09/06/2014

GP Canada : Ricciardo met fin à l’hégémonie Mercedes et remporte son premier Grand-Prix

Alors que les deux Mercedes partaient de la première ligne et étaient clairement les deux favorites, c’est le jeune australien Daniel Ricciardo qui a remporté le GP du Canada à Montréal. Pourtant les deux Mercedes avaient fait tout juste en étant en tête d’une course assez calme et paisible jusqu’au 48ème tour. Puis arriva tout d’abord l’arrêt au stand de Rosberg lors duquel il perdit la tête au profit d’Hamilton. Mais celui-ci devait finalement abandonner à 20 tours de l’arrivée, le Britannique ne parvenant plus à tenir sa voiture en piste avec des freins défaillants. On se dirige alors en tout droit vers une victoire de Nico Rosberg se dit-on. Que nenni, car Ricciardo, Pérez, Vettel et Massa vont se mener une véritable bataille pour les places d’honneurs avant que l’Australien ne parvienne à se détacher et fondre sur Rosberg. Le pilote Red Bull s'emparant de la tête, Vettel s’empare de la 3ème place au détriment de Pérez qui terminera sa course finalement dans les décors, harponné par Felipe Massa. Les deux Sud-Américains ne seront heureusement pas blessés, mais Sergio « Checo » Pérez sera puni par la FIA, celle-ci estimant que le Mexicain avait changé de trajectoire plusieurs fois et que Massa alors en passe de le dépasser ne pouvait l’éviter. Erreur de Pérez ou pas, le Brésilien était en tous cas très remonté.

GP du Canada, première victoire pour Daniel Ricciardo, Red Bull remporte sa première victoire, abandon pour Lewis Hamilton, problèmes de freins pur les Mercedes

C’est ainsi que la course se termina avant un dernier tour sous Safety Car et avec pour la première fois une victoire d’une autre écurie que Mercedes et d’un autre moteur que le propulseur Allemand. Daniel Ricciardo pouvait laisser éclater sa joie sur le podium, et savourer une victoire qu’il a pleinement méritée, se battant et y croyant de bout en bout tout en maitrisant une fois de plus son coéquipier et quadruple champion du monde Sebstian Vettel. Quant à Mercedes, Rosberg se contentera de sa deuxième place, car lui aussi eut droit à ses problèmes de freins et consommation pendant la course. De plus, il creuse encore plus l’écart au championnat et prend l’ascendant psychologique face à son coéquipier Lewis Hamilton.

Du côté du reste du plateau, les courses se suivent et ne se ressemblent pas pour les Marussia, puisque Max Chilton a envoyé son coéquipier dans le mur au premier tout déjà, la course se terminant ainsi après moins d'un demi-tour pour les deux coéquipiers. Pour le Franco-Genevois Romain Grosjean, cela ne fut guère mieux, puisqu’il dut abandonner sur problème technique peu avant la fin de la course alors qu’il était à une décevante 13ème place.

GP du Canada, première victoire pour Daniel Ricciardo, Red Bull remporte sa première victoire, abandon pour Lewis Hamilton, problèmes de freins pur les Mercedes

Venons-en enfin aux Sauber, encore battues et larguées à plus d’un tour des meilleurs. Après l’abandon des Marussia et Caterham, elles ne purent suivre le rythme de tous les autres concurrents. Pire encore, les deux pilotes parurent totalement dépassés et sans solutions alors que pour une fois ils n’avaient commis aucune erreur. Les monoplaces Suisses seront finalement classées derrière Felipe Massa et Sergio Pérez aux deux dernières places (abandon pour Gutierrez à 6 tours de l’arrivée et dernière place pour Sutil).

Alors que le prochain GP se déroulera en Autriche sur le Red Bull Ring le 24 juin prochain, le Taureau Rouge a ainsi envoyé un premier avertissement à Mercedes au Canada.

06/06/2014

7ème GP de la saison à Montréal : Escale outre-Atlantique avec le GP du Canada

Alors que tout le monde a déjà les regards braqués outre-Atlantique pour la coupe du Monde de football qui débutera le 12 juin au Brésil, la Formule 1 profite encore du calme relatif pour faire une escale un peu plus au nord, avec le GP du Canada, 7ème de la saison.

En effet, après deux GP disputés en Europe (Espagne et Monaco), c’est maintenant devenu une habitude pour le petit monde de la F1 que de se rendre au moins de juin du côté du Québec. Une étape assez agréable, puisque les pilotes sont aussi très populaires en Amérique du Nord et plus spécialement au Canada, bien que plus aucun pilote Canadien ne soit en lice depuis le retrait de Jacques Villeneuve. 
De plus, selon certaines sources, le contrat du GP du Canada serait d'ailleurs prolongé de 10 ans. Une annonce qui ravira les Québécois et qui devrait être officialisée ce vendredi.

f1,formule 1 canada,gp du canada,montréal,québec,mercedes,jacques villeneuve,le mur des cahmpions,villeneuve

Si l’année dernière Sebastian Vettel en avait profité avec une victoire indiscutable pour prendre le large au classement général, cette année il se pourrait bien que les Mercedes continuent à dominer outrageusement et se retrouvent à nouveau sur la plus haute marche du podium. Ainsi, selon plusieurs spécialistes, le circuit devrait être parfait pour les équipes équipées par le motoriste allemand et on voit mal les Red Bull s’imposer. Mais attention, entre la pluie, le chaud et le mur des Champions du dernier virage, Montréal peut parfois être cruel et faire de nombreuses désillusions.
 Quant aux horaires, on sera presque en prime-time avec des qualifications le soir à 19 heures et la course à 20 heures.

 Suivez également l'actualité de la F1 d'heure en heure sur nos site amis:
www.superf1.be
www.fanaticf1.com
www.toilef1.com

05/06/2014

Le point sur la saison 2014 de F1 après le Gp de Monaco

A quelques jours du GP du Canada et après 6 Grand Prix dans cette saison 2014, certains observateurs parlent déjà de l’équipe Mercedes AMG comme la nouvelle héritière de la grande équipe McLaren-Honda de 1988 qui avait écrasé le championnat avec 15 victoires en 16 GP et surtout un combat fratricide entre les deux coéquipiers de l’époque Prost et Senna.
Alors en cette saison 2014, Lewis Hamilton et Nico Rosberg feront-ils aussi bien ? Iront-ils jusqu’au bout de leur lutte ? Fernando Alonso ou les Red Bull seront-elles capables d’arrêter cette hégémonie, ou faudra-t-il attendra l’année prochaine et l’arrivée de Honda avec la renaissance du duo McLaren-Honda pour stopper celle-ci ?

D’autre part, avec à la descente aux enfers de l’équipe Sauber qui continue, les Suisses se retrouvent maintenant dernier au championnat constructeurs. Quelles sont les solutions qui s’offrent à eux ? Faut-il changer la voiture ? Faut-il changer les pilotes ?

Voici un résumé de la situation avec une vidéo réalisée par le blog F1-faninfo.
Crédits des photos : @toile de la F1 et @Getty