14/09/2014

Le Brésilien Lucas di Grassi remporte le premier Grand Prix de Formule E. terrible crash dans le dernier tour

La première course du nouveau championnat de Formule Electrique organisé par la FIA a vu la victoire de Lucas di Grassi (Audi Sport ABT Formula E team) sur le circuit de Pékin. L’ancien pilote de Formule 1 (Virgin Racing-Marussia) a devancé le Français Franck Montagny et le Britannique Sam Bird. Alors que Nicolas Prost et Nick Heidfeld se battaient pour la victoire dans le dernier tour, le fils du quadruple champion du monde de Formule 1 a commis une manœuvre très dangereuse en coupant la route à Heidfeld lequel fera un vol plané avant de terminer sur le toit et dans les décors. C’est un miracle que le pilote Allemand se soit sorti sans mal de ce terrible accident.


Alors que la plupart des pilotes au départ étaient d’anciens coureurs de Formule 1, le Suisse Sébastien Buemi pensait pouvoir dominer le week-end et remporter cette première course historique. Il a malheureusement abandonné lors de l’arrêt aux stands synonyme de changement obligatoires de monoplace  dans ce cahmpionnat. En effet, l'aileron puis la boîte de vitesse sur la 2ème voiture du Suisse avait rompu. Une course donc à oublier pour l’ancien pilote Red Bull, puisqu’il n’avait pas non plus réussi de très bonnes qualifications en partant 9ème sur la grille.

 

0002014_S-A_lap-1-1-49.jpg

Pour conclure on pourra dire que cette première épreuve du championnat réservé à des monoplaces à propulsion électrique (moteur Renault) a été un succès puisqu’il a été suivi en direct par plusieurs chaînes de télévisions comme Skysports entre autres. Les anciens champions du monde de F1 Emerson Fittipaldi ou Alain Prost étaient également présent, eux qui ont investi dans leur propre écurie. Sans oublier les participations de Leonardo di Caprio (Venturi), Richard Branson (Virgin) ou encore Jean Todt en tant que Président de la FIA dont fait partie la Formule E.

On regrettera seulement le peu de spectateurs, puisqu’ils n’étaient que 8000 pour cette première. Pour mémoire, ce championnat de Formule E est et comprend dix courses jusqu'en juin 2015. La prochaine course aura lieu le 22 novembre dans la ville de Putrajaya en Malaisie.

11/09/2014

Le classement spécial du blog : « Driver of the Race Italie»

Best of du GP d'Italie

casque or.jpg
1.Lewis Hamilton: 5 points et casque d’or

Malmené et malheureux en Belgique lors du dernier Grand-Prix, Lewis Hamilton a fait tout juste cette fois-ci. Malgré un départ compliqué, il a pris son mal en patience et est revenu sur le leader Nico Rosberg. Lequel a finalement terminé par craquer, sans aller au combat. Victoire psychologique pour le Britannique diront certains. Aveu d’impuissance pour l’Allemand pour d’autres (je ne peux imaginer qu’il ait fait exprès de sortir…). Dans tous les cas, Hamilton est de retour et pour gagner.

casque argrent.jpg
2. Felipe Massa 3 points et casque d’argent

Enfin aurait-on envie de dire pour Felipe Massa. Le Brésilien a enfin réussi à réaliser une course propre et rapide et il est ainsi récompensé par un beau podium. Par ailleurs, quoi de plus beau pour lui, que de fêter une 3ème place devant ses anciens fans de Ferrari, les Tifosi. Alors ce Grand-Prix d’Italie aurait-il complètement libéré Massa ? 

casque bron.jpg
3. Daniel Ricciardo 2 points et casque de bronze

Après un mauvais départ, Ricciardo a augmenté son niveau, remontant de position en position, jusqu’à humilier son coéquipier Sebastian Vettel. Il prend réellement la posture du nouveau patron chez Red Bull et consolide ainsi sa 3ème place au classement du championnat du monde.

 

Les Malus du GP :
flèche.jpg
-5pts: Estéban Gutierrez

 Le Méxicain est passé complètement à côté de ses qualifications et de sa course en Italie. En effet, après avoir traîné tout le Grand-Prix en que de peloton, Gutierrez a voulu passer en force et sans grand talent devant Romain Grosjean. Mal lui en a pris, car il a mal jugé la place qu’il avait à disposition et touchera le Français. Il terminera sa course à quelques tours de la fin sur crevaison dans les stands…


-3pts : Max Chilton:
Le Britannique a été contraint à l’abandon pour la première fois de la saison. Après des qualifications difficiles, il est parti à la faute sur un vibreur et est finalement sorti de la piste, laissant sa monoplace dans le bas-côté. Sa fin de saison s’annonce difficile, d’autant plus que ses sponsors auraient eu du mal à aligner les millions promis lors des dernières courses. Son avenir en Formule 1 se joue peut-être déjà maintenant

-2pts : Romain Grosjean :

Outre les malheurs de fin de course qu’il a subis par Estéban Gutierrez, le Franco-Genevois n’a jamais été dans le coup. Battu en qualifications, très lent pendant la course et dominé par son coéquipier Maldonado, le Grand-Prix d’Italie est réellement à oublier pour Grosjean. Il va devoir se ressaisir pour la fin de saison, malgré une voiture médiocre. 


Classement Général Driver of the Race 13/19

1. Hamilton 32 pts

2. Rosberg 23 pts
3. Ricciardo 21 pts
4. Bottas 11 pts
5. Alonso 10 pts
6. Hülkenberg 3pts
7. Vettel 2 pts
8. Kvyat 2pts
9. Magnussen 1 pt

10. Bianchi 0pt
11. Button 0pt
12 Ericsson 0 pt

13. Grosjean -5 pts
14. Perez -4pts
15. Kobayashi – 5pts
16.Massa- 6 pts
17. Chilton - 8pts
18. Vergne – 8 pts
19. Raikonnen -11pts
20. Maldonado - 15pts
21. Sutil - 20 pts
22. Gutierrez – 24pts

07/09/2014

Victoire de Lewis Hamilton à Monza. Fiasco pour Ferrari et Sauber

En partant en pole-position pour ce 13ème Grand-Prix de la saison en Italie, Lewis Hamilton semblait bien armé pour remporter une victoire paisible. Cependant, on aurait envie de dire que l’Anglais aime bien se compliquer la vie. En effet, après un départ manqué, il se retrouve en 5ème position après le premier tour. Nico Rosberg en a profité et prenait la tête du début de course devant Felipe Massa et Kevin Magnussen, tous deux auteurs d’un excellent départ. Derrière Bottas et Ricciardo qui avaient eux aussi manqué leur envol, se battaient pour remonter dans le peloton.

Mais Lewis Hamilton refera très vit son retard, remonta un à un ses adversaires et se retrouvant déjà en 2ème position derrière Nico Rosberg après 11 tours seulement. Etant donné que Pirelli avait amené des gommes très dures pour cette course disputée sous un  beau soleil d’été, toutes les équipes avaient décidé de ne faire qu’un seul arrêt au stand. On assista donc du 20ème au 26ème tour à une valse de changements de pneus qui ne changera toutefois rien au classement final. Car, c’est bien après le passage aux stands que la course s’anima avec Nico Rosberg qui manquait pour la deuxième fois son freinage après la longue ligne droite longeant les stands. Obligé de passer et zigzaguer dans l’échappatoire, l’Allemand laissait le champ libre à Hamilton, tout content de récupérer la première place. Pressé par le Britannique et après deux semaines de tensions, Rosberg a donc fini par craquer sur la piste. Au bout des 53 tours de course, Lewis Hamilton remportait la victoire et offrait un doublé à Mercedes, le premier à Monza depuis 1954.

F1+Grand+Prix+of+Italy+RsiXXdWOb71x.jpg

Felipe Massa, auteur d’une très belle et solide course termine 3ème et s’offrait le bonheur de retrouver le podium devant les tifosi qu’il aime tant. Derrière eux, Valtteri Bottas a offert un feu d’artifice de dépassement pour terminer 4ème au final, devant les deux Red Bull de Ricciardo (5ème) et Vettel (6ème), après une belle lutte voyant l’Australien prendre le dessus. Suivent Pérez, Button qui luttèrent roues dans roues pendant près d’un demi-tour, les deux anciens coéquipiers offrants au passage  un superbe spectacle au public italien bien triste aujourd’hui. En effet Raikkonnen termine à une maigre 9ème place devant Magnussen (pénalisé de 5 secondes pour manœuvre illicite), alors que Fernando Alonso a dû abandonner sur problème électronique alors qu’il occupait la 6ème place.

F1+Grand+Prix+of+Italy+x_LrkQNIDS5x.jpg

 Côté Suisse, une course très discrète et à oublier pour les Sauber qui terminent très loin derrière. Adrian Sutil finit 15ème et devance de peu Romain Grosjean qui eut lui aussi un Grand-Prix très difficile et décevant. Quant à Estéban Gutierrez, il a lui accroché le Franco-Genevois peu de tours avant la fin de la course et crevant au passage un de ses pneumatiques. Le Mexicain terminera 20ème et bon dernier.
Prochain Grand-Prix à Singapour le 21 septembre. En attendant, le calme semble plus ou moins revenu chez Mercedes avec des sourires de façades sur le podium, et un Hamilton réduisant un petit peu l’écart au championnat, mais reprenant un ascendant psychologique certain.

 Classement du GP d’Italie

01

 http://www.toilef1.com/site/image/drapeaux/gb.png L. Hamilton

 

 

 

02

 http://www.toilef1.com/site/image/drapeaux/de.png N. Rosberg

 

 

 

03

 http://www.toilef1.com/site/image/drapeaux/br.png F. Massa

 

 

 

04

 http://www.toilef1.com/site/image/drapeaux/fi.png V. Bottas

 

 

 

05

 http://www.toilef1.com/site/image/drapeaux/au.png D. Ricciardo

 

 

 

06

 http://www.toilef1.com/site/image/drapeaux/de.png S. Vettel

 

 

 

07

 http://www.toilef1.com/site/image/drapeaux/mx.png S. Pérez

 

 

 

08

 http://www.toilef1.com/site/image/drapeaux/gb.png J. Button

 

 

 

09

 http://www.toilef1.com/site/image/drapeaux/fi.png K. Räikkönen

 

 

 

10

 http://www.toilef1.com/site/image/drapeaux/dk.png K. Magnussen