08/10/2014

Le classement spécial du blog : « Driver of the Race Japon»

Best of du GP du Japon

casque or.jpg
1.Lewis Hamilton: 5 points et casque d’or
Malgré sa 2ème position sur la grille et un départ sous le régime de la Safety Car, Lewis Hamilton est parvenu à refaire son retard face à Nico Rosberg sous la pluie. Bien plus efficace et rapide, une mérite sa victoire par sa grande domination tout au long de la course. Il augmente ainsi son avance au championnat..

casque argrent.jpg
2. Sébastian Vettel: 3 points et casque d’argent
Avec l’annonce de son départ de Red Bull chez Ferrari, Vettel a réussi à surprendre tout son monde. Y compris chez Red Bull. Il a néanmoins réussi une magnifique course, remontant les positions une par une pour finalement terminer sur le podium et devant son coéquipier Ricciardo. Est-il libéré d’un poids? Dommage qu’il ne lance sa saison que si tard...

casque bron.jpg
3. Jenson Button: 2 points et casque de bronze
Pour ce Grand-Prix très important pour lui, Jenson Button n’a pas failli. Il lui aura finalement seulement manqué du temps pour revenir sur les Red Bull et peut-être se battre pour le podium. Il a su tirer le maximum avec la voiture et les conditions qui se présentaient à lui. Dommage simplement que cette belle course n’ait pas abouti sur une belle récompense.

Les Malus du GP :
flèche.jpg
-5pts: Adrian Sutil
Le pauvre Adrian Sutil n’y est évidemment pour rien dans le tragique accident de Jules Bianchi. Il était d’ailleurs le premier à se dire extrêmement choqué par ce qui est arrivé au Français. Néanmoins, sa course et sa prestation ne furent à nouveau pas digne d’un pilote de son rang. Surtout qu’il semblait dominé par son coéquipier Gutierrez fortement menacé par les Caterham. Il s’agissait très certainement de son dernier GP du Japon.

-3pts : Kamui Kobayashi:
Le Japonais est passé complétement à côté de son GP à domicile. Avec une course très discrète, et avec le sentiment d’avoir été dominé par son coéquipier et les Marussia, Kamui Kobayashi n’a certainement pas marqué des points en vue de la saison 2015. Il est vrai que sa voiture n’est pas vraiment le meilleur de toutes, mais une petite performance sous la pluie aurait pu l’aider en vue de son futur. Pour lui aussi c’était peut-être son dernier GP du Japon...

-2pts : Kimi Raikkonnen:
Le Finlandais, peut-être perturbé par l’annonce de Vettel, n’a en tous cas pas fait une très belle course sous la pluie, lui qui est normalement assez doué dans de telles circonstances. Une course très discrète et très en retrait qui marque la fin d’une longue série de  GP avec à chaque fois des points marqués pour la Scuderia. Heureusement que sa place semble assurée pour 2015.

Classement Général Driver of the Race 15/19

1. Hamilton 42 pts
2. Rosberg 23 pts
3. Ricciardo 21 pts
4. Bottas 11 pts
5. Alonso 10 pts
6. Vettel 8 pts
7. Hülkenberg 3pts
8. Button 2 pts
9. Magnussen 1 pt

10. Kvyat 0pt
11. Bianchi 0pt
12 Ericsson 0 pt

13. Grosjean -5 pts
14. Perez -4pts
15.Massa- 6 pts
16. Vergne – 6 pts
17. Kobayashi – 7ts
18. Chilton - 8pts
19. Raikonnen -13pts
20. Maldonado - 15pts
21. Gutierrez – 27pts
22. Sutil - 30 pts

07/10/2014

Julien Bianchi dans un état très critique mais stable

 

Comme nous vous l’annoncions au soir du Grand-Prix du Japon, Jules Bianchi est dans un état très critique suite à sa sortie de piste dans le 43ème tour.

 

Opéré et Hospitalisé depuis 2 jours maintenant, le Niçois souffre de lésions axonales diffuses. Il est par ailleurs suivi par une équipe médicale très compétente à laquelle viennent de s’ajouter le Professeur Gérard Saillant, et le Professeur Alessandro Frati (neurochirurgien Italien arrivé à la demande de Ferrari).

 

La vie du pilote Français est donc entre les mains des meilleurs médecins et on lui souhaite plein de courage et tous nos vœux de rétablissements. Comme ce fut le cas pour Michael Schumacher, son état nécessite maintenant patience et précaution, afin d’être pleinement rétabli.  Espérons que la situation des deux pilotes s’améliore le plus vite possible.

Jules Bianchi dans un état stable mais critique, Bianchi ferrari, Marussia

06/10/2014

Drame au Grand-Prix du Japon: Hamilton gagne- Jules Bianchi dans un état critique

C’est à un Grand-Prix chaotique que l’on a assisté dimanche en direct de Suzuka. Alors que le typhon Phanfone menaçait toute la région et le déroulement de la course, les organisateurs ont toutefois décidé de donner le départ sous d’énormes trombes d’eau. A tel point que le départ se fit sous le régime du Safety Car pendant 3 tours, avant que la direction de course ne décide d’immobiliser les concurrents pendant plusieurs longues minutes. Alors que les conditions semblaient s’améliorer quelque peu et les gouttes se faire moins nombreuses, un second départ une nouvelle fois derrière le Safety Car est donné. Au bout de 9 tours, les pilotes sont enfin autorisés à lancer véritablement la course sans la voiture de sécurité et ils en profitent rapidement pour changer de pneus et passer en intermédiaires.

Japon, Grand-Prix, drame, Jules Bianchi accidenté, Hamilton gagne au Japon, Bianchi Marussia

Jusqu’ici, les positions n’avaient pas évolué, étant donné que la première partie de course avait été faite sous Safety Car. Il fallait attendre le 18ème tour et voir Vettel et Ricciardo commencer une belle remontée, passant chacun leur tour les deux Williams de Massa et Bottas qui les précédaient. Devant, les deux Mercedes sont presque roues dans roues et au 26ème tour Lewis Hamilton décide de mettre la pression à Nico Rosberg. Entre temps, la pluie avait redoublé d’intensité et les trombes d’eau se refaisaient de plus en plus nombreuses. Finalement Hamilton passe son coéquipier d’une superbe manœuvre au 29ème tour. Derrière, les deux Red Bull et les Williams maintenaient leurs positions. Hamilton lui ne relâchera plus la tête de course jusqu’à la fin malheureuse au 43ème tour. Il s’impose devant Rosberg et Vettel. Ricciardo finit 4ème devant Button et Bottas.

Japon, Grand-Prix, drame, Jules Bianchi accidenté, Hamilton gagne au Japon, Bianchi Marussia

Revenons à la fin de ce Grand-Prix dramatique. Suite à la sortie de piste d’Adrian Sutil, le pauvre Jules Bianchi percutait à vive allure  une grue qui évacuait la Sauber de l’Allemand. La violence du choc est telle, que la grue se soulève et la voiture semble écrasée sous l’engin. Alors que la direction de course arrête immédiatement le Grand-Prix avec le drapeau rouge, la confusion règne dans le paddock, car l’information concernant le pilote Marussia n’est pas encore très claire. Le podium sera finalement très sobre et le Niçois sera transporté à l’hôpital le plus proche, dans un état critique, avec d'un hématome à la tête. Il a été opéré dimanche soir. Toutes nos pensées et nos vœux de rétablissements vont auprès de Jules Bianchi et sa famille et espérons bientôt revoir le Français à nouveau sur pied.

 

GP du Japon

01   L.Hamilton   Mercedes 44 tours 25
02   N.Rosberg   Mercedes +9.1 18
03   S. Vettel   Red Bull +29.1 15
04   D. Ricciardo   Red Bull +38.8 12
05   J. Button   McLaren +67.5 10
06   V. Bottas   Williams +113.7 8
07   F. Massa   Williams +115.1 6
08   N. Hülkenberg   Force India +115.9 4