de 3 places des pénalités sur la grille du GP d’Allemagne. Une chose est certaine, il ne peut continuer ainsi en deuxième partie de saison, et des rumeurs annoncent déjà que étau se resserre grandement sur lui pour la suite…

-3pts : Kimi Raikkonnen :
Quelle sortie de piste pour Iceman. Selon certaines sources, il aurait subi un choc de plus de 47 Force G. Il finira son premier tour dans les rails, non sans avoir emmené les pauvres Felipe Massa et Marcus Ericcson dans son malheureux accident. Toutefois rassurez-vous le Finlandais va bien et il se réjouit déjà de sa prochaine course de rallye…euhh pardon de Formule 1. Il a d’ailleurs déclaré qu’il pensait continuer encore jusqu’en 2015 chez Ferrari, avant de pourquoi pas prendre définitivement congé de la catégorie supérieure. En ayant raté ses qualifications et détruit sa voiture en course, il y avait certainement meilleure manière de promouvoir sa candidature pour 2015. A moins qu’il ne sente pas le souffle de Jules Bianchi sur sa nuque…

-2pts : Sergio Perez:
L’autre Mexicain du plateau n’a pas été beaucoup plus glorieux sur ce GP. Et cela à commencé dès le vendredi, puisqu’il a lâché lors d’une interview que la pilote réserviste de Williams, Susie Wolff aurait dû rester dans sa cuisine, plutôt que de venir courir aux côtés des hommes à Silverstone. Propos machistes aussitôt suivis d’excuses lorsqu’il s’est rendu compte de l’ampleur qu’ils commençaient à prendre. Il n’empêche il a bien mérité ses points malus non seulement pour ses déclarations, mais aussi pour sa course très décevante. En effet, lorsque vous partez de la 7ème place sur la grille avec une voiture assez compétitive, il y a beaucoup mieux à faire que de terminer 11ème à la portée des points. Surtout lorsque l’on est un homme, n’est-ce pas Señor Perez ? Allez, on ne vous en tiendra pas rigueur pour la suite du championnat…

Classement Général Driver of the Race 9/19

1. Rosberg 23 pts
2. Hamilton 23 pts
3. Ricciardo 9 pts
4. Bottas 6 pts
5. Alonso 5 pts
6. Hülkenberg 3pts
7. Vettel 2 pts
8. Kvyat 2pts
9. Grosjean 2 pts

10. Magnussen 1 pt

11. Bianchi 0pt
12. Button 0pt
13 Ericsson 0 pt

14. Perez -1pt
15.Massa- 2pts
16. Chilton - 5pts
17. Kobayashi – 5pts
18. Vergne – 8 pts
19. Raikonnen -9pts
20. Maldonado - 10pts
21. Sutil -17pts
22. Gutierrez – 19pts

08/07/2014

What a race : Lewis Hamilton remporte un GP de Grand-Bretagne animé

En remportant son deuxième GP à domicile, Lewis Hamilton a non seulement égalé un certain Jackie Stewart, mais il est aussi et surtout revenu à 4 points de son coéquipier Nico Rosberg au championnat. Pourtant, tout avait très mal commencé pour lui, puisque Samedi après-midi il avait finalement perdu la pole-position dans les dernières minutes des qualifications, se retrouvant 7ème sur la grille.

Auteur d’un très bon départ, il s’est très vite retrouvé deuxième derrière Rosberg et une belle et grande lutte s’annonçait entre les deux équipiers. Le départ de ce GP de Silverstone s’était justement déroulé en deux temps, la faute à Kimi Raikonnen qui partit en travers de la piste avant de toucher les rails de sécurité dans le premier tour et emporta Felipe Massa au passage qui espérait certainement mieux pour son jubilé du 200ème GP en Formule 1. Le pilote finlandais s’en sortira indemne mais aura pris plus de 47 de Force G dans cet accident. Au second départ, cette fois-ci lancé la Safety-Car, Bottas et les Mclaren suivaient de près Rosberg et Hamilton avant de les laisser s’échapper. Le pauvre Nico Rosberg abandonnera au 29ème
tour sur problèmes de boîte de vitesse. Lewis Hamilton n’en demandait pas tant et il saura gérer son avance sur ses poursuivants pour ramener sa voiture victorieusement à l’arrivé de son GP à domicile. Ses rivaux, relevons-le justement, ont animé la course d’une superbe manière, ponctuée de dépassements, bagarres et autres re-passements. Valtteri Bottas terminera finalement deuxième avec une belle avance sur Daniel Ricciardo qui privera Jenson Button pour moins d’une seconde d’un beau podium à domicile.

Lewis Hamilton remporte le GP de Grande-Bretagne, Hamilton gagne à Silverstone, Mercedes gagne en Grande-Bretagne, Vettel, Alonso, Ricciardo et Bottas

Un peu plus loin derrière, Sebastian Vettel et Fernando Alonso ont eux aussi offert au public du Northamptonshire une énorme passe d’armes, étant plusieurs fois côté à côté, roues dans roues pendant plus de 15 tours, avant que Vettel ne prenne le dessus. La suite du classement est complétée par les Torro-Rosso et Nico Hülkenberg qui ramènent de précieux points, non sans avoir laissé l’impression d’avoir manqué de plus grandes choses encore.

Lewis Hamilton remporte le GP de Grande-Bretagne, Hamilton gagne à Silverstone, Mercedes gagne en Grande-Bretagne, Vettel, Alonso, Ricciardo et Bottas


Côté Suisse, c’est encore une fois la cruelle désillusion, puisque le pilote Sauber Estéban Gutierrez a encore abandonné après avoir accroché Maldonado et Sutil ainsi que Grosjean ont terminé respectivement 12ème et 13ème de cette course. Notons aussi que les deux pilotes de l’écurie Suisse étaient déjà parti à la faute Samedi en qualifications. Pas de quoi être satisfait, surtout que Gutierrez sera pénalisé pour sa manœuvre dangereuse de 3 places sur la grille au GP d’Allemagne le 20 juillet prochain. De là à dire qu’il partira peut-être dernier, il n’y a qu’un peu que l’on pourrait malheureusement presque franchir.

 

Classement du GP de Grande-Bretagne

 

01

 http://www.toilef1.com/site/image/drapeaux/gb.png L. Hamilton

 http://www.toilef1.com/site/image/2014/F1/constructeurs&motoristes/mercedes.png Mercedes

52 tours

25

02

 http://www.toilef1.com/site/image/drapeaux/fi.png V. Bottas

 http://www.toilef1.com/site/image/2014/F1/constructeurs&motoristes/williams.png Williams

+30.1

18

03

 http://www.toilef1.com/site/image/drapeaux/au.png D. Ricciardo

 http://www.toilef1.com/site/image/2014/F1/constructeurs&motoristes/redbull.png Red Bull

+46.4

15

04

 http://www.toilef1.com/site/image/drapeaux/gb.png J. Button

 http://www.toilef1.com/site/image/2014/F1/constructeurs&motoristes/mclaren.png McLaren

+47.3

12

05

 http://www.toilef1.com/site/image/drapeaux/de.png S. Vettel

 http://www.toilef1.com/site/image/2014/F1/constructeurs&motoristes/redbull.png Red Bull

+53.8

10

06

 http://www.toilef1.com/site/image/drapeaux/es.png F. Alonso

 http://www.toilef1.com/site/image/2014/F1/constructeurs&motoristes/ferrari.png Ferrari

+59.9

8

07

 http://www.toilef1.com/site/image/drapeaux/dk.png K. Magnussen

 http://www.toilef1.com/site/image/2014/F1/constructeurs&motoristes/mclaren.png McLaren

+62.5

6

08

 http://www.toilef1.com/site/image/drapeaux/de.png N. Hülkenberg

 http://www.toilef1.com/site/image/2014/F1/constructeurs&motoristes/forceindia.png Force India

+88.6

4

09

 http://www.toilef1.com/site/image/drapeaux/ru.png D. Kvyat

 http://www.toilef1.com/site/image/2014/F1/constructeurs&motoristes/tororosso.png Toro Rosso

+89.3

2

10

 http://www.toilef1.com/site/image/drapeaux/fr.png J. Vergne

 http://www.toilef1.com/site/image/2014/F1/constructeurs&motoristes/tororosso.png Toro Rosso

+1 tour

1

11

 http://www.toilef1.com/site/image/drapeaux/mx.png S. Pérez

 http://www.toilef1.com/site/image/2014/F1/constructeurs&motoristes/forceindia.png Force India

+1 tour

 

12

 http://www.toilef1.com/site/image/drapeaux/fr.png R. Grosjean

 http://www.toilef1.com/site/image/2014/F1/constructeurs&motoristes/lotus.png Lotus

+1 tour

 

13

 http://www.toilef1.com/site/image/drapeaux/de.png A. Sutil

 http://www.toilef1.com/site/image/2014/F1/constructeurs&motoristes/sauber.png Sauber

+1 tour

 

Classement du Championnat du monde pilotes
1. Rosberg 165 pts
2. Hamilton 161 pts
3. Ricciardo 98 pts
4. Alonso 87 pts
5. Bottas 73 pts