29/01/2014

La Sahara Force India VJM07 à nouveau présentée : et entièrement cette fois

Vijay Mallya avait tenu à la surprise générale, de présenter en primeur sur internet sa toute nouvelle monoplace la  VJM07, non sans en dissimuler l’avant (dont le nez) et certaines parties stratégiques.
Cette fois-ci, on a eu droit à la voiture complète à Jérez, en marge des premiers essais de présaison.
 Pas de surprise ou presque, puisqu’on a découvert le museau de la voiture qui a le nez fourmilier et sera de couleur blanche, en opposition au noir et à l’orange du reste de la livrée. En finalité, c’est donc comme déjà dit une très belle et attractive livrée au niveau du design et couleur.

Au niveau des sponsors, l’arrivé de Sergio Peréz avec la complicité de Carlos Slim a donc permis à l’équipe Indienne d’accueillir de nouveaux sponsors comme Claro, Roshfrans tout en gardant les deux gros historiques que sont Kingfisher (compagnie aérienne dont Vijay Mallya est le propriétaire) et Royal Challenge. Notons aussi l’arrivée du logo de la capitale kazakhe Astana, pour lequel il faudra peut-être questionner le milliardaire Indien quant à un possible partenariat ou collaboration.
Comme déjà évoqué, les deux pilotes titulaires seront l’Allemand Nico Hülkenberg et le Mexicain Sergio Perez. Un duo de pilotes tout neuf donc pour Force India. Avec d’un côté Hülkenberg qui revient au bercail après une saison chez Sauver, et qui a manqué de peu le baquet Lotus (ce qui sera peut-être finalement une bonne chose au vu des difficultés des hommes d’Enstone). Et de l’autre côté Perez qui sauve donc sa place in extrémis en Formule 1 et qui devra prouver qu’il a la pointe de vitesse qui avait justifié son transfert de Sauber à McLaren en 2013. Ils seront épaulés par l’Espagnol Daniel Juncadella (en plus de sa saison en DTM) qui remplace donc James Callado à la place de pilote de réserve, ce dernier n’ayant à priori pas convaincu l’équipe Indienne, qui sera cette année encore motorisée par le V6 Mercedes, de le garder.

BfEnVItCMAAFwiR.jpg

Images du site twitter de Force India

Avis personnel:
Comme déjà dit, le look de la VJM07 est un bon mélange entre l'agressivité et l'attractivité, et l'on peut féliciter les Indiens pour leur design. Reste encore à voir si sur la piste, les objectifs élevés qu’a fixé Vijay Mallya seront atteints ou non. Personnellement je le vois assez bien devancer Lotus au classement final et talonner de près voir carrément dépasser McLaren pour se hisser à un historique 4èem rang. Comme vous le savez aussi, je pense le plus grand bien des deux pilotes et je suis persuadé que Nico Hülkenberg va encore nous sortir des performances de grande cuvée. Pour Sergio Perez, je ne serais pas non plus étonné de le voir finir sur un podium cette saison, ce qu’il n’a pas réussi l’an dernier avec sa McLaren. A noter que les deux pilotes sont donc passés par la case Sauber entre ces 3 dernières saisons et qu’il faut donc aussi souligner la capacité des Suisses à engager et former de talentueux pilotes. Dommage pour les Suisses qu’ils n’aient pu les garder, mais espérons qu’ils pourront briller chez Force India.

27/01/2014

Avis à tous les fans et tifosi de la Scuderia Ferrari : la Ferrari F14 T est arrivée

Après que McLaren-Mercedes ait ouvert le bal des présentations, c’était au tour de la Scuderia Ferrari de présenter sa toute nouvelle monoplace, la Ferrari F14 T (Ferrari, 14 pour 2014 et T pour turbo). Le choix du nom de cette livrée 2014 était d’ailleurs mis au vote sur le site internet de l’équipe italienne et parmi les 5 propositions (F14 T, F14 Maranello, F14 Scuderia, F166 Turbo ou F616) c’est donc la première nommée qui l’a emporté, pour ce qui sera la 60ème participation d’une Ferrari au championnat.
Chose importante à mentionner, cette F14T a été développée depuis 2012 (en parallèle à celle de 2013) et on peut donc penser que les hommes de Maranello ont pris le temps de bien la préparer. 

Au niveau du
look on commence à s’habituer au nez de la voiture d’une forme qualifiée du terme « d'aspirateur » voire bossue et allongée, ce qui sera vraisemblablement le cas pour toutes les équipes, bien que d'autres écuries aient optées poru un nez "pince à épiller, double ou fourmillier". Pour les couleurs, pas de surprise le rouge reste de mise, le contraire aurait été plus qu’étonnant…Notons toutefois l’apparition de plus en plus importante de noir à l‘arrière et en bas du châssis.
Pour les sponsors, le fidèle Shell est comme depuis de nombreuses saisons de la partie, Santander et Kaspersky rempilent aussi pour cette nouvelle saison et UPS semble prendre de plus en plus de place avec ses logos et couleurs sur la monoplace.

Les deux pilotes titulaires cette saison seront l’Espagnol Fernando Alonso et le Finlandais Kimi Raikonnen. Pour sa cinquième saison chez Ferrari, le pilote des Asturies visera clairement le titre qu’il n’est pas encore parvenu à remporter avec les rouges. Quant à Iceman, c’est un retour aux sources après les 3 saisons passées chez les Italiens avec lesquels il a remporté son seul titre de champion du monde. Une ombre au tableau et pas des moindres : comment les deux champions à fort caractères vont-ils pouvoir cohabiter ?
Quant à Stefano Dommenicalli, la pression qu’il aura sur ses épaules sera assez grande, vu qu’il aura non seulement les deux fougueux champions à gérer mais aussi la pression des échecs et titres manquants au palmarès depuis quelques temps. Tout cela, en pensant également à développer la F14 T, préparer la monoplace de 2015 et superviser l’évolution du moteur V6 Turbo. Ne nous y trompons pas, le grand Stefano sera sous surveillance et supervision du président de Ferrari Luca di Montezemolo. Sous peine de voir sa tête sacrifiée.

f14t-team2.jpg

 

Toutes les images sont issues de la page officielle de la Scuderia Ferrari (http://formula1.ferrari.com/)

 

Avis personnel:
Mis à part le nouveau look du nez avant de la voiture rendu nécessaire par les nouvelles réglementations 2014, pas de grande surprise sur cette livrée 2014, en effet on ne pourrait  troquer le rouge pour une autre couleur. Ce serait comme repeindre l’Ayers Rock en bleu.
La voiture et le moteur seront-ils à la hauteur des attentes des dirigeants. Je pense que oui, car les hommes de Maranello n’ont tout simplement plus le choix. Il leur faudra un titre pour se maintenir au top de la F1. Concernant les pilotes, je m’attends à un gros choc entre Raikkonnen et Alonso, et à de passes d’armes entre les deux hommes, souvent à la limite du raisonnable mais avec énormément d’émotion chez l’Espagnol et une certaine distance chez le Finlandais. Toutefois, cette situation Fernando Alonso en est totalement responsable, prouvant par ses performance des deux dernières saisons que Ferrari avait besoin de 2 champions pour gagner un titre et peut-être trop critiques envers son équipe à certaines occasions. A lui de nous prouver le contraire, mais y parviendra-t-il ? Rien n’est moins sûr.

 

19/01/2014

La liste des nouveaux numéros permanents des pilotes dévoilée :

Comme vous le savez peut-être, la FIA a décidé en décembre dernier que les pilotes de Formule 1 auraient dorénavant des numéros fixe et permanents qu’ils garderont tout au long de leur carrière et de saison en saison. Cette nouvelle règle permet à la F1 de se rapprocher de ce qui se fait déjà dans plusieurs autres compétitions comme par exemple le Moto GP (qui ne connaît pas le fameux no 46 de Valentino Rossi)  ou en Indycar.
Certains se demanderont certainement quels est le but final derrière cette mesure, soyons honnête difficile d’y répondre pour le moment, bien qu’on puisse se tourner vers certaines pistes et éléments de réponses comme un objectif marketing, une meilleure visibilité ou une meilleure association pilote/numéro pour créer des légendes.
Quoiqu’il en soit, la liste
des nouveaux numéros permanents vient d’être dévoilée le 11 janvier sur le site officiel de la FIA (www.formula1.com) et première information, Sebastian Vettel a bien choisi de porter et conserver le no 1, seul numéro non disponible qui revient automatiquement au champion du monde en titre. Il aurait toutefois pu y renoncer selon le règlement, pour préférer un autre choix, comme le no 5 qu’il a enregistré comme son numéro en cas de perte du titre de champion du monde pour les saisons suivantes. Du côté des numéros intéressants, plusieurs ont choisi leur numéro porte-bonheur comme Lewis Hamilton avec le 44, Kimi Raikkonen le 7 ou Jenson Buton le 20, d’autres ont choisi le numéro qu’ils portaient lors de leurs débuts en sport automobile comme Fernando Alonso le 14, Daniel Ricciardo le 3 ou Kevin Magnussen le 20. Quant au niveau des surprises et des originalités on trouve des pilotes qui ont osé beaucoup plus comme Adrian Sutil avec le 99 (numéro maximum), Valtteri Bottas avec le 77 qui représente les 4 t dans son nom (Val77eri Bo77as), le 13 de Pastor Maldonado (numéro non attribué normalement en F1) ou le 27 de Nico Hülkenberg (No longtemps associé à Ferrari dans les années 80 et 90).

800px-SF_Donington_grid_girls.jpg

La liste des nouveaux numéros permanents

1* Sebastian Vettel,(ALL/Red Bull) (*5 en cas de perte de titre les années suivantes)
3 Daniel Ricciardo, (AUS/Red Bull)
44 Lewis Hamilton, (GBR/Mercedes)
6 Nico Rosberg, (ALL/Mercedes)
14 Fernando Alonso, (ESP/Ferrari)
7 Kimi Raikkonen, (FIN/Ferrari)
8 Romain Grosjean, (FRA/Lotus)
13 Pastor Maldonado, (VEN/Lotus)
22 Jenson Button, (GBR/McLaren)
20 Kevin Magnussen, (DAN/McLaren)
27 Nico Hulkenberg, (ALL/Force India)
11 Sergio Perez, (MEX/Force India)
99 Adrian Sutil, (ALL/Sauber)
21 Esteban Gutierrez,(MEX/Sauber)
25 Jean-Eric Vergne, (FRA/Toro Rosso)
26 Daniil Kvyat, (RUS/Toro Rosso)
19 Felipe Massa, (BRE/ Williams)
77 Valtteri Bottas, (FIN/Williams)
17 Jules Bianchi, (FRA/Marussia)
4 Max Chilton, (GBR/Marussia)
10 Kamui Kobayashi,(JAP/Caterham)
 9 Marcus Ericsson, (SWE/Caterham)

23:03 Publié dans F1, Formule 1, Loisirs, Médias, Sports, Voyages | Tags : numéros, caterham, alonso, f1, position, formule 1 | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | |  Facebook | | |