01/04/2015

Un week-end de course avec Lucas Légeret jeune espoir Suisse de karting

Vous êtes-vous souvent posez la question à quoi ressemble une vraie course de karting ? Ou comment se préparent et vivent ces jeunes pilotes lancés à plus de 120 km/h qui seront peut-être les futures stars de demain ? Alors Intéressons-nous aujourd’hui au jeune Vaudois de 14 ans Lucas Légeret qui entame sa 2ème saison dans la prestigieuse compétition internationale WSK (World Series Karting).

Pour son âge, il s’agit de la plus haute catégorie de karting, puisque le championnat se déroule en Italie, Espagne, Grande-Bretagne ou encore à Macao. Vous l’aurez compris, Lucas fait donc partie des tous meilleurs pilotes de sa génération et s’illustre dans la plus prestigieuse compétition de son âge (les jeunes de moins de 16 ans ne peuvent pas encore courir en monoplace). Ses concurrents viennent d’ailleurs de toute l’Europe (Belgique, France, Italie, Russie..) et même de l’Asie avec des représentants de la Chine et Singapour).

_DSC7509_1a26623e95.jpg

En signant en fin d’année dernière au sein du Team officiel BirelART, Lucas s’est donné les moyens de ses ambitions puisque il a du même coup intégré l’Académie All Road notamment dirigée par Nicolas Todt (voir notre article : http://f1-faninfo.blog.24heures.ch/tag/lucas+l%C3%A9geret)
Si lors de la première course de sa saison sur le circuit d’Adria le jeune Vaudois s’était montré rapide mais avait manqué la finale suite à des problèmes techniques, il en était tout autre pour cette deuxième du calendrier en Italie à Castelleto di Branduzzo non loin de Pavia.
Arrivé en fin de semaine sur place, Lucas réalise de très bon temps dès le vendredi lors des essais libres et semble avoir trouvé de très bons réglages pour les différentes courses du week-end. Signant le 4ème meilleur temps des séries, il est malheureusement gêné ensuite en qualifications par des concurrents et doit partir de la 23ème position lors des 4 courses à points qualificatives pour la grande finale de dimanche.

2015_winter_cup_019_36c035d22d.jpg

Loin d’être découragé, le jeune Vaudois brille tant samedi sur le sec et que dimanche sous la pluie avec de superbes dépassements conclués par des remontées au classement général. Ces belles performances sont d’ailleurs suivies par une magnifique 5ème place lors de la pré-finale qui le classe 10ème sur la grille de départ de la grande course du dimanche après-midi.
Mais avant d’abord le moment le plus important du week-end, retour dans le stand de son équipe où Lucas va débriefer et analyser les données de la télémétrie avec ses mécaniciens et ingénieurs. Après cela, il sera encore temps de changer les derniers réglages pour la course qui s’annonce très pluvieuse. Au vu de la structure de son équipe et des moyens à dispositions sur place, les spectateurs et soutiens comprennent vite que nous sommes dans un monde de futurs champions où rien n’est laissé au hasard et où les pilotes ne se font aucun cadeau.

_DSC9663_4ce3abc733.jpg

Justement, des cadeaux Lucas Légeret n’en recevra pas tellement pour la course principale de cette manche de Castelleto. Sous une pluie battante qui vient de redoubler d’intensité, le Vaudois nourrit pourtant de légitimes ambitions. On se dit aussi que les conditions de course pourraient lui permettre de se mettre en évidence. Depuis une grille de départ digne des plus grandes courses, Lucas  réussit un très bon départ et remonte à une splendide 5ème place après seulement trois tours. Revenu juste derrière son coéquipier Belge Ulysse de Pauw et alors que la course est sous drapeau jaune, c’est à ce moment qu’un concurrent heurte l’arrière du karting de Lucas qui se retrouve bien malgré lui éjecté de la piste. Très remonté et on le serait pour moins, le Vaudois garde son sang-froid et commence une remontée spectaculaire sous la pluie. Prouvant qu’il ne méritait pas ce qu’il lui était arrivé, il passe ses concurrents les uns après les autres. Intérieurs, extérieurs, courbes rien ne l’arrête…mis à part la fin de la course.

sans-titre.png

Terminant finalement huitième malgré cet incident rageant, alors qu’un podium lui tendait les bras, Lucas se consolera très vite en voyant ses ingénieurs et son motoriste le féliciter pour sa magnifique  performance globale et sa vitesse de pointe. Il marque au passage de beaux points au championnat ce qui lui permet d’être parmi les quinze meilleurs du classement (sur 80 engagés). Prochaine course de Lucas dans le cadre des WSK Master Series les 11 et 12 avril sur le circuit de La Conca au Sud de l’Italie. Bravo à lui et bonne chance pour la suite de la saison.

Plus d’informations sur Lucas Légeret (Team Art Birel) :
http://www.lucas-legeret.ch/fr/accueil/

28/03/2015

2ème GP de la saison en Malaise : Hamilton en pole-position devant Vettel

Pour ce deuxième Grand-Prix de la saison 2015, Lewis Hamilton a confirmé qu’il était en pleine forme. En signant la 40ème pole-position de sa carrière, le champion du monde en titre a de plus pris un ascendant certain sur son coéquipier Rosberg seulement troisième derrière un Vettel survolté avec sa Ferrari.
Il s’en est d’ailleurs fallu d’un rien pour que le quadruple champion du monde ne termine devant le Britannique durant ces qualifications disputées dans des conditions dantesques. En effet, si la première partie s’est déroulée sans heurts sous le sec, un orage suivi d’une pluie torrentielle a perturbé les pilotes dès la deuxième partie de la séance, repoussant d’ailleurs de 40 minutes la fin des qualifications.

z1427540104.jpg

Derrière le trio de tête, les deux Williams et les deux Red Bull ont su tirer leur épingle du jeu se classant parmi les 8 premiers. Quant au pilote Sauber Marcus Ericcson il s’élancera d’une belle 10ème place sur la grille ce dimanche, juste derrière Romain Grosjean 8ème. Beaucoup plus loin sur la grille, les deux McLaren-Honda de Jenson Button et Fernando Alonso se retrouvent sur la dernière ligne en 17ème et 18ème positions puisque les deux monoplaces de Manor F1 ne devraient normalement pas être autorisées à prendre le départ étant en dehors des 107%.

Le départ de la course sur le circuit de Sepang sera donné ce dimanche à 9 heures pour l’Europe (GMT+1).

12/03/2015

Grand-Prix d’Australie à Melbourne : C’est parti pour la saison 2015

C’est ce dimanche qu’aura lieu le premier Grand-Prix de Formule 1 de la saison 2015. Après plus de 3 mois et demi de préparation, les équipes pourront enfin s’affronter dans des conditions de course sur le magnifique circuit d’Albert Park. Alors que Mercedes semble à nouveau la grande favorite à sa propre succession, Lewis Hamilton remettra lui aussi son titre en jeu avec de nombreux prétendants à commencer par son coéquipier Nico Rosberg ou l’Allemand Sebsatian Vettel passé chez Ferrari à l’intersaison.

ioh.jpg

Mais alors que la saison 2015 n’a pas encore commencé, la Formule 1 vient de nous offrir coup sur coup, trois rebondissements surprenants dont elle seule a le secret. En effet, après le retour inattendu et presque providentiel de Manor Grand-Prix (ex Marussia) et le forfait de Fernando Alonso souffrant (remplacé par Kevin Magnussen), c’est Sauber qui s’est illustré en ayant 3 pilotes sous contrats pour seulement 2 monoplaces. Obligée par la justice de titulariser Giedo Van der Garde, elle devra faire un choix et se priver d’un de ses deux pilotes officiels qui amènent pourtant de généreux sponsors.

Parmi les nouveautés pour cette nouvelle saison, peu de changements techniques mis à part les nez de voitures beaucoup plus gracieux. Terminé également les multiples changements de design sur les casques des pilotes sous peine d’amende.  Niveau transferts, Fernando Alonso pilotera pour McLaren-Honda qui fête donc le retour du moteur japonais en Formule 1 après plus de 5 ans d’absence. Vettel sera lui chargé de faire regagner la Scuderia Ferrari, alors que de jeunes pilotes comme Max Verstappen et Carlos Sainz (tous deux pilotes Torro –Rosso) ou Felipe Nasr feront leurs débuts. A noter que les pères de Verstappen et Sainz étaient respectivement coéquipier de Michael Schumacher en Formule 1 ( Jos Verstappen) et multiple champion du monde de Rallye (Carlos Sainz Senior)

sebastian_vettel_f1_grand_prix_brazil_practice__wuywans9pqx.jpg

Outre une nouvelle génération portants le nom d’anciennes gloires, la bataille fratricide des coéquipiers Hamilton-Rosberg et les nouveaux défis d’Alonso et Vettel devraient être les attractions de cette nouvelle saison. Et ne coupons pas d’avance les ailes aux pilotes Red Bull Daniel Ricciardo et Danil Kvyat qui auront certainement leur mot à dire. Tous les éléments sont donc réunis pour une nouvelle belle saison de F1 qui s’annonce passionnante. Nous ne terminerons pas sans avoir une pensée pour Jules Bianchi et Michael Schumacher tous deux encore hospitalisés.
Premières réponses dès 2h30 du matin vendredi pour le essais libres et dimanche 6h pour la course.