02/04/2014

Le classement spécial du blog : « Driver of the Race Malaisie»

 Best of du GP

 casque or.jpg
1.Lewis Hamilton : 5 points et casque d’or
Au volant de sa Mercedes AMG, le Britannique n’a pas tremblé et a dominé de la tête et des épaules tout le Grand-prix et le weekend. Il a également maîtrisé sans trop de difficultés son coéquipier Nico Rosberg, qui a paru avoir une petite longueur de retard sur lui en Malaisie. En réussissant le premier hattrick de la saison, Lewis Hamilton a non seulement prouvé qu’il avait les reins solides mais aussi qu’il faudra compter sur lui et Mercedes pour le titre mondial. Il a finalement fait preuve de cœur en dédiant cetet victoire aux victimes du vol MH 370 de la Malaysia Airlines. En se comportant en champion, il a amplement mérité cette première place. A lui de ne pas nous décevoir à Bahreïn.

casque argrent.jpg
2. Nico Hülkenberg : 3 points et casque d’argent
L’Allemand termine pour la deuxième fois de la saison dans les points en deux courses. Déjà 6ème en Australie, Nico monte cette fois-ci à la 5ème place après s’être longtemps battu avec les meilleurs dont Fernando d’Alonso avec une Ferrari pourtant nettement meilleure. Largement dominateur en qualifications par rapport à son coéquipier, Hülkenberg a encore une fois prouvé son talent et la grosse perte pour l’équipe Sauber qui a dû le laisser partir. Il mérite définitivement d’être dans un Top Team pour enfin jouer la gagne.

casque bron.jpg
3. Daniil Kvyat: 2 points et casque de bronze
Deux Grand-Prix et deux arrivées dans les points. Le Russe donc à nouveau dixième en Malaisie, et n’a pas semblé être inquiété par les retours de Grosjean et Raikonnen sur lui en fin de course. Plus jeune pilote à marquer un point en effaçant excusez du peu le record de Sebastian Vettel, il prouve qu’il n’est pas un coup de poker de la part de Torro-Rosso et qu’il mérite amplement sa place en Formule 1. Se permettant d’être cran au-dessus de Vergne lors de ce Grand-Prix, il semble avoir très bel avenir devant lui. A lui de continuer à progresser et ne pas se laisser aller.

Les Malus du GP :

flèche.jpg
 -5pts : Adrian Sutil:
Pour le deuxième Grand-Prix d’affilié l’Allemand a semblé loin de son meilleur niveau. Au volant d’une Sauber beaucoup trop lourde et lente, il n’est pas parvenu à se qualifier devant son coéquipier. Pire, il a déjà été éliminé sans gloire en Q1 et a semblé subir pendant tout le GP. Revenu dans les roues puis devant Gutierrez, il a finalement abandonné sur un problème électronique. On attend décidemment un peu plus d’un pilote dit d’expérience, qui n’est de surcroît pas un « paydriver. » Il faut se ressaisir au plus vite chez Sauber et son pilote numéro un.

-3pts : Jean-Eric Vergne :
Impliqué dans l’incident du premier tour avec Bianchi et Maldonado (il aurait touché et crevé le pneu arrière gauche.de Bianchi), Jean-Eric Vergne a par la suite continué son GP dans un relatif anonymat. Loin des performances de son jeune coéquipier, JEV nous prouve encore une fois qu’il est bien sous pression chez Torro Rosso et qu’il n’est pas encore certain de rouler jusqu’à la fin de saison. Ne parvenant pas à trouver le bon rythme et semblant agacé après son retrait aux stands, il faut qu’il se reconcentre immédiatement pour la prochaine course, pour que cet incident soit une alerte sans conséquence

-2pts : Kevin Magnussen:
Après sa magnifique course en Australie, le jeune Danois avait peut-être trop de pression sur lui cette fois-ci. Dominé tant en qualifications qu’en course par Jenson Button, il a ruiné la course de Kimi Raikonnen en le touchant et lui crevant le pneu arrière droit. Revenu lui aussi au stand pour changer d’aileron, il ne retrouvera jamais la tête de course. Il finit malgré tout dans les points après avoir écopé d’une pénalité dans les stands. Ce point malus qui peut sembler dur lui est surtout attribué pour avoir un peu trop attaqué sans réfléchir sur Raikonnen. La FIA lui a d’ailleurs retiré 2 points de son permis à points. 

Classement Général Dtiver of the Race 2/19

1. Hamilton 5 pts
1. Rosberg 5 pts
3.Hülkenberg 3pts
4.Ricciardo 2 pts
4.Kvyat 2pts
6.Magnussen 1 pt
7. Raikonnen, Alonso, Grosjean, Maldonado, Button, Perez, Gutierrez, Massa, Bottas, Ericsson, Bianchi, Chilton 0 pt   

19. Vettel – 3pts
20. Vergne – 3pts
21. Kobayashi – 5pts
22. Sutil -7pts

30/03/2014

Doublé Mercedes en Malaisie : Lewis Hamilton s’impose avec un magnifique hattrick

Parti en pole position sur le circuit de Sepang, Lewis Hamilton a été l’auteur d’un début de course parfait en maîtrisant le départ et les deux premiers virages, puis en s’échappant tours après tours en tête du Grand-Prix. Rapide et appliqué, le Britanique a donc conquis une victoire qui ne souffre d’aucune discussion, décrochant au passage également le meilleur tour du GP. On pourrait donc le nommer au soir de cette course à Kuala Lumpur « Monsieur 100% ».

Nico Rosberg complète la journée parfait de Mercedes en se classant 2
ème et offrant ainsi le premier doublé des flèches d’argent depuis 1955. Pourtant l’Allemand a dû batailler pendant un bon bout du Grand-Prix avec son compatriote Sebastian Vettel qui semble avoir retrouvé une partie de ses sensations en terminant 3ème avec une Red Bull à nouveau beaucoup plus compétitive et qui devrait être un des principaux concurrents de Mercedes cette saison. Derrière ce podium, l’Espagnol Fernando Alonso sur Ferrari termine 4ème devant le talentueux Allemand Nico Hülkenberg qui offre une belle 5ème
à sa nouvelle équipe Force India. Quant aux deux McLaren et Williams, elles ont semblé un peu moins à l’aise qu’en Australie, mais terminent toutefois elles aussi dans les points devant le jeune et étonnant Russe Daniil Kvyat qui gagne à nouveau 1 point.

doublé pour mercedes en malaisie,gp de malaisie,lewis hamilton,vitoire de lewis hamilton,victoire pour mercedes

En plus du beau doublé Mercedes, la course fut également passionnante et captivante,  avec  des conditions climatiques difficiles et extrêmes, notamment au niveau des températures. Quant à la pluie qui avait fait son apparition sur quelques portions du circuit, elle n’a finalement pas tout chamboulé sur une fin de course qui a vu Daniel Ricciardo pourtant 4ème derrière son coéquipier connaître une fin catastrophique avec une roue mal montée lors de son dernier arrêt au stand abandonner par la suite. L’autre malchanceux du jour est aussi sans aucun doute Kimi Raikonnen qui termine 12ème suite à un accrochage avec Jules Bianchi et une voiture peu compétitive aujourd’hui. Pour conclure côté Suisse, une journée à oublier pour l’équipe Sauber. Ses deux pilotes ont abandonné coup  sur coup aux alentours du 37ème tour, Adrian Sutil étant victime d’un problème électronique et Esteban Gutierrez se retirant lui aussi peu de temps après en rentrant au stand. Soit un Grand-Prix cauchemardesque pour l’équipe basée à Hinwil, qui a non seulement une voiture peu fiable mais aussi une voiture trop lourde de 10 kg et peu rapide. Beaucoup de travail en vue pour les Suisses. Embellie par contre pour Romain Grosjean qui est parvenu à rallier l’arrivée avec une belle 11ème place avec une Lotus qu’on pensait peu fiable et peu capable de terminer une course. Reste donc pour lui à confirmer et à retrouver une pointe de vitesse qui l’avait propulsé sur les podiums la saison dernière.

doublé pour mercedes en malaisie,gp de malaisie,lewis hamilton,vitoire de lewis hamilton,victoire pour mercedes

Prochain Grand-Prix déjà dimanche prochain 6 avril à Bahreïn, sur une piste que connaissent bien les pilotes, puisque pas moins de 8 jours d’essais ont eu lieu dans le petit Emirat en début de saison.

Le classement du GP de Malaisie (2/19)

01

 http://www.toilef1.com/site/image/drapeaux/gb.png L. Hamilton

  Mercedes

 

25  pts

02

 http://www.toilef1.com/site/image/drapeaux/de.png N. Rosberg

  Mercedes

 

18  pts

03

 http://www.toilef1.com/site/image/drapeaux/de.png S. Vettel

  Red Bull

 

15  pts

04

 http://www.toilef1.com/site/image/drapeaux/es.png F. Alonso

  Ferrari

 

12  pts

05

 http://www.toilef1.com/site/image/drapeaux/de.png N. Hülkenberg

  Force India

 

10  pts

06

 http://www.toilef1.com/site/image/drapeaux/gb.png J. Button

  McLaren

 

8  pts

07

 http://www.toilef1.com/site/image/drapeaux/br.png F. Massa

  Williams

 

6  pts

08

 http://www.toilef1.com/site/image/drapeaux/fi.png V. Bottas

  Williams

 

4  pts

09

 http://www.toilef1.com/site/image/drapeaux/dk.png K. Magnussen

  McLaren

 

2  pts

10

 http://www.toilef1.com/site/image/drapeaux/ru.png D. Kvyat

  Toro Rosso

 

1  pt

 

Classement Général Pilotes 2/19

01

 N. Rosberg

43

02

 L. Hamilton

25

03

 F. Alonso

24

04

 J. Button

23

05

 K. Magnussen

20

06

 N. Hülkenberg

18

07

 S. Vettel

15

08

 V. Bottas

14

09

 K. Räikkönen

6

10

 F. Massa

6

11

 J. Vergne

4

12

 D. Kvyat

3

13

 S. Pérez

1

Classement Général Constructeurs 2/19

01

 Mercedes

68

02

 McLaren

43

03

 Ferrari

30

04

 Williams

20

05

Force India

19

06

Red Bull

15

07

 Torro Rosso

7

08

 Sauber         

0

09

 Caterham

0

10

 Marussia

0

Crédits photos: @ twitter Mercedes AMG F1

22/03/2014

De nombreux anciens pilotes de Formule 1 intéressés par la Formule Electrique

Comme nous vous le présentions dans notre premier article début janvier, une nouvelle compétition de Formule verra le jour cette année, la Formule E (pour Formule Electrique). Comme son nom l’indique, les moteurs seront uniquement électriques et l’unique motoriste partenaire choisi sera Renault. Les châssis seront également tous identiques à la baseet conçus par l’Italien Dallara. 
Lien de l'article: http://f1-faninfo.blog.24heures.ch/archive/2014/01/10/une...

Alors que le début du championnat est prévu le 13 septembre en Chine avec 10 équipes de 2 pilotes chacune, un driver’s club a été  créé avec le pilotes intéressés par cette catégorie. Et le moins que l’on puisse dire, c’est que les prétendants sont nombreux et tous connus du sport automobile. En effet, pas moins de 40 pilotes ont déjà fait part de leur intérêt pour cette nouvelle compétition de Formule E et les places seront âprement disputées. Preuve en est, la liste des intéressés comprend de nombreux anciens pilotes de Formule 1 avec notamment : Sébastien Buemi, Luca Di Grassi, Takuma Sato, Vitantonio Liuzzi ou Karun Chandok mais aussi dernièrement Jarno Trulli, Jérôme D'Ambrosio, Christan Klien, Jaime Alguersuari, Sébastien Bourdais, Nick Heifeld, Bruno Senna et Frank Montagny. 

formule e,f1,formule 1,formule electrique,la formule 1 et l'éléctrique,sébastien buemi en formule e,sébastien bourdais compétition

Soit une belle brochette d'anciens pilotes de F1 et presque une grille complète devrait-on dire. Quant aux jeunes pousses qui n'ont pas ou pas encore pu goûter aux joies de la F1, ils sont aussi présent mais beaucoup moins nombreux avec Dany Clos, Alex Brundle, Sam Bird ou Nathanaël Berthon. En finalité, un bon mélange entre pilotes expérimentés et pilotes en devenir, qui cherchent vainement une place dans cette Formule 1 si difficile à obtenir. On peut donc aussi constater que vu les difficultés rencontrées par des pilotes de la trempe de Buemi, Alguersuari ou Bird, il n'a jamais été aussi difficile que maintenant de rejoindre la F1 mais surtout ensuite d'y rester sur le long terme, vu le nombre de baquets disponibles et les budgets demandés.
Dans ce sens-là, cette Formule E peut donc être non seulement une bonne vitrine et une nouvelle rampe de lancement de ces jeunes pilotes aux côtés d'anciens pilotes de F1 expérimentés, mais aussi un bon terrain d'expérimentations et de tests, afin de rendre la Formule 1 un peu plus innovante voire "plus verte et hybride ".

formule e,f1,formule 1,formule electrique,la formule 1 et l'éléctrique,sébastien buemi en formule e,sébastien bourdais compétition

Mais tout cela ne sera possible que si la Formule E trouve sa propre voie et que les nombreux anciens pilotes de Formule 1 n'utilisent et ne s’accaparent pas trop cette nouvelle catégorie pour prolonger leur carrière des quelques années, mais qu’ils se mettent au profit de celle-ci.
Réponse d'ici le mois de septembre et le début de ce nouveau championnat avec notamment comme têtes d'affiches les équipes DAMS, Mahindra et Andretti ou encore les présences d'Alain ou de Leonardo di Caprio dans les coulisses.