05/06/2014

Le point sur la saison 2014 de F1 après le Gp de Monaco

A quelques jours du GP du Canada et après 6 Grand Prix dans cette saison 2014, certains observateurs parlent déjà de l’équipe Mercedes AMG comme la nouvelle héritière de la grande équipe McLaren-Honda de 1988 qui avait écrasé le championnat avec 15 victoires en 16 GP et surtout un combat fratricide entre les deux coéquipiers de l’époque Prost et Senna.
Alors en cette saison 2014, Lewis Hamilton et Nico Rosberg feront-ils aussi bien ? Iront-ils jusqu’au bout de leur lutte ? Fernando Alonso ou les Red Bull seront-elles capables d’arrêter cette hégémonie, ou faudra-t-il attendra l’année prochaine et l’arrivée de Honda avec la renaissance du duo McLaren-Honda pour stopper celle-ci ?

D’autre part, avec à la descente aux enfers de l’équipe Sauber qui continue, les Suisses se retrouvent maintenant dernier au championnat constructeurs. Quelles sont les solutions qui s’offrent à eux ? Faut-il changer la voiture ? Faut-il changer les pilotes ?

Voici un résumé de la situation avec une vidéo réalisée par le blog F1-faninfo.
Crédits des photos : @toile de la F1 et @Getty 

 

30/05/2014

Un Suisse en Formule 1 avec Lotus : Fabio Leimer a effectué des essais Pirelli

Lors d’une journée de test organisée par Pirelli et Lotus F1 Team, l’Argovien a eu l’honneur de piloter pour la deuxième fois de sa carrière (après les essais jeunes pilotes d’Abu Dhabi en 2011) une monoplace de Formule 1, avec comme principale mission d’effectuer des tests comparatifs entre différentes gommes Pirelli de démonstration. Représentant une véritable récompense pour son titre en GP2 de la saison dernière, cette journée d’essais a pleinement comblé le pilote de 25 ans et on espère qu’elle en appellera d’autres. De leur côté, les représentants de Pirelli et du Team Lotus F1 ont été impressionnés par les temps au tour de Fabio Leimer, ainsi que par son analyse précise et professionnelle.

En couvrant pas moins de  78 tours sur le circuit Paul Ricard,  au volant de la Lotus E21 avec laquelle Kimi Raikkonen avait remporté le Grand Prix d'Abu Dhabi en 2012, Fabio Leimer a donc vécu une journée incroyable et comme il le dit a beaucoup appris sur la voiture et les pneus par Pirelli qui étaient à sa disposition.
Fabio Leimer: « Je tiens à remercier l'équipe Pirelli et Lotus F1 pour cette expérience extrêmement précieuse, dont j'ai pu profiter pleinement et que je n’oublierais jamais »
.

Fabio Leimer, Formule 1, Fabio Leimer en Formule 1, Leimer recherche un baquet de F1, Sauber, Leimer et Sauber, Leimer effectue des test en Formule 1, Lotus Leimer

Le talentueux Argovien n’a non plus pas dit son dernier mot, et il croit encore fermement en ses chances : « Mon rêve c’est la Formule 1. C’est là que je veux aller mais j’ai déjà 25 ans, donc si je veux le faire, il faut que ça arrive rapidement. L’expérience que j’ai vécue [avec Pirelli] va certainement m’aider. »
C’est tout le mal qu’on lui souhaite, quand on sait que Fabio est soutenu par un généreux sponsor qui était prêt à offrir 14 millions à Sauber pour lui offrir un baquet pour cette saison 2014. Mais le Suisse n’était pas parvenu à convaincre Peter Sauber. Assez incroyable et regrettable d’ailleurs, car quand on regarde les performances de l’écurie Suisse et de ses pilotes en ce début de saison, on se dit que Fabio n’aurait pas pu fait pire…
En attendant une opportunité dans la catégorie reine du sport automobile, le pilote helvétique disputera prochainement les mythiques 24 Heures du Mans au sein de l’écurie Lausannoise Rebellion. On lui souhaite bonne chance et espère le retrouver prochainement en Formule 1.

27/05/2014

Nico Rosberg s'impose dans son jardin pour la 2ème année consécutive

A Monaco, la coutume veut que le pilote ayant réussi la pole-position a déjà fait plus de la moitié du chemin vers la victoire avant la course.
Et au terme des 78 tours d'un Grand Prix de Monaco couvert sous le sec, c'est bien à Nico Rosberg qu'est revenu le privilège d'inscrire son nom pour la deuxième fois au palmarès de la Principauté Monégasque.
En tête de bout en bout, le pilote Allemand n'a pas laissé l'ombre d'une chance à Lewis Hamilton, son coéquipier qui n'en avait hier que le nom. En effet, le seul sourire de l'Anglais dépité, fut pour le couple Princier avec une Princesse Charlène rayonnante et un prince Albert en pleine forme pour l'occasion. Impuissant face à la maîtrise de Nico Rosberg à domicile, on comprend toutefois mieux la mine de l'Anglais, lorsque l’on se rappelle que la pole position a été acquise dans des circonstances pour le moins ambiguës (une sortie de piste de Rosberg empêchant Hamilton de finir son tour).

f1,gp de monaco,formule 1,rosberg s'impose dans son jardon,rosberg gagne à monaco,lewis hamilton; marussia,bianchi,sauber

Revenons cependant à la course, avec donc un nouveau doublé Mercedes, le 5ème de la saison et une superbe 3ème place de Daniel Ricciardo qui est à nouveau parvenu à faire oublier un Sebastian Vettel en proie à des soucis techniques et obligé d'abandonner après moins de 5 tours. Si la suprématie des Mercedes ne faisait aucun doute, tout le mérite de ce podium revient au jeune Australien qui après avoir été passé par Räikkönen au départ, a su repasser devant le Finlandais et ensuite résister à Fernando Alonso.
Mais Monaco ne serait pas Monaco, sans quelques touchettes contre les rails et des interventions de la Safety Car. Ce fut d’ailleurs tout de suite le cas au premier tour, avec un accrochage entre Pérez et Button qui condamna le Mexicain à l’abandon. Ce fut à nouveau le cas au 25ème tour, avec une sortie de piste de Sutil, un peu trop optimiste dans son freinage à la sortie du Tunnel et qui partit à la faute et donc à l’abandon. Cette deuxième entrée de la Safety Car fut d’ailleurs fatale à Kimi Räikönnen qui se retrouva pris dans le traffic suite à un arrêt au stand trop tardif et qui termina par s’accrocher non seulement avec Chilton mais aussi avec Magnussen.

Outre les accrochages et dépassements difficiles, les rues de la Principauté sont aussi connues pour mener la vie dure aux moteurs de Formule 1. Ce ne sont d’ailleurs ni Jean-Eric Vergne et Daniil Kvyat ou encore Valteri Bottas, tous en course pour marquer de bons points mais trahis par leur propulseur qui nous contrediront.

f1,gp de monaco,formule 1,rosberg s'impose dans son jardon,rosberg gagne à monaco,lewis hamilton; marussia,bianchi,sauber

Ainsi plusieurs places dans les points se libérèrent au fil de tours, jusqu’à voir Gutierrez, Grosjean et Bianchi frapper à leur porte. Malheureusement pour le Mexicain, il partit bêtement à la faute en touchant le rail à 20 tours de l’arrivée, laissant la voie libre à Grosjean et Bianchi. A la fin du Grand-Prix les deux Français profiteront encore de l’accrochage de Räikönnen et Magnussen pour marquer respectivement 4 et 2 points. Premiers points donc pour Bianchi et Marussia, qui avec cette performance incroyable et historique dépassent Sauber et Caterham au classement constructeurs. Les Suisses réalisent ainsi une très mauvaise opération, qui s’apparent à une catastrophe au niveau comptable. Quant à Grosjean, sa belle course est récompensée par 4 points mérités, Alonso et Hülkenberg (belles prestations des deux pilotes) étant hors de sa portée.   
 
La 72ème édition de ce Grand Prix de Monaco a donc tenu toutes ses promesses, avec une cascade d’abandons (huit), des premiers points (Bianchi) et de nombreuses stars du showbiz saluant la victoire de Rosberg à coups de sirènes et bouteilles de champagnes depuis leurs luxueux yachts alignés sur le port. Et la fête continua comme à son habitude encore tard dans la nuit aux abords du Casino et du port de la principauté Monégasque.

 

Classement du GP de Monaco

01

N. Rosberg

Mercedes

 

02

L. Hamilton

Mercedes

 

03

D. Ricciardo

Red Bull

 

04

F. Alonso

Ferrari

 

05

N. Hülkenberg

Force India

 

06

J. Button

McLaren

 

07

F. Massa

Williams

 

08

R. Grosjean

Lotus

 

09

J. Bianchi

Marussia

 

10

K. Magnussen

McLaren

 

Classement Général Pilotes

01

N. Rosberg

                   

     122

02

L. Hamilton

                   

     118

03

F. Alonso

                   

       61

04

D. Ricciardo

                   

       54

05

N. Hülkenberg

                   

       47

06

S. Vettel

                   

       45

Classement Général Constructeurs

01

Mercedes

 

 

 

 

 

                   

240

02

Red Bull

 

 

 

 

 

                   

99

03

Ferrari

 

 

 

 

 

                   

78

04

Force India

 

 

 

 

 

                   

67

05

McLaren

 

 

 

 

 

                   

52

06

Williams

 

 

 

 

 

                   

52