21/01/2014

Tous les pilotes de la saison 2014 connus : Caterham annonce ses pilotes et…menace de quitter la Formule 1

La grille de la saison de Formule 2014 est maintenant complète. En effet avec l’annonce des pilotes titulaires de Caterham par Tony Fernandes aujourd’hui, les 2 derniers baquets libres pour cette saison ont donc été attribués. Sans surprise et comme déjà évoqué sur le blog précédemment, c’est bien le Japonais Kamui Kobayashi et le Suédois Marcus Ericsson qui ont eu la chance de décrocher les deux dernières places. Pour le Japonais, c’est un retour en Formule 1 inespéré et mérité, après son éviction chez Sauber en 2013, l’écurie suisse préférant miser sur Esteban Gutirerrez et sa valise de sponsors mexicains. Après une saison en endurance aux couleurs de Ferrari, le « kamikaze » revient donc en F1 grâce à un budget de près de 8 millions de francs, récolté et financé par ses fans et soutiens japonais. Il a d’ailleurs précisé qu’il piloterait gratuitement pour Caterham cette saison. Peut-être que cette annonce ouvrira des portes, comme quelques sponsors japonais ou une éventuelle collaboration avec Honda pour 2016.
Quant à Marcus Ericsson, le Suédois sort d’une saison moyenne de GP2 avec peu d’éclats et de grandes performances. Ce choix a clairement été dicté par les généreux sponsors qu’il a pu apporter et dont l’équipe avait besoin, et le pilote de 24 ans assez inexpérimenté, risque de beaucoup souffrir cette saison. C’est bien dommage pour Charles Pic, qui a été remercié lundi soir tout comme Diego Van der Garde. Cependant ce-dernier a retrouvé un poste de 2ème pilote chez Sauber qui lui permettra de participer à quelques essais du vendredi. Notons que le 3ème pilote de Caterham-Renault sera un autre néerlandais, le jeune et talentueux Robert Frijns qui a remporté le titre en Formule Renault 3.5 en 2012.

1786309_3_079f_le-multientrepreneur-tony-fernandes-qui-a-fait_4600e85239daecb05e554a9bc9300b68.jpg
                                                                                        Photo : AFP, F.Guillot/Le Monde

Mais avant de conclure, Tony Fernandes ne serait pas Tony Fernandes, s’il n’avait pas lancé une petite pique non moins sérieuse et bluffé tout son monde après la présentation de ses pilotes. En effet, le Malais a clairement indiqué qu’il exigeait pour cette 5ème saisons des résultats beaucoup plus significatifs et voire de marquer des points. Sous peine de quitter la Formule 1 ou plutôt de remercier tous les membres de son équipe. Car investir autant d’argent sans un minimum de succès n’est ni rentable, ni viable ni glorifiant. Ses hommes sont donc prévenus.

10/01/2014

Une nouvelle compétition de la FIA voit le jour: La Formule 1 Electrique

Non, vous n’avez pas mal lu, il s’agit bien d’une nouvelle compétition de la FIA en parallèle à la Formule 1qui vient d’être lancée, la Formule 1 de l’ère électrique est bien née. Présenté en grande pompe au salon CES de Las Vegas (Consumer Electronics Show), ce nouveau championnat, le FIA Formule E Championship, aura pour première mission de donner une nouvelle image verte au sport automobile, un peu à l’image de ce qui se fait actuellement en Formule 1 avec l’importance grandissante qu’a pris et prend le KERS (notamment pour 2014) ces dernières années.

Le championnat de Formule E débutera donc le 11 septembre 2014 avec le premier GP de Chine à Pékin et sera composé de 10 équipes formées de 2 pilotes chacune. Le calendrier comportera lui aussi 10 courses pour cette première saison, à cheval sur 2014 et 2015. Une des particularités de cette compétition, mis à part d’être la première à avoir des véhicules 100% électriques , est qu’elle se déroulera exclusivement sur des circuits en ville, se voulant donc avant tout une compétition urbaine, en écho à l’utilisation grandissante de véhicules électriques en villes. Les 10 villes hôtes seront dans l’ordre : Pékin (Chine), Putrajaya (Malaisie), Rio de Janeiro (Brésil), Punta del Este (Uruguay), Buneos Aires (Argentine), Los Angelees (USA), Miami (USA), Monte-Carlo (Monaco), Berlin (Allemagne) et comme clôture de la saison quoi de plus spectaculaire que Londres (Royaume-Uni). Il y aura donc des courses sur 5 continents différents, ce qui nous rapproche encore plus de la Formule 1.

Avec des monoplaces de poids assez proches de celles du GP2 (antichambre de la F1), et fonctionnant avec des moteurs thermiques de Renault, ces voitures seront capables d’atteindre une vitesse de 230 kilomètres/heure. C’est certes moins rapide que les F1, mais c’est déjà une sacrée avancée pour les moteurs électriques soi-disant trop faibles…
Les 10 équipes inscrites au championnat bénéficieront toutes d’un châssis identique, cette monoplace commune portant le nom de " Spark-Renault SRT-01E "
Au-delà du moteur Renault déjà évoqué plus haut, une autre bonne nouvelle est que le châssis construit par Dallara (ex équipe F1) réunira des technologies et pièces qui seront fournies et développées par plusieurs sociétés et constructeurs actifs dans la Formule 1. Citons par exemple la boite de vitesse développée par McLaren, le système de gestion mis au point par Williams ou les pneus fournis par Michelin. On voit donc d’intéressantes collaborations et synergies avec le monde de la Formule 1, ce d’autant plus que les voitures ressembleront beaucoup aux F1 actuelles grâce à leur design aérodynamique. Outre le fait de faire de la Formule E une compétition tout aussi importante que la F1, son patron et promoteur Alejandro Agag ainsi que le sponsor principal Qalcomm (entreprise active dans le domaine de la technologie mobile), espèrent que cette compétition soutiendra l’investissement dans les véhicules électriques et améliorera la perception des véhicules électriques.

 

 image:@AFP

Avec quels pilotes et écuries ?

Les dix écuries qui participeront à ce premier Championnat du Monde de Formule E sont d’ores et déjà connues, la liste ayant été publiée sur le site officiel (
www.fiaformulae.com/home). Parmi eux on trouve d’ailleurs d’anciens noms de la F1 dont des patrons d’écuries comme Michael Andretti, Aguri Suzuki ou Alain Prost ainsi que des hommes d’affaires et personnalités importants comme Leonardo Di Caprio (Team Venturi),ou la famille indienne Mahindra (Mahindra Racing). Les présences d’Audi Sport ABT, d’ E.Dams et de Virgin Racing prouvent également l’attractivité et l’importance de cette compétition. En effet, Sir Richard Branson dont l’écurie Virgin était en F1 avant d’être rachetée par Marussia avait notamment déclaré il y a quelques temps encore, qu’il désirait une Formule 1 plus verte afin de s’engager plus sérieusement dance cette catégorie. Voilà peut être chose faite avec la nouvelle FE. Preuve en est aussi l’engagement du groupe allemand Audi, pour qui la F1 n’était pour le moment pas encore envisageable.

Concernant les 20 pilotes qui se disputeront le tire, quelques-uns sont également déjà connus et on trouve aussi d’anciens pilotes de F1 comme Sébastien Buemi, Luca Di Grassi, Takuma Sato, Vitantonio Liuzzi ou Karun Chandok.     
Voici la liste officielle des 10 écuries inscrites :
Drayson Racing
China Racing
Andretti Autosport
Dragon Racing
E.Dams
Super Aguri Formula E
Audi Sport ABT
Mahindra Racing
Virgin Racing
Venturi Grand Prix

Nous souhaitons ainsi un très bon lancement et la bienvenue à cette nouvelle compétition et nous réjouissons de voir rouler ces nouvelles voitures. Nous ne manquerons pas non plus de vous informer de l’évolution de ce championnat et de Sébastien Buemi au cours des prochains mois. Pour plus d’informations sur la Formule E, voici également le site officiel de la compétition :  http://www.fiaformulae.com/home

Voici encore pour terminer ce sujet, la vidéo de lancement à Las Vegas de cette nouvelle compétition de Formule E


 

03/01/2014

Michael Schumacher a 45 ans aujourd’hui

On aurait vraiment voulu que Michael Schumacher fête ses 45 ans dans de meilleures circonstances que sur un lit d’hôpital…
Quoiqu’il en soit, nous lui transmettons tous nos vœux de courage, force et santé pour ses 45 ans et espérons qu’il puisse remporter cette victoire pour sa vie et prochainement être de retour parmi les siens. Sa femme, ses enfants, son père, son frère ainsi que Jean Todt, Gérard Saillant et Ross Brawn lui rendent régulièrement visite.
A noter qu’une manifestation silencieuse a lieu devant le Chu de Grenoble par des fans de Ferrari venus de toute la France et d’Italie pour le soutenir en cette journée un peu spéciale.

En ce qui concerne sa santé, son état reste critique mais stable et aucune amélioration/dégradation ne semble avoir eu lieu. Selon certains spécialistes, Michael Schumacher risque bien de rester encore au moins 3 semaines dans le coma artificiel, avant de rentrer dans un période cruciale où il pourra peut-être enfin se réveiller et les médecins faire un diagnostic précis.
Pour conclure, évoquons encore une fois l’accident, qui se serait produit selon le Bild lorsque Schumi est parti apporter de l’aide à une petite fille de son groupe d’amis et à une vitesse très réduite.

Schumi_NEWS_F11-630x300.jpg

Photo du site officiel www.ferrarif1.com pour l’opération soutien à Schumi