22/03/2014

De nombreux anciens pilotes de Formule 1 intéressés par la Formule Electrique

Comme nous vous le présentions dans notre premier article début janvier, une nouvelle compétition de Formule verra le jour cette année, la Formule E (pour Formule Electrique). Comme son nom l’indique, les moteurs seront uniquement électriques et l’unique motoriste partenaire choisi sera Renault. Les châssis seront également tous identiques à la baseet conçus par l’Italien Dallara. 
Lien de l'article: http://f1-faninfo.blog.24heures.ch/archive/2014/01/10/une...

Alors que le début du championnat est prévu le 13 septembre en Chine avec 10 équipes de 2 pilotes chacune, un driver’s club a été  créé avec le pilotes intéressés par cette catégorie. Et le moins que l’on puisse dire, c’est que les prétendants sont nombreux et tous connus du sport automobile. En effet, pas moins de 40 pilotes ont déjà fait part de leur intérêt pour cette nouvelle compétition de Formule E et les places seront âprement disputées. Preuve en est, la liste des intéressés comprend de nombreux anciens pilotes de Formule 1 avec notamment : Sébastien Buemi, Luca Di Grassi, Takuma Sato, Vitantonio Liuzzi ou Karun Chandok mais aussi dernièrement Jarno Trulli, Jérôme D'Ambrosio, Christan Klien, Jaime Alguersuari, Sébastien Bourdais, Nick Heifeld, Bruno Senna et Frank Montagny. 

formule e,f1,formule 1,formule electrique,la formule 1 et l'éléctrique,sébastien buemi en formule e,sébastien bourdais compétition

Soit une belle brochette d'anciens pilotes de F1 et presque une grille complète devrait-on dire. Quant aux jeunes pousses qui n'ont pas ou pas encore pu goûter aux joies de la F1, ils sont aussi présent mais beaucoup moins nombreux avec Dany Clos, Alex Brundle, Sam Bird ou Nathanaël Berthon. En finalité, un bon mélange entre pilotes expérimentés et pilotes en devenir, qui cherchent vainement une place dans cette Formule 1 si difficile à obtenir. On peut donc aussi constater que vu les difficultés rencontrées par des pilotes de la trempe de Buemi, Alguersuari ou Bird, il n'a jamais été aussi difficile que maintenant de rejoindre la F1 mais surtout ensuite d'y rester sur le long terme, vu le nombre de baquets disponibles et les budgets demandés.
Dans ce sens-là, cette Formule E peut donc être non seulement une bonne vitrine et une nouvelle rampe de lancement de ces jeunes pilotes aux côtés d'anciens pilotes de F1 expérimentés, mais aussi un bon terrain d'expérimentations et de tests, afin de rendre la Formule 1 un peu plus innovante voire "plus verte et hybride ".

formule e,f1,formule 1,formule electrique,la formule 1 et l'éléctrique,sébastien buemi en formule e,sébastien bourdais compétition

Mais tout cela ne sera possible que si la Formule E trouve sa propre voie et que les nombreux anciens pilotes de Formule 1 n'utilisent et ne s’accaparent pas trop cette nouvelle catégorie pour prolonger leur carrière des quelques années, mais qu’ils se mettent au profit de celle-ci.
Réponse d'ici le mois de septembre et le début de ce nouveau championnat avec notamment comme têtes d'affiches les équipes DAMS, Mahindra et Andretti ou encore les présences d'Alain ou de Leonardo di Caprio dans les coulisses.

19/03/2014

Le classement spécial du blog : « Driver of the Race Australia»

 Best of du GP

 casque or.jpg
1.Nico Rosberg : 5 points et casque d’or

L’Allemand a su parfaitement négocier le premier virage et la phase de Safety Car. Il a ensuite maîtrisé son sujet pendant tout le long du GP, sans laisser l'impression d'une domination arrogante. Belle et méritée, sa victoire ne fait pas l’ombre d’un doute

casque argrent.jpg
2. Kevin Magnussen : 3 points et casque d’argent
Le jeune Danois pour son tout premier GP a finalement fait aussi bien qu’un certain Lewis Hamilton en 2007 sur… McLaren-Mercedes en terminant sur la 2ème marche du podium. Offrant pour l’occasion le premier podium à son pays, il a ébloui et étonné son monde et contenant son expérimenté coéquipier Jenson Button sur la fin de la course et poussant Ricciardo dans ses derniers retranchements.

casque bron.jpg
3. Daniel Ricciardo: 2 points et casque de bronze
Courant à domicile devant son public et pour la première fois sur Red Bull, l’Australien a réussi une belle course avec sa 2ème place, avant d’être durement disqualifié pour « sur consommation ». Il a surtout prouvé à Vettel et au public que la voiture n’était peut-être pas aussi mauvaise que ne le laissait présager les premiers essais. Il a le talent pour batailler avec Vettel.

Note : On aurait volontiers donné un petit point à Valtteri Bottas,grand animateur de la course et 5ème au final, s’il n’avait pas touché le mur et provoqué l’entrée de la Safety Car.

 

Les Malus du GP :

flèche.jpg
 -5pts : Kamui Kobayashi :
Pour son retour en Formule 1, le « kamikaze » Japonais n’aura jamais porté aussi bien son nom. Après de belles qualifications, il a complètement raté son départ, en effleurant Kimi Raikkonen et en catapultant le pauvre Felipe Massa hors de la course au premier virage.

-3pts : Sébastien Vettel :
Alors certes l’Allemand a abandonné sur problème technique, il ne semblait pourtant jamais au top par rapport à son brillant équipier Ricciardo. Il a semblé tout le long un peu trop résigné sans vraiment y croire. Beaucoup trop peu pour un champion du monde

-2pts : Adrian Sutil :
Alors certes il a terminé la course. Certes devant son coéquipier, mais de peu. Au volant d’une Sauber hors de forme, il n’a pas su amener ce qu’un Nico Hülkenberg avait l’année dernière. Du souci à se faire pour les Suisses.

17/03/2014

GP d’Australie : Rosberg s’impose nettement et offre une 100ème victoire au moteur Mercedes en F1.

Le premier GP de la saison en Australie sur le circuit d’Albert Park à Melbourne aura donc tenu toutes ses promesses. Comme prévu, le spectacle était au rendez-vous avec plusieurs beaux dépassements, beaucoup d’abandons et des voitures et moteurs encore à maîtriser pleinement.
Côté performance, ce sont donc comme pressenti essentiellement les voitures propulsées par le turbo V6 Mercedes qui ont tenu les premiers rôles et dominé les débats tout au long de ce Grand-Prix. Une note positive toutefois, avec les deux Ferrari à l’arrivée dans les points et la belle 2
ème place de Daniel Ricciardo sur Red Bull Renault avant d’être curieusement déclassé dimanche soir pour « surconsommation  de carburant». Décision étrange qui aura donc permis à McLaren-Mercedes  de commencer cette saison 2014 de la plus belle des manières en plaçant ses deux pilotes sur le podium avec finalement l’excellent débutant Kevin Magnussen 2ème et Jenson Button 3ème. C’est déjà mieux qu’en 2013 pour les hommes basés à Woking qui n’avaient pas vu les marches du podium l’année dernière.

z1394965211.jpg

Mais revenons à cette superbe victoire de Nico Rosberg qui a semblé un cran au-dessous du lot et qui a su maîtriser la course de bout en bout malgré une Safety Car et l’abandon de son coéquipier Lewis Hamilton sur problème technique. Il s’offre donc une 4ème victoire dans sa carrière bien méritée et la 100ème pour le moteur Mercedes toutes équipes et périodes confondues. Quant à l’équipe soutenue par le sponsor « suisse » Swissquote elle a donc idéalement lancé cette saison 2014 qui sera peut-être celle du sacre pour les flèches d’argent de Brackley. Recentrons nous encore sur le « côté Suisse » avec la mauvaise course des Sauber, très fiable mais également très lentes. La saison risque d’être très longue et difficile pour le Team d’Hinwil qui semble n’être que la 9ème équipe du plateau ne devançant que Marussia et Caterham en performance pure. Félicitons encore au passage l’excellent nouveau commentateur de la RTS, Fabrice Jaton, qui pour sa première saison a intelligemment su forme un trio de commentateurs digne de ce nom avec Luc Demenjoz et Sébastien Buemi (à l’image de ce qu’on fait depuis longtemps TF1, BBC, ou Canal+ ).

En résumé, ce GP a été un succès et le spectacle et suspens seront au rendez-vous avec Mercedes AMG F1, Ferrari, McLaren et Red Bull qui semblent avoir répondu présent aux attentes.

Le classement du GP d’Australie (1/19)

 

1

Rosberg

GER 

Mercedes    25 pts

 

2

Magnussen

DEN

McLaren     18 pts

 

3

Button

GBR

McLaren     15 pts

 

4

Alonso

ESP

Ferrari         12 pts

 

5

Bottas

FIN

Williams     10 pts

 

6

Hülkenberg

GER

Force India   8 pts

 

7

Räikkönen

FIN

Ferrari          6 pts

 

8

Vergne

FRA

Toro Rosso  4 pts

 

9

Kvyat

RUS

Toro Rosso  2 pts

 

10

Pérez

MEX

Force India  1 pt