15/11/2015

Victoire paisible de Nico Rosberg au Brésil

Au terme d’un Grand-Prix du Brésil peu impressionnant, Nico Rosberg remporte la cinquième victoire de sa saison. Il devance son coéquipier Lewis Hamilton et l’Allemand Sebastian Vettel. Les deux Mercedes ont une fois encore semblé bien supérieures à leurs adversaires. Aucun point pour Sauber, Romain Grosjean ramène un point.

Une nouvelle fois en pole-position, Nico Rosberg a su pleinement profiter de cet avantage, passant toutefois à quelques centimètres de l’accrochage avec Lewis Hamilton au premier virage. Mis à part cette grosse frayeur, l’Allemand négocie bien la première partie de la course et construit rapidement une petite avance sur son coéquipier. Derrière eux, les deux Ferrari de Vettel et Räikkönnen contiennent leurs adversaires mais ne peuvent suivre le rythme des Mercedes.

GP, Brésil, Grand-Prix du Brésil, Hamilton, Interlagos, Rosberg, Mercedes, championnat, Ferrari

Dès le 15ème tour les leaders doivent s’arrêter au stand pour chausser de nouveaux pneumatiques, les gommes Pirelli se dégradant plus rapidement que prévu. Au total ce sera une stratégie à 3 arrêts pour la plupart des pilotes, mis à part Räikönnen qui tente une tactique sur deux arrêts. Hamilton implore aussi son stand de décaler sa stratégie, mais l’équipe lui demande de suivre les instructions prévues à la lettre. L’Anglais tentera bien une fois de se montrer dans les rétroviseurs de Rosberg mais sans grande crainte pour l’Allemand. Plus loin derrière les Sauber se battent avec les McLaren et les Lotus entre la 12ème et 15ème place, malheureusement mais sans possibilité réelle d’intégrer le Top 10.

GP, Brésil, Grand-Prix du Brésil, Hamilton, Interlagos, Rosberg, Mercedes, championnat, Ferrari

Pendant que Vetel assure sa 3ème place, Rosberg contrôle lui la fin de course pas très impressionnante faut-il le souligner. Bottas, Hülkenberg et Kvyat terminent derrière le duo Mercedes et les deux Ferraris marquant de précieux points pour le classement final du championnat. Avec cette cinquième victoire de l’année Rosberg est assuré du titre de vice-champion du monde derrière Lewis Hamilton. Enfin, remercions Pastor Maldonado et Max Verstappen pour les quelques dépassements et prises de risques qu’ils ont offerts aux spectateurs d’Interlagos. Prochain et dernier Grand-Prix de cette saison 2015 le 28 novembre à Abu-Dhabi.

01/11/2015

Un viva Mexico qui arrive une semaine trop tard pour Rosberg

En remportant le premier Grand-Prix du Mexique depuis 1992, Nico Rosberg n’a certes pas effacé sa déception de la semaine dernière aux Etats-Unis, mais il a au moins repris la deuxième place au classement général, ce qui reste une maigre consolation. Un point pour le Franco-Suisse Romain Grosjean, aucun pour Sauber.
 

F1, Formule 1, Grand-Prix du Mexique, GP, Mexique, GP Mexique, Rosberg, Hamilton, Mercedes, 1992


Partant à nouveau de la pole-position, Nico Rosberg n’a cette fois-ci pas laissé l’occasion à son coéquipier Lewis Hamilton de lui ravir la première position au premier virage. Très vigilant et à son affaire, le pilote allemand a su maitriser les attaques du nouveau triple champion du monde.  Derrière Sebastian Vettel a moins de chance, s’accrochant avec Daniel Ricciardo dès le premier freinage. Le rival de Rosberg pour le titre de vice-champion du monde peut toutefois repartir. Au fil des tours, les deux Mercedes haussent le rythme et creusent le trou par rapport à leurs poursuivants directs que sont les deux Williams et Red Bull. C’est d’ailleurs Valtteri Bottas qui effectue le premier son arrêt au stand au 8ème tour pour chausser des gommes medium. Les leaders décident quant à eux de rester 15 tours supplémentaires en piste, une stratégie qui semble en fin de compte bien plus adéquate. 

Alors qu’il tente de remonter dans le peloton, Bottas va à nouveau s’accrocher avec Kimi Räikkönnen qui l’avait sorti en Russie. Cette fois-ci c’est l’abandon pour Räikkönnen et une petite alerte seulement pour Bottas. Puis vient la sortie de piste de Sebastian Vettel qui écrase sa voiture contre les barrières de sécurité. Une course à oublier pour l’Allemand et Ferrari qui subit donc un double abandon. La Safety Car entre en piste et anéanti l’avance de Nico Rosberg. Felipe Nasr est lui victime de l’usure de ses freins et doit lui aussi renoncer à plus de 10 tours de l’arrivée.

A la reprise, les deux Mercedes qui venaient de chausser des pneus neufs offrent un beau sprint final de 10 tours aux 120'000 spectateurs présents sur le circuit. Ils passent les deux tout près d’une sortie de route en prenant tous les risques pour la victoire. Les deux Red Bull encore 3ème et 4ème ne peuvent-elles résister à la remontée puissante et limpide de Valtteri Bottas. Le Finlandais passe les deux pilotes Red Bull et s’offre la 3ème marche du podium.

F1, Formule 1, Grand-Prix du Mexique, GP, Mexique, GP Mexique, Rosberg, Hamilton, Mercedes, 1992

Devant Nico Rosberg résiste et s’offre une victoire qui lui permet de retrouver un peu le sourire après sa déconvenue du GP des Etats-Unis. Elle arrive néanmoins trop tard pour la course au titre. Pas de points pour l’équipe Sauber avec Marcus Ericsson qui termine une course très discrète à la 12ème place, derrière Romain Grosjean 10ème. Prochain Grand-Prix le 15 novembre au Brésil avec une course à domicile pour Felipe Nasr et sa Sauber.

 

Formule 1 - Grand Prix du Mexique 2015

 

Pilote

Ecurie

Temps

Pts

01

 http://www.toilef1.com/site/image/drapeaux/de.png N. Rosberg

 http://www.toilef1.com/site/image/2015/miniatures/mercedes.png Mercedes

71 tours

25

02

 http://www.toilef1.com/site/image/drapeaux/gb.png L. Hamilton

 http://www.toilef1.com/site/image/2015/miniatures/mercedes.png Mercedes

+1.9

18

03

 http://www.toilef1.com/site/image/drapeaux/fi.png V. Bottas

 http://www.toilef1.com/site/image/2015/miniatures/williams.png Williams

+14.5

15

04

 http://www.toilef1.com/site/image/drapeaux/ru.png D. Kvyat

 http://www.toilef1.com/site/image/2015/miniatures/redbull.png Red Bull

+16.5

12

05

 http://www.toilef1.com/site/image/drapeaux/au.png D. Ricciardo

 http://www.toilef1.com/site/image/2015/miniatures/redbull.png Red Bull

+19.6

10

06

 http://www.toilef1.com/site/image/drapeaux/br.png F. Massa

 http://www.toilef1.com/site/image/2015/miniatures/williams.png Williams

+21.4

8

07

 http://www.toilef1.com/site/image/drapeaux/de.png N. Hülkenberg

 http://www.toilef1.com/site/image/2015/miniatures/forceindia.png Force India

+25.8

6

08

 http://www.toilef1.com/site/image/drapeaux/mx.png S. Pérez

 http://www.toilef1.com/site/image/2015/miniatures/forceindia.png Force India

+34.3

4

09

 http://www.toilef1.com/site/image/drapeaux/nl.png M. Verstappen

 http://www.toilef1.com/site/image/2015/miniatures/tororosso.png Toro Rosso

+35.2

2

10

 http://www.toilef1.com/site/image/drapeaux/fr.png R. Grosjean

 http://www.toilef1.com/site/image/2015/miniatures/lotus.png Lotus

+37.9

1

 

 

 

 

 

 

 

 

 

19/10/2015

Formule 2.0 catégorie V de V : David Droux remporte le titre- Interview du nouveau champion 2015

Lors du dernier meeting du championnat de Formule 2.0 du V de V disputé à Magny-Cours, David Droux le pilote suisse de l’équipe luxembourgeoise RC Formula a encore brillé de mille feux. Pratiquement assuré du titre avant les trois courses se disputant du 9 au 10 octobre sur l’ancien circuit de Formule,  le Lausannois n’a pas fait dans le détail et s’est brillamment imposé lors des trois épreuves pour être sacré champion de sa catégorie

1.png

Désireux de montrer que son titre et sa domination tout au long de la saison étaient le fruit d'un travail sur le long terme, David Droux n’a pas relâché la pression malgré l’absence de son plus sérieux rival lors des ultime épreuves.
En tête dès les qualifications, il officialise le vendredi soir le titre de champion pilote et écuries avec la première victoire du weekend. La suite elle n’est que plus belle. Après avoir dignement fêté la victoire au championnat avec toute son équipe le vendredi soir, le pilote RC Formula repart au combat samedi matin. En tête à nouveau du début à la fin lors des deux courses du jour, il termine avec un bilan de 15 victoires en 17 courses disputées. Mieux encore, puisque au  classement final du championnat les deux moins bons résultats sont supprimés, David Droux termine avec le maximum de 15 victoires et 660 points. Un record dans la catégorie.

Pour sa deuxième saison dans cette catégorie V de V, l’équipe RC Formula a donc dominé de la tête et des épaules le championnat et permit à David Droux d’atteindre l’objectif fixé en début d’année.
Une chose est sûre, le duo suisso-luxembourgeois aura marqué les esprits et le choix d’Yves Richer et de David Droux de collaborer ensemble en début de saison était donc bien plus qu’une combinaison gagnante tant l’alchimie au sein du Team se lisait sur tous les visages.
Fort de ses succès et de beaux souvenirs, le jeune pilote suisse s’apprête donc  non sans émotions à quitter une équipe qu’il gardera certainement dans son cœur.

Retour sur le triomphe de l’équipe RC Formula avec une interview  de David Droux et Yves Richer.
 

David, 3 victoires encore ce weekend et le titre de champion, que demander de plus ?
Je suis bien évidemment très content de mes performances et d’avoir remporté le titre. C’était d’ailleurs clairement mon objectif cette saison et tout autre résultat aura été un échec pour moi. D’un autre côté, cette saison est passée presque trop vite. Les premiers jours où  j’arrive dans l’équipe pour effectuer les journées de test me semblent encore si proche et me voilà champion avec RC Formula. Nous avons fait un travail remarquable, l’équipe a été irréprochable, et mes mécaniciens et ingénieurs de course m’ont offert des conditions parfaites.

15 victoires sur 17 courses possibles, on a l’impression que vous n’avez jamais douté cette saison ?
Dès le début, je me suis senti en pleine confiance dans l’équipe. Tout a été mis sur pied pour réussir cette belle saison avec RC Formula et la voiture était parfaite pour moi. Finir toutes les courses sans un seul abandon est également un beau gage de performance.

235623.png

Après une si belle saison, quels sont vos plans pour 2016 ?
C’est sûr qu’avec toutes ces victoires, j’ai envie de continuer sur ma lancée. Concrètement je n’ai encore rien décidé et rien signé pour 2016. Par contre j’ai effectivement reçu plusieurs propositions intéressantes pour l’an prochain.  Je vais tout d’abord prendre le temps d'analyser cela afin de prendre la meilleure décision possible, car c’est un choix important pour mon avenir. De plus, cela dépendra également du budget que j’aurai à disposition, la partie financière ayant un rôle crucial de nos jours dans toute décision.  Je profite d’ailleurs de remercier tous mes sponsors et soutiens cette saison, notamment TAG Heuer, Karting Vuiteboeuf et ma famille.

Entre deux cours du championnat, vous avez pu participer à une épreuve de Formule NEC 2.0 à Hockenheim, satisfait de cette course?
Oui c’était un très bon test, bien qu’il soit souvent difficile de tout apprendre en un seul week-end de course. J’ai dû découvrir la voiture, l’équipe et une multitude de réglages en peu de temps. En plus, j’ai malheureusement eu quelques soucis en qualifications. J’étais rapide mais je pense qu’il y a avait moyen de faire encore mieux, vu le potentiel.

Concernant votre préparation physique et mentale, est-ce que vous allez continuer à travailler avec votre coach personnel, puisque j’ai cru entendre que vous aviez un peu lancé la mode dans votre catégorie ? 
Oui mon coach Fabien est d’une grande aide. Il m’apporte un certain cadre ainsi que de précieux conseils. A haut niveau chaque détail compte aussi bien avant qu’après la course. En effet, on l’a vu au fil de la saison, certains coureurs ont essayé de reprendre mon modèle, mais il faut savoir que pour moi c’est un entrainement durant toute l’année et pas seulement le jour de la course, ce qui fait une grande différence.

s34.png

Vous  quittez donc l’équipe luxembourgeoise  RC Formula non sans émotions j’imagine ?
Oui c’est certain, après une telle saison, c’est souvent difficile de quitter une telle écurie. Je remercie encore le team Manager Yves ainsi que Ruben, Batista et toutes les personnes de cette formidable équipe. J’ai vraiment l’impression de faire partie d’une famille et c’est d’autant plus émouvant. Néanmoins je suis convaincu qu’ils accueilleront un autre futur grand champion l’an prochain. Je leur souhaite de continuer sur cette bonne lancée et on sait jamais peut-être qu’on se recroisera prochainement.  

Une dernière question sur votre coach. Je sais qu’il vous interdit de manger les frites du cuisinier de l’équipe qui s’occupe aussi de l’hospitalité officielle du championnat V de V. Est-ce que ce soir vous aurez droit aux frites ?
Oui ce soir et peut-être demain aussi… J’ai reçu son feu vert pour quelques jours de liberté. Mais pas beaucoup plus.

 

Interview avec Yves Richer, patron de l'équipe luxembourgeoise RC Formula

gsdgth.png

Yves Richer, votre équipe RC Formula remporte le titre pilote et écurie dès la 2ème saison de participation en Formule 2.0 V de V. Une belle performance ?
Oui je suis très satisfait de cette saison. Nous avions un bon ensemble et un bon équilibre cette année. David s’est aussi très vite intégré dans le Team et une relation de confiance s’est très vitre développée. C’est important car dans la vie d’équipe il y a des règles et des obligations et je crois que nous avions tous suivis celles-ci pour atteindre notre bel objectif, le titre.

Justement pour l’an prochain, quels seront les objectifs ?
En tant que champion, notre objectif sera clairement la défense de nos deux titres. L’idée est de réaliser déjà plusieurs tests dès le mois prochain afin de pouvoir rapidement avoir une vision sur notre duo ou trio de pilotes. En effet, nous espérons pouvoir aligner trois voitures au départ l’an prochain.

Ce titre de champion augmente aussi encore un peu plus la réputation de votre équipe ?
Oui, avoir la réputation d’une équipe qui gagne va nous permettre d’une certaine manière de pouvoir choisir nos pilotes. Nous voulons d'ailleurs le meilleur pilote pour regagner le titre.
La concurrence est aussi rude et il y a certainement des pilotes des autres écuries qui désirent venir chez nous l’an prochain. De plus, nous aurons la voiture Numéro 1 en 2016 et je tiens à ce que notre équipe et le pilote qui aura ce privilège fassent honneur à ce rang. Pourquoi pas d’ailleurs un pilote Suisse, cela nous a assez bien réussi jusqu’ici…

Vous l’aurez donc compris, au moment de terminer cette saison 2015, Yves Richer et le Team RC Formula doivent déjà penser à la saison prochaine, David Droux ayant lui sans aucun doute fixé la barre très haute cette année. Mais la voiture numéro est à prendre et, alors avis aux champions intéressés.
En guise de conclusion un grand merci à Yves Richer et David Droux pour cette interview de fin de saison au cœur de l’équipe RC Formula. Merci également à tout le Team pour son chaleureux accueil et bonne chance pour la préparation 2016.

3ttre.png

Plus d’informations sur le Team RC Formula :http://rcformula.lu/
Plus d’informations sur David Droux :https://www.facebook.com/pages/David-Droux-Official/225752960809966