26/11/2014

Lewis Hamilton champion du monde 2014 : un titre mérité pour un pilote à maturité

Lewis Hamilton était fou de joie à l’issue du Grand-prix d’Abu Dhabi ce dimanche. Non seulement il venait de remporter son 11ème succès de la saison, mais il était surtout sacré  pour la deuxième fois champion du monde de Formule 1. Il rejoint ainsi au passage ses illustres compatriotes Graham Hill et Jim Clark au rang de double champion du monde.

Néanmoins, rien ne fut facile pour le Britannique cette saison.  A commencer par un abandon suite à une panne moteur lors du premier Grand-Prix en Australie. Son coéquipier Nico Rosberg en profite et creuse tout de suite le large au championnat. Mais Lewis est rapide et il remarque tout de suite qu’il a entre les mains une voiture de futur champion du monde. Quatre victoires consécutives le ramènent presque à égalité avec son coéquipier Nico. Cependant il reperd du terrain à Monaco où Rosberg l’empêche de réaliser la pole-position, et au Canada avec un abandon sur problème de freins. Mais l’homme a du caractère et le prouve en réalisant une superbe remontée pour remporter sa course à domicile à Silverstone. 

arton37569.jpg

Et ce qui devait fatalement se produire arriva en Belgique sur le circuit de Spa-Francorchamps, alors que les deux coéquipiers sont aux coudes à coudes et jouent depuis le début de saison à un jeu dangereux. Le jeu de celui qui sera le plus fort dans les duels et qui osera repousser les limites le plus loin possible. Et tout le monde attend que Hamilton commette l’irréparable. Mais finalement c’est bien Nico Rosberg ce dimanche-là à Spa qui franchit la limite en touchant Lewis et l’obligeant à l’abandonner sur crevaison.
Ainsi si Lewis se retrouve largué à 29 points au général après cette touchette fortement réprimandée par Totto Wolf, c’est peut-être ce jour-là qu’il remporte et prend un ascendant psychologique majeur sur le championnat.

En effet, Rosberg sait qu’il ne pourra plus se permettre aucune folie ou erreur, et le Britannique se rend compte qu’il est bien plu rapide que son coéquipier allemand. Poussant son rival à la faute à Monza pour lui ravir la victoire, il remporte ensuite 5 courses à la suite d’une main de maître. Ce qui lui permet d’arriver à Abu Dhabi avec 17 points d’avance mais surtout avec la maturité d’un champion du monde.

arton37441.jpg

Comprenez par-là que le pilote Anglais a appris de ses erreurs ou de ses succès. Car si son titre de 2008 était finalement un peu chanceux (glané dans le dernier tour), ses erreurs et débâcles en 2010 et 2011 sur et en dehors de la piste (plusieurs accrochages, séparation et retrouvailles avec Nicole Scherzinger qu’il étale au grand jour)  lui ont appris comment gérer une telle situation. Puis sa saison 2013 prouve qu’il a gagné en maturité (il ne préoccupe ni de Nico Rosberg ni des rumeurs des journalistes mais que de son propre pilotage ), et lui sert par ailleurs à couper le « cordon ombilical » McLaren en passant chez Mercedes. Sa consécration cette année et son deuxième titre ne sont donc pas le fruit du hasard, mais bien celui d’un pilote arrivé à maturité. Preuve en est encore s’il le faut, le fait que l’arrivée surprise dimanche matin de toute sa famille et de Nicole Scherzinger ne l’ont pas perturbé le moins du monde à Abu Dhabi. Mieux encore, il déclarait que son départ canon « lancé telle une fusée de la grille » était certainement le meilleur de toute sa carrière. Avouant au passage qu’il était « mille fois plus heureux » de ce deuxième titre synonyme de confirmation et parvenant à profiter pleinement du moment présent, Lewis Hamilton est déjà tourné vers la défense de son tire pour 2015…et plutôt deux fois qu’une.

arton37569.jpg
 

24/11/2014

Le classement spécial du blog : « Driver of the Race Brasil»

Best of du GP do Brasil

casque or.jpg
1.Nico Rosberg: 5 points et casque d’or
Avec sa pole-position et sa victoire au Brésil, Nico Rosberg a enfin réalisé un sans-faute après plusieurs courses où il s’était vu dominer par son coéquipier Lewis Hamilton. Sûr de lui et aussi rapide du début à la fin, il a le mérite de relancer le suspense pour la dernière course qui s’annonce déjà passionnante. Tout reste jouable pour le titre et personne n’est à l’abri d’un coup de tonnerre.

casque argrent.jpg
2. Felipe Massa 3 points et casque d’argent
Le petit Brésilien (par sa taille) a réalisé une course que l’on qualifiera d’émotionnelle. Après un très bon départ, il a malheureusement écopé d’une pénalité de 5 secondes dans les stands. Ne se laissant pas déstabiliser par cet incident, le Pauliste a maintenu son rythme et sa course pour brillamment chercher la 3ème marche du podium, devant des fans conquis. Une belle récompense pour lui.

casque bron.jpg
3. Jenson Button: 2 points et casque de bronze
L’ « ancien » de chez McLaren a une nouvelle fois prouvé, qu’il avait les capacités de régater avec les meilleurs lorsqu’il a une voiture le lui permettant. Dominant son coéquipier Kevin Magnussen tout au long de la course, il semblerait pourtant que ses belles performances n’aient plus aucune influence sur la décision de Honda et Ron Dennis. On lui souhaite le meilleur pour Abu Dhabi en espérant que ce ne soit pas le dernier Grand-Prix de sa carrière.

Les Malus du GP :
flèche.jpg
-5pts: Adrian Sutil
Le pilote Allemand a réalisé une course désastreuse, en terminant dernier et n’étant jamais dans le coup. Très loin des points et également loin de son coéquipier Gutierrez, il termine bon dernier de ce Grand-Prix et ne semble pas en mesure de sauver la saison de Sauber. Une difficile fin de carrière pour quelqu’un qui vient de perdre son volant pour l’année prochaine…

-3pts : Romain Grosjean:
Des qualifications difficiles, une course compliquée, des négociations pour 2015 pas encore abouties, le voyage Brésilien n’était pas des plus concluants pour le Franco-Suisse. Il lui reste une course pour espérer oublier une saison 2014 difficile et conclure son avenir chez Lotus. Car on ne voit pas bien où il pourrait aller en cas de clap de fin chez l’écurie d’Enstone.

-2pts : Daniel Ricciardo:
LeL’Australien qui est d’habitude si habile et rapide, a connu une course particulièrement compliquée. Jamais dans le rythme et une fois n’est pas coutume dominé par Sebastian Vettel, le pilote Red Bull s’est longtemps traîné autour de la 10ème place, avant de finalement devoir abandonner sur problème technique. Cela ne devrait toutefois aps l’empêcher de terminer 3ème du championnat

Classement Général Driver of the Race 17/19

1. Hamilton 52 pts
2. Rosberg 28 pts
3. Ricciardo 22 pts
4. Bottas 14 pts
5. Alonso 10 pts
6. Vettel 8 pts
7. Button 6 pts

8. Hülkenberg 3pts
9. Magnussen 1 pt

10. Kvyat 0pt
11. Bianchi 0pt
12 Ericsson 0 pt

13.Massa- 3 pts
14. Vergne – 4 pts

15. Kobayashi – 7ts
16. Chilton - 8pts
17.Perez -9pts
18. Grosjean - 13pts

19. Raikonnen -16pts
20. Maldonado - 17pts
21. Gutierrez – 29pts
22. Sutil - 37 pts

23/11/2014

Lewis Hamilton gagne à Abu Dhabi et est sacré champion du monde

En remportant le Grand Prix d’Abu Dhabi ce dimanche, Lewis Hamilton est devenu champion du monde pour la 2ème fois de sa carrière. Sous les yeux de sa famille et de sa douce Nicole Scherzinger, le pilote Britannique a su gérer la course et la pression pour remporter une 11ème victoire saison, qui lui permet donc de fêter ce titre de champion 2014 de la plus belle des manières.

formule 1,grand-prix d'abu dhabi,lewis hamilton champion du monde,champion du monde 2014,rosberg,mercedes,fangio

Pourtant c’est Nico Rosberg qui partait en pole-position peu avant la tombée de la nuit. Manquant son départ (problème de boîte à vitesse), l’Allemand laisse passer Hamilton comme une fusée lors du départ et parvient tant bien que mal à s’assurer la 2ème place au sortir du premier virage. Il est suivi de près par Felipe Massa alors que l’autre Williams de Bottas est repoussée plus loin dans le peloton. les premiers arrêts aux stands interviennent déjà dès la fin du 6e tour, la plupart des pilotes étant partis en gommes « supertendres ». Mais ces premiers arrêts ne changent rien au trio de tête qui continue de mener le Grand-Prix et qui voit Hamilton se rapprocher du titre de champion.

formule 1,grand-prix d'abu dhabi,lewis hamilton champion du monde,champion du monde 2014,rosberg,mercedes,fangio

 

Coup de théâtre cependant au 23ème tour avec Rosberg qui signale un problème technique à son stand. L’Allemand tourne de moins en moins vite et il s’avère que sa monoplace souffre d’un manque de puissance moteur qui est en réalité une panne sur son ERS (système de récupération d’énergie). Et ce qui devait arriver arriva, puisque peu après le 2ème passage aux stands, Felipe Massa se retrouve clairement devant Rosberg qui tente bien que mal de se maintenir dans les cinq premiers. En effet, Ricciardo, Button et Peréz se font de plus en plus pressant derrière lors et ses soucis de moteurs semblent s’aggraver. L’Allemand semble à ce moment-là déjà avoir compris qu’il ne remporterait pas le tire, d’autant plus que Hamilton caracole en tête. Le seul pilote à menacer l’Anglais pour la victoire est le Brésilien Felipe Massa qui tente un véritable coup de poker en mettant des pneus supertendres pour les 12 derniers tours. Malgré plusieurs tours très rapides, il ne reviendra pas sur Lewis Hamilton qui remporte impérialement le dernier Grand-Prix de la saison devant Massa et son coéquipier Valtteri Bottas bien revenu sur le podium après un début de course difficile. 
Quant à Rosberg, il termine 14ème  à un tour de Lewis, préférant terminer la course plutôt qu’abandonner. Tout un symbole qui sacre donc une nouvelle fois le Britannique champion du monde après son premier titre conquis en 2008 avec McLaren. Hamilton devient au passage le premier champion du monde pour Mercedes en tant que constructeur depuis 1955 et un certain Juan Manuel Fangio….

 

formule 1,grand-prix d'abu dhabi,lewis hamilton champion du monde,champion du monde 2014,rosberg,mercedes,fangio

Zéro pointé pour Sauber et au revoir
En terminant 15ème et 16ème après une très discrète course, Adrian Sutil et Esteban Gutierrez terminent la pire saison de l’équipe Sauber avec 0 point au compteur sur toute la saison. Encore une fois pas assez rapides, les deux pilotes ont semblé plus subir que maîtriser une voiture 2014 il faut dire très mal conçue. Une saison à oublier pour les deux pilotes, qui ne seront plus présent en 2015 remplacés par Felipe Naser, Marcus Ericcson…et leurs millions.
Grand-Prix et saison également à oublier pour Romain Grosjean qui termine péniblement à une lointaine 13ème place ce dimanche. Il a notamment été rétrogradé sur la grille suite à des changements sur sa monoplace. Adieu ou au revoir pour Fernando Alonso et Sebsatien Vettel qui quittent respectivement Ferrari et Red Bull. Jenson Button termine quant à lui à une belle 5ème place, pour ce qui était peut-être son dernier Grand Prix en Formule 1, McLaren n’ayant pour le moment pas confirmé ses pilotes.


Classement du GP d'Abu Dhabi

       
01

 http://www.toilef1.com/site/image/drapeaux/gb.png L. Hamilton

 http://www.toilef1.com/site/image/2014/F1/constructeurs&motoristes/mercedes.png Mercedes

55 tours

02

 http://www.toilef1.com/site/image/drapeaux/br.png F. Massa

 http://www.toilef1.com/site/image/2014/F1/constructeurs&motoristes/williams.png Williams

+2.5

03

 http://www.toilef1.com/site/image/drapeaux/fi.png V. Bottas

 http://www.toilef1.com/site/image/2014/F1/constructeurs&motoristes/williams.png Williams

+28.8

04

 http://www.toilef1.com/site/image/drapeaux/au.png D. Ricciardo

 http://www.toilef1.com/site/image/2014/F1/constructeurs&motoristes/redbull.png Red Bull

+37.2

05

 http://www.toilef1.com/site/image/drapeaux/gb.png J. Button

 http://www.toilef1.com/site/image/2014/F1/constructeurs&motoristes/mclaren.png McLaren

+60.3

06

 http://www.toilef1.com/site/image/drapeaux/de.png N. Hülkenberg

 http://www.toilef1.com/site/image/2014/F1/constructeurs&motoristes/forceindia.png Force India

+62.1

07

 http://www.toilef1.com/site/image/drapeaux/mx.png S. Pérez

 http://www.toilef1.com/site/image/2014/F1/constructeurs&motoristes/forceindia.png Force India

+71.0

08

 http://www.toilef1.com/site/image/drapeaux/de.png S. Vettel

 http://www.toilef1.com/site/image/2014/F1/constructeurs&motoristes/redbull.png Red Bull

+72.0

09

 http://www.toilef1.com/site/image/drapeaux/es.png F. Alonso

 http://www.toilef1.com/site/image/2014/F1/constructeurs&motoristes/ferrari.png Ferrari

+85.8

10

 http://www.toilef1.com/site/image/drapeaux/fi.png K. Räikkönen

 http://www.toilef1.com/site/image/2014/F1/constructeurs&motoristes/ferrari.png Ferrari

+87.8