14/04/2014

Haas Racing Development en Formule 1 : une 12ème équipe en 2015

Comme nous l’avions écrit voici peu, la Formule 1 s’apprête à élargir le nombre d’équipes à 12 voire plus dès la saison 2015. C’est désormais officiel, puisque la candidature de l'Américain Gene Haas a été acceptée par la FIA en fin de semaine dernière et que son écurie nommée Haas Racing Development (HRD) sera bel et bien la 12ème équipe en 2015. Avec Haas Racing, la Formule 1 retrouve donc à nouveau une équipe américaine, après plusieurs tentatives infructueuses comme par exemple celle de l’équipe USF1 dans les années 2008-2010.

f1,nouvelle équipe en formule 1,nouvelle équipe en f1,hrd en formule 1,haas racing en f1,augmenter les équipes en f1

En obtenant cette licence pour courir en F1, Gene Haas espère aussi attirer l’attention de plus de sponsors, de pilotes et de spectateurs américains en Formule 1. Il devrait d’ailleurs être aidé par la récente création du GP des Etats-Unis au Texas, qui devrait lui permettre de créer quelques liens et synérgies. Dance ce but, Gene Hass vient de construire et d’investir dans une toute nouvelle soufflerie en Caroline du Nord, mais son projet risque d’être compliqué avec un châssis Dallara comme base et un fournisseur moteur encore à trouver (cela se jouerait entre Mercedes, Ferrari et un éventuel retour de Ford avec cette nouvelle équipe). Il reste donc pas mal de travail et d’interrogations avant de voir cette 12ème équipe s’élancer au premier GP de la saison 2015.

Pour conclure, si on peut se réjouir de l’arrivée d’une nouvelle écurie en Formule 1, on peut aussi s’inquiéter de la survie des petites équipes dont fera certainement partie cette équipe HRD (Haas Racing Development) et déjà craindre pour sa survie à long terme, son cas rappelant une certaine écurie HRT (aucun lien entre elles malgré le nom) qui avait dû quitter la F1 à la fin de la saison 2012 pour manque de budget et avec un châssis dépassé. De plus, la limitation des budgets qui devait être mis en place dès 2015 avec un budget plafonné pour chaque équipe a dernièrement été annulé par la FIA. De quoi remettre en doute l’augmentation du nombre d'écurie en F1 ? Ce sera en tous cas, le sujet d’un des prochains articles…
 

09/04/2014

Le classement spécial du blog : « Driver of the Race Bahreïn»

Best of du GP

casque or.jpg
1.Lewis Hamilton : 5 points et casque d’or
Auteur d’une très belle course, le Britannique s’impose avec la manière à Bahreïn. Parti en deuxième position, il a très vite pris le meilleur sur son coéquipier Nico Rosberg, avant de gérer et maîtriser la course et les multiples passes d’armes entre les deux hommes.  Ayant perdu toute son avance suite à l’intervention du Safety Car, il a tenu bon après le nouveau départ lancé en résistants aux multiples assauts de Rosberg et en dépassant et repassant en tête. A la fin de la course, il joue le rôle du bon coéquipier avec lui sur le podium, mais personne n’est dupe, Lewis Hamilton a pris un premier avantage psychologique et sportif ce dimanche à Bahreïn pour la suite de la saison.

casque argrent.jpg
2. Nico Rosberg: 3 points et casque d’argent
Parti en pole Position, Rosberg s’est fait dépasser dès le premier virage et a ensuite couru toute la course derrière son coéquipier en tentant en vain de le dépasser. Le combat entre les deux hommes fut rude et intense mais correct. Pourtant on ne pourra pas lui reprocher d’avoir tout tenté, tout en respectant son équipier et son écurie, car il aurait très bien pu envoyer les deux voitures dans le sable désertique de Bahreïn s’il s’était laissé prendre par la fougue et n’avait pas contrôlé ses dépassements.  Humble dans la défaite et respectueux envers Hamilton sur le podium, il mérite les points de la deuxième place, tout en affirmant qu’il ne s’en contente pas.

casque bron.jpg
3. Sergio Pérez: 2 points et casque de bronze
Enfin aurait-on envie de dire. Sergio Perez mérite pleinement cette troisième place du Grand-Prix, car il n’a pas ménagé ses efforts en course et qualifications et est parvenu à dominer pour la première fois de la saison son coéquipier Nico Hülkenberg, pourtant brillant lui aussi. Résistant à l’assaut final d’un brillant Ricciardo qui aurait presque mérité lui aussi une place dans notre classement, il a prouvé que McLaren l’avait peut-être enterré trop tôt la saison dernière et qu’il a le talent pour réussir de grands coups quand les circonstances le permettent.

 

Les Malus du GP :

flèche.jpg
-5pts : Pastor Maldonado
L’incorrigible et incontrôlable Maldonado est de retour. Après s’être montré assez discret lors des deux premières courses, le  « grand malade » comme le surnomme Jean-Eric Vergne  a expédie Gutierrez comme un malpropre  et très dangereusement de la course.  Si le Mexicain s’en tire avec quelques tonneaux et un gros choc, Maldonado prouve encore une fois à tout le monde qu’il n’hésite pas à heurter ou s’accrocher pour parvenir à ses fins.  De plus, il avait déjà ruiné la course de Vergne dans le premier tour en le heurtant à l’arrière. Il a beau dire que Gutierrez et Vergne sont en partie responsables, il doit s’acheter des lunettes à longue vue ou laisser sa place à un autre pilote talentueux. Mon jugement est dur, mais réaliste, car on sait bien que l’équipe Lotus est sous sa perfusion financière, ce qui lui garantit une place à 100%.


-3pts : Jules Bianchi :
Le Niçois me déçoit pour la première fois depuis ses débuts en Formule 1. Après deux premiers GP laborieux, où il n’était pas non plus exempt de tout reproche, il a clairement dépassé les limites cette fois-ci en essayant coûte que coûte de dépasser un Sutil à nouveau à la dérive. Il lui aurait certainement suffit d’attendre un tour de plus pour le dépasser proprement. Manque de jugement, d’expérience ou précipitation avec une voiture pas encore au top, quoi qu’il en soit Bianchi doit absolument se reprendre, car on sait que la deuxième année en Formule 1 est souvent la plus difficile, et il serait dommage que ce talentueux pilote arrête son aventure F1 après deux saisons seulement comme Charles Pic.     

-2pts : Jean-Eric Vergne:
Encore une fois impliqué dans un accrochage (avec Maldonado) dans les premiers tours, JEV n’a pas pu faire plus qu’une dizaine de tours à l’arrière du peloton. Bien qu’il clame que cela ne soit pas de sa faute, il faut vraiment qu’il fasse très attention, car la pression et l’insatisfaction de Torro Rosso devient de plus en plus grande à son égard. Pas en forme physiquement suite à  une perte de poids afin d’être plus rapide, le Français devra marquer des points et dépasser son jeune coéquipier. Sous peine de terminer sa carrière en F1 à la mi- saison déjà, et de voir son ancien coéquipier Ricciardo au sommet de la gloire. Et effectivement, Dieter Mateschitz et Franz Tost sont bien connus pour ne pas avoir d’états d’âme dans ces circonstances…


Au classement Général de notre classement, on remarque que Lewis Hamilton et Nico Rosberg ont pris le large tout comme au classement Général Officiel. Derrière on retrouve les pilotes les plus critiqués du moment.

Classement Général Dtiver of the Race 3/19

1. Hamilton 10 pts
1. Rosberg 8 pts
3.Hülkenberg 3pts
4.Ricciardo 2 pts, Kvyat 2pts, Pérez 2 pts
7.Magnussen 1 pt

8.Raikonnen, Alonso, Grosjean, Button, Gutierrez, Massa, Bottas,
Ericsson, Chilton 0 pt 

 

17. Vettel – 3pts
18. Bianchi - 3pts
19. Vergne – 5pts
20. Kobayashi – 5pts
21. Maldonado - 5pts
22. Sutil -7pts

07/04/2014

Nouveau doublé Mercedes : Hamilton s’impose devant Rosberg à Bahreïn après un intense duel entre coéquipiers

Qui a dit que les Grand-Prix n’étaient pas passionnants et la dominance de Mercedes inintéressante ? Certainement pas Lewis Hamilton et Nico Rosberg qui nous ont offert une somptueuse fin de course, se dépassant tour à tour pour remporter la victoire, alors que la lutte pour le podium fut elle aussi intense.

Parti en deuxième position, Hamilton prit le meilleur sur son coéquipier au départ,  non sans un âpre combat. Il gérât ensuite intelligemment son avance, tout en maîtrisant de sa consommation. Ayant cru un instant pouvoir revenir sur lui peu avant la mi-course, Nico Rosberg dût vite se rendre à l’évidence que la bataille sera dure et acharnée. Elle fut toutefois correcte et intense dans les 10 derniers tours, suite à l’intervention de la voiture de sécurité. Ayant économisé du carburant et leurs pneus, les deux pilotes Mercedes AMG F1 luttèrent jusqu’à l’extrême limite de la piste parfois. Tout cela tout en laissant l’impression de maîtriser la donne et avec la bénédiction de leur équipe. Ce vrai combat fut donc,  comme le dirent les commentateurs de la BBC, « absolutely brillant, amazing and brillant ». En effet un combat de gentlemen, brillant et passionné. Bravo à eux et respect à l’équipe pour cette belle preuve de sportivité.

formule 1,f1,grand-prix de bahrein,hamilton et rosberg à la lutte,combat chez mercedes,alônso critique ferrari

Mais revenons au reste des pilotes, qui ne furent pas non plus en reste. Derrière le duo Mercedes, on assista également à de très beaux duels entre les pilotes Force India, Williams et Red Bull qui se passèrent, dépassèrent et doublèrent tours à tours. Pris par la « mode Mercedes », ils finirent par se battre eux aussi entre coéquipiers. Ainsi Bottas et Massa longtemps en position de réaliser un beau podium, ne perdirent définitivement la 3ème place qu’après le nouveau départ lancé dû à la Safety Car. C’est ainsi que Pérez et Hülkenberg s’échappèrent, non sans eux aussi à la limite du raisonnable entre coéquipiers.  Finalement, la 3ème marche du podium reviendra à Pérez qui terminera juste devant Ricciardo (4ème), Hülkenberg et les deux Williams.

formule 1,f1,grand-prix de bahrein,hamilton et rosberg à la lutte,combat chez mercedes,alônso critique ferrari

Avec cette 4ème place, le jeune Australien marque enfin des points bien mérités, après une très belle course ponctuée d’une belle remontée. Comme évoqué plus tôt, belles places d’honneurs pour les Williams, bien qu’on a l’impression qu’ils aient manqué une belle opportunité de faire encore mieux. Quant aux Ferrari, elles terminent juste derrière un Sebastien Vettel en proie à des problèmes de DRS, avec Alonso 9ème et Raikonnen 10ème. Pas de quoi faire la fête de Ferrari et encore moins pour Luca di Montezemolo qui a quitté le circuit avant la course, très mécontent de ses éléments, alors que Fernando Alonso montrait lui aussi ses premiers signes d’agacements et de critiques. Pas de quoi faire la fête non plus pour Sauber et Gutierrez, qui fût touché, renversé et heurté par l’incorrigible et incontrôlable Maldonado, avant de partir en tonneaux. Après un test à l’hôpital, le Mexicain s’en sort heureusement mal. Prochain Rendez-Vous le 20 avril avec le GP de Chine à Beijing.

Le classement de la course

01

http://www.toilef1.com/site/image/drapeaux/gb.pngL. Hamilton

http://www.toilef1.com/site/image/2014/F1/constructeurs&motoristes/mercedes.pngMercedes

 

25 pts

02

http://www.toilef1.com/site/image/drapeaux/de.pngN. Rosberg

http://www.toilef1.com/site/image/2014/F1/constructeurs&motoristes/mercedes.pngMercedes

 

18 pts

03

http://www.toilef1.com/site/image/drapeaux/mx.pngS. Pérez

http://www.toilef1.com/site/image/2014/F1/constructeurs&motoristes/forceindia.pngForce India

 

15 pts

04

http://www.toilef1.com/site/image/drapeaux/au.pngD. Ricciardo

http://www.toilef1.com/site/image/2014/F1/constructeurs&motoristes/redbull.pngRed Bull

 

12 pts

05

http://www.toilef1.com/site/image/drapeaux/de.pngN. Hülkenberg

http://www.toilef1.com/site/image/2014/F1/constructeurs&motoristes/forceindia.pngForce India

 

10 pts

06

http://www.toilef1.com/site/image/drapeaux/de.pngS. Vettel

http://www.toilef1.com/site/image/2014/F1/constructeurs&motoristes/redbull.pngRed Bull

 

8pts

07

http://www.toilef1.com/site/image/drapeaux/br.pngF. Massa

http://www.toilef1.com/site/image/2014/F1/constructeurs&motoristes/williams.pngWilliams

 

6pts

08

http://www.toilef1.com/site/image/drapeaux/fi.pngV. Bottas

http://www.toilef1.com/site/image/2014/F1/constructeurs&motoristes/williams.pngWilliams

 

4pts

09

http://www.toilef1.com/site/image/drapeaux/es.pngF. Alonso

http://www.toilef1.com/site/image/2014/F1/constructeurs&motoristes/ferrari.pngFerrari

 

2pts

10

http://www.toilef1.com/site/image/drapeaux/fi.pngK. Räikkönen

http://www.toilef1.com/site/image/2014/F1/constructeurs&motoristes/ferrari.pngFerrari

 

1pt