25/10/2015

Hamilton gagne un Grand-Prix à spectacle et devient triple champion du monde

Victorieux d’une course complètement folle et spectaculaire, Lewis Hamilton est sacré champion du monde de Formule 2015. Avec ce deuxième titre de suite, il devient triple champion du monde. Nico Rosberg encore en tête à dix tours de l’arrivée a manqué sa dernière chance.  L’équipe Sauber récolte deux points pour son 400ème Grand-Prix.

Sous une piste mouillée et très humide, le spectacle commence déjà au premier virage avec  un Lewis Hamilton qui force Nico Rosberg de sortir de la piste et lui ravit la tête de course. Le Britannique passe au forceps mais semble légèrement toucher la voiture de l’Allemand. Beaucoup de touchettes également derrière dans le peloton, avec Alonso, Grosjean, Bottas et ainsi qu’entre les deux Sauber de Nasr et Ericcson. Le Brésilien doit d’ailleurs repasser par les stands tout comme Bottas qui abandonne. Suite à ces nombreuses casses, la Safety Car fait son entrée au 5ème tour afin de ramasser les débris. Au nouveau départ lancé, les deux Red Bull et Mercedes se livrent une intense bataille qui déstabilise Hamilton et voit Daniel Ricciardo prendre la tête. A la suite de cela, Hamilton passe au stand pour passer des pneus slicks et est suivi peu de temps après par ses concurrents.

f1-united-states-gp-2015-race-start.jpg

 

Sur piste sèche, les deux Red Bull ne sont plus aussi rapide et se font dépasser tour à tour par Nico Rosberg et Lewis Hamilton. Au 27ème tour, la Sauber de Marcus Ericcson subit une avarie et s’immobilise au milieu de la piste, obligeant la Safety Car à rentrer une deuxième fois en piste. Au deuxième départ lancé, Rosberg garde la tête devant son coéquipier alors que Vettel remonte en 3ème position lui qui partait pourtant 15ème. Sous pression et tentant de remonter sur les hommes de têtes Kvyat sort de la bonne trajectoire et va percuter le rail de sécurité. L’abandon du Russe implique une troisième entrée de la voiture de sécurité. Mais ce Grand-Prix à spectacle nous réserve encore une plus grosse surprise peu après le 3ème départ lancé. Nico Rosberg alors en tête à 8 tours de l’arrivée, commet une grosse de pilotage qui permet à Lewis Hamilton de le passe et de filer vers la victoire et le titre mondial. L’Allemand ne s’en remettra pas et voit le Britannique s’échapper en tête pour s’imposer.

f1-united-states-gp-2015-second-place-qualifying-for-lewis-hamilton-mercedes-amg-f1-team.jpg

Au terme de 56 tours de folie, Lewis Hamilton peut laisser éclater sa joie en s’imposant devant Nico Rosberg et Sebastian Vettel. Terrible désillusion pour Rosberg qui perd la course et ses dernières chances de tire dans une course qui lui restera certainement en travers de la gorge avec les tensions du premier tour. Le Britannique lui n’en a cure et s’offre un troisième titre mondial mérité sur l’ensemble de la saison. Il rejoint son idole Ayrton Senna dans la légende ou encore ses compatriotes Stewart et Brabham.

A noter les belles 4ème place de Verstappen, la 6ème place de Jenson Button et la 8ème de Felipe Nasr qui marque deux points pour le jubilé de Sauber qui fêtait son 400ème Grand-Prix. Prochaine course dimanche prochain 31 octobre pour le retour du Grand-Prix du Mexique.

 

 

 

19/10/2015

Formule 2.0 catégorie V de V : David Droux remporte le titre- Interview du nouveau champion 2015

Lors du dernier meeting du championnat de Formule 2.0 du V de V disputé à Magny-Cours, David Droux le pilote suisse de l’équipe luxembourgeoise RC Formula a encore brillé de mille feux. Pratiquement assuré du titre avant les trois courses se disputant du 9 au 10 octobre sur l’ancien circuit de Formule,  le Lausannois n’a pas fait dans le détail et s’est brillamment imposé lors des trois épreuves pour être sacré champion de sa catégorie

1.png

Désireux de montrer que son titre et sa domination tout au long de la saison étaient le fruit d'un travail sur le long terme, David Droux n’a pas relâché la pression malgré l’absence de son plus sérieux rival lors des ultime épreuves.
En tête dès les qualifications, il officialise le vendredi soir le titre de champion pilote et écuries avec la première victoire du weekend. La suite elle n’est que plus belle. Après avoir dignement fêté la victoire au championnat avec toute son équipe le vendredi soir, le pilote RC Formula repart au combat samedi matin. En tête à nouveau du début à la fin lors des deux courses du jour, il termine avec un bilan de 15 victoires en 17 courses disputées. Mieux encore, puisque au  classement final du championnat les deux moins bons résultats sont supprimés, David Droux termine avec le maximum de 15 victoires et 660 points. Un record dans la catégorie.

Pour sa deuxième saison dans cette catégorie V de V, l’équipe RC Formula a donc dominé de la tête et des épaules le championnat et permit à David Droux d’atteindre l’objectif fixé en début d’année.
Une chose est sûre, le duo suisso-luxembourgeois aura marqué les esprits et le choix d’Yves Richer et de David Droux de collaborer ensemble en début de saison était donc bien plus qu’une combinaison gagnante tant l’alchimie au sein du Team se lisait sur tous les visages.
Fort de ses succès et de beaux souvenirs, le jeune pilote suisse s’apprête donc  non sans émotions à quitter une équipe qu’il gardera certainement dans son cœur.

Retour sur le triomphe de l’équipe RC Formula avec une interview  de David Droux et Yves Richer.
 

David, 3 victoires encore ce weekend et le titre de champion, que demander de plus ?
Je suis bien évidemment très content de mes performances et d’avoir remporté le titre. C’était d’ailleurs clairement mon objectif cette saison et tout autre résultat aura été un échec pour moi. D’un autre côté, cette saison est passée presque trop vite. Les premiers jours où  j’arrive dans l’équipe pour effectuer les journées de test me semblent encore si proche et me voilà champion avec RC Formula. Nous avons fait un travail remarquable, l’équipe a été irréprochable, et mes mécaniciens et ingénieurs de course m’ont offert des conditions parfaites.

15 victoires sur 17 courses possibles, on a l’impression que vous n’avez jamais douté cette saison ?
Dès le début, je me suis senti en pleine confiance dans l’équipe. Tout a été mis sur pied pour réussir cette belle saison avec RC Formula et la voiture était parfaite pour moi. Finir toutes les courses sans un seul abandon est également un beau gage de performance.

235623.png

Après une si belle saison, quels sont vos plans pour 2016 ?
C’est sûr qu’avec toutes ces victoires, j’ai envie de continuer sur ma lancée. Concrètement je n’ai encore rien décidé et rien signé pour 2016. Par contre j’ai effectivement reçu plusieurs propositions intéressantes pour l’an prochain.  Je vais tout d’abord prendre le temps d'analyser cela afin de prendre la meilleure décision possible, car c’est un choix important pour mon avenir. De plus, cela dépendra également du budget que j’aurai à disposition, la partie financière ayant un rôle crucial de nos jours dans toute décision.  Je profite d’ailleurs de remercier tous mes sponsors et soutiens cette saison, notamment TAG Heuer, Karting Vuiteboeuf et ma famille.

Entre deux cours du championnat, vous avez pu participer à une épreuve de Formule NEC 2.0 à Hockenheim, satisfait de cette course?
Oui c’était un très bon test, bien qu’il soit souvent difficile de tout apprendre en un seul week-end de course. J’ai dû découvrir la voiture, l’équipe et une multitude de réglages en peu de temps. En plus, j’ai malheureusement eu quelques soucis en qualifications. J’étais rapide mais je pense qu’il y a avait moyen de faire encore mieux, vu le potentiel.

Concernant votre préparation physique et mentale, est-ce que vous allez continuer à travailler avec votre coach personnel, puisque j’ai cru entendre que vous aviez un peu lancé la mode dans votre catégorie ? 
Oui mon coach Fabien est d’une grande aide. Il m’apporte un certain cadre ainsi que de précieux conseils. A haut niveau chaque détail compte aussi bien avant qu’après la course. En effet, on l’a vu au fil de la saison, certains coureurs ont essayé de reprendre mon modèle, mais il faut savoir que pour moi c’est un entrainement durant toute l’année et pas seulement le jour de la course, ce qui fait une grande différence.

s34.png

Vous  quittez donc l’équipe luxembourgeoise  RC Formula non sans émotions j’imagine ?
Oui c’est certain, après une telle saison, c’est souvent difficile de quitter une telle écurie. Je remercie encore le team Manager Yves ainsi que Ruben, Batista et toutes les personnes de cette formidable équipe. J’ai vraiment l’impression de faire partie d’une famille et c’est d’autant plus émouvant. Néanmoins je suis convaincu qu’ils accueilleront un autre futur grand champion l’an prochain. Je leur souhaite de continuer sur cette bonne lancée et on sait jamais peut-être qu’on se recroisera prochainement.  

Une dernière question sur votre coach. Je sais qu’il vous interdit de manger les frites du cuisinier de l’équipe qui s’occupe aussi de l’hospitalité officielle du championnat V de V. Est-ce que ce soir vous aurez droit aux frites ?
Oui ce soir et peut-être demain aussi… J’ai reçu son feu vert pour quelques jours de liberté. Mais pas beaucoup plus.

 

Interview avec Yves Richer, patron de l'équipe luxembourgeoise RC Formula

gsdgth.png

Yves Richer, votre équipe RC Formula remporte le titre pilote et écurie dès la 2ème saison de participation en Formule 2.0 V de V. Une belle performance ?
Oui je suis très satisfait de cette saison. Nous avions un bon ensemble et un bon équilibre cette année. David s’est aussi très vite intégré dans le Team et une relation de confiance s’est très vitre développée. C’est important car dans la vie d’équipe il y a des règles et des obligations et je crois que nous avions tous suivis celles-ci pour atteindre notre bel objectif, le titre.

Justement pour l’an prochain, quels seront les objectifs ?
En tant que champion, notre objectif sera clairement la défense de nos deux titres. L’idée est de réaliser déjà plusieurs tests dès le mois prochain afin de pouvoir rapidement avoir une vision sur notre duo ou trio de pilotes. En effet, nous espérons pouvoir aligner trois voitures au départ l’an prochain.

Ce titre de champion augmente aussi encore un peu plus la réputation de votre équipe ?
Oui, avoir la réputation d’une équipe qui gagne va nous permettre d’une certaine manière de pouvoir choisir nos pilotes. Nous voulons d'ailleurs le meilleur pilote pour regagner le titre.
La concurrence est aussi rude et il y a certainement des pilotes des autres écuries qui désirent venir chez nous l’an prochain. De plus, nous aurons la voiture Numéro 1 en 2016 et je tiens à ce que notre équipe et le pilote qui aura ce privilège fassent honneur à ce rang. Pourquoi pas d’ailleurs un pilote Suisse, cela nous a assez bien réussi jusqu’ici…

Vous l’aurez donc compris, au moment de terminer cette saison 2015, Yves Richer et le Team RC Formula doivent déjà penser à la saison prochaine, David Droux ayant lui sans aucun doute fixé la barre très haute cette année. Mais la voiture numéro est à prendre et, alors avis aux champions intéressés.
En guise de conclusion un grand merci à Yves Richer et David Droux pour cette interview de fin de saison au cœur de l’équipe RC Formula. Merci également à tout le Team pour son chaleureux accueil et bonne chance pour la préparation 2016.

3ttre.png

Plus d’informations sur le Team RC Formula :http://rcformula.lu/
Plus d’informations sur David Droux :https://www.facebook.com/pages/David-Droux-Official/225752960809966

 

11/10/2015

GP de Russie : Victoire et titre en vue pour Lewis Hamilton- Belle 6ème place de Felipe Nasr sur Sauber

Lewis Hamilton a remporté le deuxième Grand-Prix de Russie de l'histoire en s'imposant devant Sebastian Vettel et Sergio Perez. L'abandon de Nico Rosberg sur problème mécanique offre pratiquement le titre à l'Anglais. Beau résultat final pour l'équipe suisse Sauber

Alors qu'il partait à nouveau en pole-position, Nico Rosberg est à nouveau le grand battu du jour. Et cette fois-ci, l'Allemand n'y est vraiment pour rien. Lâché par sa pédale d'accélérateur, il offre la victoire sur un plateau à Lewis Hamilton qui a maintenant une voie royale pour le titre de champion du monde. Pourtant au départ, tout semblait sourire à Rosberg qui parvient à maintenir derrière lui au premier virage. Les deux Mercedes devancent Räikkönnen, Vettel et Bottas. Derrière Nico Hülkenberg part en tête à queue et emmène Marcus Ericcson et Max Verstappen avec lui. Pour l'Allemand ainsi que le pilote suédois de Sauber c'est l'abandon et cela provoque l'entrée en piste de la première voiture de sécurité.

f1-russian-gp-2015-race-winner-lewis-hamilton-mercedes-amg-f1-celebrates-on-the-podium.jpg

Au nouveau départ lancé les positions ne changent guère mais c'est au 7ème tour qu'intervient le choc pour Nico Rosberg, sa pédale d’accélérateur ne fonctionne plus et l'oblige à abandonner une course qu'il menait ici sans erreurs. Lewis Hamilton prends alors le commandement devant Bottas et les deux Ferrari. Quelques tours plus tard, c'est le Franco-Genevois Romain Grosjean qui est victime d'une violente sortie de route. Lancé en pleine courbe, il perd toute adhérence ainsi que le contrôle de sa Lotus avant de taper violemment le mur. Grosjean s'en sort heureusement sans mal, mais il provoque ainsi l'entrée d'une deuxième Safety Car.

Certains pilotes en profitent pour changer leurs gommes, comme le fait intelligemment Sergio Perez. Pas de changement majeur quand la voiture de sécurité s'éclipse laissant Hamilton reprendre la tête de course d'un calme olympien. Du côté de chez, c'est beaucoup moins détendue, puisque Vettel et Räikkönnen sont au coude à coude avant que l'Allemand ne prenne finalement le dessus.

Vettel réussit ensuite à creuser l'écart de manière plus importante et laisse Segio Perez intercalé, se battre avec Räikönnen et Bottas pour la 3ème marche du podium. Les trois monoplaces sont au coude à coude et le dernier tour est des plus épiques. Les deux Finlandais parviennent à prendre le meilleur sur le Mexicain avant de se livrer une bataille des plus intenses sur les dernières kilomètres de piste. Iceman finit par roucher le pilote Williams et le sortir de la piste. Abandon pour l'un, pénalité pour Räikkönnen et 3ème place pour Checo Perez qui est tout heureux d'accompagner Hamilton et Vettel sur le podium longeant le parc olympique de Sotchi.

f1-russian-gp-2015-sergio-perez-sahara-force-india-f1-vjm08.jpg

Felipe Nasr profite également de l'accrochage des deux Scandinaves pour remonter de la 8ème à la 6ème place et offrir huit précieux points à l'équipe Sauber : « L’équipe a fait un travail fantastique et la voiture était compétitive dès les premiers tours et j’ai ensuite été en mesure de gagner des positions. Ce sont de bons points pour notre Team ».
L'autre grand heureux du jour était bien entendu Lewis Hamilton qui n'a plus qu'à tendre les bras pour remporter un troisième titre mondial. Deux petits points suffiront à son bonheur, alors quil reste encore 4 courses à disputer. Autant dire que la consécration est toute proche. Dès le prochain Grand-Prix aux USA le 25 octobre ? En tous cas, le titre constructeur est lui déjà en poche pour Mercedes qui pourra le fêter dignement à Austin.